Pédophilie dans l'église : qu'en dit La Manif pour Tous ?

Qui ne connaît pas La Manif pour tous, ce collectif d'associations rétrogrades à l'origine des manifestations monstres qui ont ponctué les débats à l'Assemblée nationale au moment de l'adoption du mariage pour les couples de même sexe ? (Et comme La Manif pour tous a davantage d'imagination pour se figurer le mal que pour fabriquer des noms de baptême, elle a pompé le sien - acronyme compris - sur le modèle de ses ennemis jurés, j'en parle ici )

Depuis, ladite Manif ne lâche plus l'affaire et forme un lobby puissant que tous les politiques cherchent à se mettre dans l'urne : dernier en date, après Fillon, Macron, Mélenchon, Benoît Hamon qui, dans l'interview accordée  à Famille Chrétienne, l'a qualifiée de "mouvement social"... Elle, la Manif, clame sur tous les clochers qu'elle n'a pas d'autre candidat que "la Fâââmilllle", comme il existe la "Fâââmme" - tout ça au singulier, avec un F majuscule, un "a" accentué et rehaussé de son chapeau pointu - se prétendant "apolitique" et "aconfessionnelle". Je n'ai pour l'heure jamais croisé de ses thuriféraires se disant athées et de gauche... Ni dans la vraie vie ni sur Internet où leur compte Twitter parle pour elle, la Manif pas pour Tous : Halte à la GPA, à la PMA, à la théorie du genre, à la méchante Christiane Taubira, tout ça mis dans un même sac estampillé "pas touche à l'intérêt de l'enfant" et  balancé au fond des latrines de l'Enfer.

Un tweet en particulier a retenu mon attention (en plus de celui qui rend grâce à la gentille Marine Le Pen parce qu'elle a promis l'autre soir de substituer au mariage pour tous "un pacs amélioré", comme le souhaitait  "de nombreux couples homosexuels" - sic. )

A l'origine de cette réaction indignée,  un reportage de BFMTV rapportant qu' "un ado sur deux a déjà vu un film porno " et ce credo partagé par tous les membres de La Manif pour Tous que l'école  française, envahie par la propagande des théoriciens du genre, concurrence Salò et ses 120 journées de Sodome.

Du coup j'ai déroulé le fil de leurs élus-cul-bras-fions du mois de mars. En voici quelques-unes :

Le 12 mars, un retweet de l'antenne lyonnaise, qui appelle à signer une pétition pour lutter contre les LGBT, cette phalange du Diable

Puis à la date du 8 mars, ce tweet-live qui suit,  en cette journée des droits des femmes, l'intervention de Gabrielle Cluzel, "une mère veilleuse" - grande sœur d'Eugénie Bastié, à qui l'on doit un Adieu Simone, des serre-têtes en liberty et des papiers réac -

 

Rien en revanche, sur le compte Twitter de ces défenseurs-ses acharné-e-s de l'intérêt de l'enfant,  concernant l'enquête menée pendant un an par l'équipe de Cash Investigation et  de Médiapart, enquête diffusée en prime time par France 2 le mardi 20 mars. Le sujet ? La pédophilie au sein de l'Eglise, l'omerta des Frères, des évêques, des archevêques et du Pape, l'exfiltration des brebis galeuses dans les anciennes missions françaises, en Afrique et en Amérique du Sud, là où l'on peut violer en toute tranquillité d'âme les petits enfants, auréolé de son sacerdoce de père blanc, là où comme l'a dit l'un des Pères dont on ne connaît que le prénom - Vincent, François, Paul et les autres - "Pour moi, ils se ressemblent tous"... Beurk, vous reprendrez bien un coup d'eau bénite pour faire passer le tout.

Quelques questions, comme ça, dans le désordre, à la lueur de ce qu'il vient d'être évoqué  :

  • Si l'école enseigne le sexe, comme ils le prétendent, qu'enseigne l'église à ses enfants ? Un sexe sale, subi, que l'on doit taire et qui colle la honte.
  • Qu'est-ce que c'est que cette histoire, dans un pays laïque, d'hommes qui échapperaient à la justice d'une nation, s'en remettant à la justice d'un bon Dieu hypothétique ?
  • Pourquoi les catholiques ne sont-ils/elles pas sommé-e-s comme le sont les musulman-e-s à chaque attentat terroriste de se désolidariser de leurs intégristes et de leurs prêtres pédophiles ? Combien sont-ils/elles à soutenir "La parole libérée", l'association de victimes qui a dénoncé les agissements du père Preynat, couvert par le cardinal Barbarin ? Où sont les manifestations dans les rues de Paris pour s'opposer à ces pratiques qui démolissent des gamins et des gamines ?

 

Sur la cathosphère, en cette fin de mois de mars, on préférait plaindre le professeur Lejeune, le fondateur de l'association qui porte son nom ou dénoncer les méthodes intrusives d'Elise Lucet et de sa bande.

La fondation Lejeune... Reconnue d'utilité publique l'année de leur création, en 1996, et dont les actions inquiètent de plus en plus la communauté scientifique, comme le révèle cet article du journal Le Monde, daté du 29 mars dernier, fondation dont Ludovine de La Rochère, la présidente de La Manif pour Tous, a été la chargée de communication. Ludovine de la Rochère, dont le cousin Me Cyrille Dutheil de la Rochère  défend un prêtre parisien mis en cause pour pédophilie et viols aggravés sur mineur... Qui a dit déjà que le linge sale se lavait dans la sainte famille ?

 

Related Posts:

  • No Related Posts
  • Musaraigne

    Cet article diffamatoire et insultant est honteux ! Mais où la neutralité du service public ??? N'y a-t-il pas un médiateur de l'information ?

    • Jimbee

      Pourquoi ? vous ne sentez pas comment on est sali par ceux qui défendent les prêtres pédophiles ? Le médiateur de l'information doit-il cacher les informations qui entachent l'église ? Le Pape a-t-il soutenu ou pas un prêtre pédophile avant d'être pape ? Mme Lucet pose des questions auxquelles l'église de France et d'ailleurs refuse de répondre ! Pourquoi ? L'église a-t-elle des lois qui s'opposeraient aux lois que chacun se doit de suivre ? Un prêtre a-t-il ou non le droit, dans l'église catholique, d'abuser de jeunes enfants ? S'il n'a pas le droit, pourquoi sa hiérarchie le protège-t-il ? Qu'est-ce que c'est que cette "manif pour tous" qui interdit aux homosexuels de se marier et protège les prêtres pédophiles ? "un enfant, un père pédophile et une mère l'église" ! C'est ça le nouveau slogan ?

  • Noemi

    Facile de trouver des brebis galeuses dans une communauté de plusieurs dizaine de millions de personne, et la Presse est heureuse de s'y acharner...n'y a-t-il pas des brebis galeuses un peu ailleurs non plus ? Pourquoi le temps consacré par les media aux transgenres et homosexuels (lles) qui ne représentent qu'une très très petite part de la population française occupe tant de place dans certains media qui se disent "indépendants" et "bien pensants"...??? Depuis avant Charlemagne, la France était catholique, on dirait que ça gêne certain, faut savoir assumer, tout assumer si l'on est un vrai démocrate....

    • Gilles

      "faut savoir assumer" : il faut surtout savoir remettre en question les traditions intolérantes et antidémocratiques.
      juste une réflexion sur l'éducation sexuelle aux jeunes publics : l'ignorance profite aux pervers. et ça ne dénature en rien la sexualité, au contraire ça donne aux jeunes une possibilité de réfléchir à leurs actes.

  • Julien Richard

    Le cousin de Ludovine de la Rochère, Cyrille Dutheil de la Rochère, est actuellement l'avocat d'un prêtre catholique, dans l'Oise. Je vous laisse deviner quels sont les chefs d'accusation contre le prêtre en question.

    Je dis ça je dis rien. Mais quand de son côté on accuse l'Éducation Nationale de vouloir apprendre aux enfants que "le sexe n'existe pas" et "comment se masturber" (belle contradiction, la haine rend-elle idiot ?) on évite de donner des leçons de "protection des enfants".