"Le Grand méchant renard" remporte le prix BD Fnac 2016

Pour sa quatrième édition, le prix BD Fnac 2016 a décidé de couronner Le Grand méchant renard de Benjamin Renner (éd. Delcourt). L'histoire d’un renard chétif et malchanceux qui tente jour après jour de forcer le poulailler, en vain. Ridiculisé par tous les autres animaux de la ferme et las de se nourrir uniquement de navets, il décide de suivre les conseils de son pote loup en subtilisant directement des œufs. Le plan semble infaillible : il va élever lui-même son futur repas. Mais à leur naissance, les poussins adoptent le renard qui se découvre un instinct maternel.

GRAND MECHANT RENARD_interieur.indd

Avec Le Grand méchant renard, Benjamin Renner, co-réalisateur du long-métrage d'animation Ernest et Célestine, embarque son lecteur dans une histoire rocambolesque et désopilante. Oui, vous allez rire des mésaventures de ce pauvre renard dépressif et dévorer cet album sans case, au trait cartoonesque et aux dialogues savoureux dont le turbomédia, en ligne sur le site de l'éditeur, vous donnera un aperçu.

GRAND MECHANT RENARD_interieur.indd

Le Grand méchant renard est le lauréat choisi par le public invité à voter parmi 30 titres sortis en 2015 et sélectionnés par les libraires Fnac. Les cinq autres finalistes étaient California Dreamin de Pénélope Bagieu (Gallimard BD), Cher pays de notre enfance d'Etienne Davodeau et Benoît Collombat (Futuropolis), Le Piano oriental de Zeina Abirached (Casterman), Le Sculpteur de Scott McCloud (Rue de Sèvres) et Undertaker, tome 1 de Ralph Meyer et Xavier Dorison (Dargaud).

Le Grand méchant renard est en outre en compétition dans la sélection jeunesse du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême qui sera décerné le 30 janvier prochain.

A lire aussi