Voici les séries les plus excitantes de la rentrée (partie 1)

Après un été de haute volée (si vous ne les avez pas encore vues, jetez-vous sur Stranger Things, BrainDeadThe Night Of et The Get Down), c’est la rentrée pour les séries télé et l’occasion de dénicher la future série dont tout le monde parlera bientôt. Avant la très attendue Westworld le 2 octobre (dont on vous parlera dans la partie 2), Pop Up’ a sélectionné pour vous les douze séries qui méritent toute votre attention en ce mois de septembre.

Si vous aimez les séries costumées : "The Collection"

collection-large_trans++56SURFa-j0RBa9h9sFlLKURaJynJWyaP7JwEhTWAowc

Alors que les fans de Downton Abbey pleurent depuis des mois la fin des aventures de la famille Crawley, cette fin d'année pourrait bien mettre un terme à leur période de deuil. Avant The Crown, une autre série britannique consacrée à la vie d’Elizabeth II qui sera disponible en novembre sur Netflix, on leur suggère les huit épisodes de The Collection, un drama familial au cœur d’une maison de couture parisienne dans l’après-guerre.

Notez que cette coproduction franco-britannique aura coûté la bagatelle de 16 millions de livres sterling (près de 19 millions d’euros), principalement en raison d’un budget costumes faramineux. Au casting, on se réjouit de la présence de Mamie Gummer (fille de Meryl Streep, remarquée dans quelques épisodes de The Good Wife) et des Françaises Irène Jacob (La Double vie de Véronique) et Jenna Thiam (Les Revenants).

Diffusion tous les vendredis sur Amazon à partir du 2 septembre et avant la fin de l’année sur France 3.

Si vous voulez patienter avant le retour de "The Get Down" : "Atlanta"


Le talentueux touche-à-tout Donald Glover est de retour à la télévision américaine. Repéré pour son rôle de Troy dans Community, il est également connu des amateurs de rap sous le pseudo de Childish Gambino. Sorte de "dramédie" auto-biographique, Atlanta est son nouveau projet dans lequel il raconte ses débuts dans la musique avec son cousin Paper Boi.

Après Vinyl et The Get Down, Atlanta devrait être une nouvelle fois cette année l'occasion de se plonger dans les coulisses de l’industrie musicale. On nous promet tout l’humour et le cynisme idoine. Et nous, on regardera avant tout car on croit en ce jeune homme de (seulement) 32 ans que rien ne semble arrêter.

Diffusion tous les mardis à partir du 6 septembre sur FX.

Si vous aimez l’humour noir : "One Mississippi"

Après une rupture, une comédienne atteinte d’un cancer retourne dans sa famille à l’occasion du décès de sa mère. Une histoire autobiographique "à 85%" selon l’intéressée, de l’humoriste américaine Tig Notaro étiquetée "traumedie" par les médias américains, comprenez, une série qui va quand même nous faire marrer même si le sujet est ultra plombant. On le croit depuis qu'on sait que One Mississippi est co-produit par Louis C.K. Autre bonne nouvelle, One Mississippi est la première série dont l’héroïne est lesbienne (dans la vie et dans la série), sans que ce soit le sujet. Enfin.

Mise à disposition des dix épisodes à partir du 9 septembre sur Amazon.

Si vous êtes du genre à vous faire livrer : "High Maintenance"

Web-série à succès depuis 2012, High Maintenance débarque à la télévision. Une comédie racontant les livraisons quotidiennes de cannabis de “The Guy”, un dealer de Brooklyn, interprété par Ben Sinclair, co-créateur de la série avec son épouse Katja Blichfeld. Signe de qualité, le show a déjà été adoubé par Jenji Kohan, géniale créatrice de Weeds.

Diffusion des six épisodes tous les vendredis à partir du 16 septembre sur HBO et dès le lendemain sur OCS City.

Si vous trouvez que "Girls" est devenue moins subversive : "Fleabag"

Diffusée cet été sur BBC 3, Fleabag débarque enfin sur Amazon. Les tribulations de Fleabag, une jeune Londonienne incarnée par la “Lena Dunham britannique”, l’hilarante Phoebe Waller-Bridge (Broadchurch). Inspiré du spectacle éponyme, Fleabag est le portrait d’une trentenaire sans tabou qui fait passer Carrie Bradshaw et Bridget Jones pour des religieuses. Si vous aimez Transparent (également sur Amazon), vous devriez adorer cette “pouilleuse” (“fleabag” en français) qui adore se masturber en regardant des discours de Barack Obama et vous prend régulièrement à témoin en interpellant le spectateur comme Frank Underwood.

Diffusion des six épisodes à partir du vendredi 16 septembre sur Amazon.

Si vous aimez l’humour absurde : "Loin de chez nous"

En attente de son rapatriement, un bataillon de soldats français en Afghanistan voit son quotidien bouleversé par l’arrivée d’une journaliste. Ecrit et réalisé par Fred Scotlande (Un gars, une fille), Loin de chez nous se frotte à l’exercice de la "dramédie" sur un format de 26 minutes. Résolument absurde, la série produite par France 4 dans le cadre de son soutien aux jeunes talents lorgne plus du côté de M.A.S.H. que de La Septième compagnie. C'est complètement débile et ça fait du bien.

La série est également l’occasion de découvrir un casting ponctué de têtes familières comme le toujours aussi drôle Grégory Montel (l’agent Gabriel Sarda dans Dix pour cent), Gwendolyn Gourvenec (Nos chers voisins) et Charlie Bruneau (En famille).

Diffusion des dix épisodes tous les lundis à 20h50 à partir du 19 septembre sur France 4.

Si vous aimez sortir les mouchoirs : "This is Us"

Si l’on en croit le succès rencontré par son trailer posté en mai dernier sur Facebook (plus de 63 millions de vues), This is us est la série la plus attendue de cette rentrée. Des histoires de familles, multigénérationnelles, toutes centrées sur des personnages nés le même jour et imaginées par le scénariste de Crazy, Stupid, Love, Dan Fogelman.

On pense évidemment à Parenthood, qui s’est achevé l’an passé, on pense qu’on va beaucoup pleurer et qu’on sera nombreux à s’extasier devant le sex appeal de Milo Ventimiglia (Heroes) et de Mandy Moore, le couple le plus glam' de This is us.

Diffusion du pilote le 20 septembre et les épisodes suivants à partir du 11 octobre sur NBC.

Si vous étiez fan de Jack Bauer : "Designated Survivor"

Autre nouveauté très attendue, la série qui signe le retour de Kiefer Sutherland, deux ans après l’arrêt de 24 heures chrono. L’homme a pris du galon et incarne désormais un secrétaire d’Etat au Logement et au Développement urbain qui devient le président des Etats-Unis après qu’un attentat au Capitole a décimé tout l’exécutif.

Un vrai thriller politique sur fond de terrorisme et mâtiné de drame familial dont le scénario a convaincu Sutherland de signer pour un nouveau rôle récurrent, après avoir incarné pendant neuf saisons Jack Bauer. Si Designated Survivor réussi à être le mix intelligent entre A la Maison Blanche, Homeland et House of Cards, ABC pourrait bien faire le carton de la rentrée.

Diffusion des treize épisodes à partir du mercredi 21 septembre sur ABC. Si la série est un succès, neuf épisodes supplémentaires seront diffusés.

Si vous aimez les nouveaux concepts : "Son of Zorn"

Après dix ans d’absence, Zorn le guerrier, défenseur de l'île de Zephiria, est de retour sur Terre. Pas facile de renouer avec la banalité d’une vie de famille dans une banlieue de Californie et un boulot dans un bureau. Surtout quand on a le physique de Musclor et qu'on est, comme lui, un personnage de dessin-animé évoluant dans un univers réaliste.

C'est la trouvaille de Son of Zorn, une comédie au concept original qui joue donc sur l'opposition des univers, heroic fantasy vs. réalité, cartoon vs. live action. On croise les doigts en espérant qu'elle soit aussi pertinente et acide que l'excellent animé BoJack Horseman diffusé sur Netflix.

Diffusion du pilote le 11 septembre et des douze épisodes suivants chaque dimanche à compter du 25 septembre sur Fox.

Si vous êtes en manque de super-héros : "Luke Cage"

C'est la nouvelle série issue de la collaboration entre le géant des super-héros, Marvel et le géant du streaming, Netflix. Après Daredevil et Jessica Jones, voici donc les aventures de Luke Cage alias Mike Colter, un barman noir et très musclé déjà aperçu dans quelques épisodes de Jessica Jones. Même s'il est doté d'une force surhumaine et d'une peau indestructible à l'épreuve des balles, Cage, comme Jones, a surtout envie qu'on lui foute la paix et n'a pas du tout envie d'endosser un costume de super-héros. Mais, comme lui rappelle Claire Temple (l'omniprésente Rosario Dawson) "parfois, quand on veut que justice soit faite, il faut la faire soi-même". Attaqué par la mafia de Harlem, Luke Cage va donc entreprendre de venger son quartier. Après le succès des deux premières franchises, on attend avec impatience cette nouvelle incarnation d'un héros Marvel avant Iron Fist l'an prochain et les retrouvailles des quatre héros dans The Defenders.

Mise à disposition des dix épisodes le 30 septembre sur Netflix.

Si vous êtes un inconditionnel de Woody Allen : "Crisis in six scenes"

En dépit d'un pitch un peu banal - les années 60 racontées à travers le prisme d'une famille de la classe moyenne américaine qui se voit bouleversée après l'arrivée d'un invité - Crisis in six scenes mérite toute notre attention car cette nouvelle production Amazon est surtout la première incursion de Woody Allen dans le petit écran. A 80 ans, l'homme aux presque cinquante films (et quatre Oscars) a écrit et réalisé les six épisodes ("six scenes") de cette mini-série dans laquelle il se met encore une fois en scène au côté de la chanteuse Miley Cyrus.

Diffusion des six épisodes à partir du 30 septembre sur Amazon.

Si vous aimez les biographies : "The Young Pope"

La nouvelle création originale de Canal+ (en partenariat avec HBO et Sky) est signée du réalisateur italien Paolo Sorrentino, Oscar du Meilleur film étranger en 2014 avec La Grande Bellezza. Le début du règne de Pie XIII, un jeune pape fictif à la personnalité complexe et contradictoire, réputé autant pour son obscurantisme que par sa compassion envers les plus démunis. Un pape incarné par l'acteur britannique Jude Law (Le Talentueux Mr Ripley, Bienvenue à Gattaca, eXistenZ), tandis que Diane Keaton interprètera une nonne américaine installée au Vatican. Un casting international où l'on retrouvera également Cécile de France (Dix pour Cent, L'Auberge espagnole), Ludivine Sagnier (Huit Femmes), James Cromwell (Six Feet Under) et Javier Camera (Parle avec elle). Les deux premiers épisodes seront présentés en avant-première lors de la Mostra de Venise, les 3 et 4 septembre.

Diffusion des dix épisodes fin septembre sur Canal+.

Evidemment, ce riche mois de septembre ne se contente pas de nous noyer sous les nouveautés. N'oubliez pas non plus de suivre vos séries préférées qui sont nombreuses à reprendre. Vous pourrez ainsi visionner la saison 2 de Narcos (à partir du 2 septembre sur Netflix), la saison 4 de l'audacieuse Masters of Sex (le 12 septembre sur OCS City), l'ultime saison de Braquo (le 12 septembre sur Canal+), la saison 6 d'American Horror Story (le 14 septembre sur FX), la saison 3 de How to get away with murder (le 16 septembre sur ABC), la saison 3 de Transparent (le 23 septembre sur Amazon). Notez également qu'en France, France 2 diffusera la première saison de la géniale série Mr. Robot dès le 19 septembre tandis qu'Arte proposera de visionner la première saison d'Indian Summers dès le 29 septembre. Avec tout ça, n'oubliez pas de faire du sport !

A lire aussi

  • Captain Cook

    "Après un été de haute volée (si vous ne les avez pas encore vues, jetez-vous sur Stranger Things, BrainDead, The Night Of et The Get Down)"

    Vous avez surtout oubliez Preacher et Animal Kingdom aussi (belle surprise), perso pas accrocher a Get Down...

    Mais sinon le reste ^^.

    • Pop Up’

      Et bien Captain, "Preacher" est pour nous, lecteur des comics, la très grosse déception de cette année (sans compter que techniquement, c'est plus une série du printemps que de l'été ;). Mais si vous avez aimé, plongez vous dans la BD (on en avait parlé sur Pop Up'...)

  • Pingback: Voici Les Séries Les Plus Excitantes De La Rentrée (partie 2)()

  • Pingback: On Regarde Quoi Comme Séries En Décembre ?()

  • Pingback: On Regarde Quoi Comme Séries En Juin ?()