VIDEO. Le FN critique, mais pratique le cumul des mandats

Dimanche, pour la première fois dans la Vème République, le FN a fait entrer deux élus au Sénat. David Rachline et Stéphane Ravier, respectivement maires de Fréjus et du secteur 7 de Marseille, mais également conseillers régionaux de PACA, vont s'installer dans la semaine au palais Bourbon.

Problème : le FN a longtemps critiqué les cumulards des autres partis politiques. L’Oeil du 20h s’est plongé dans ses archives pour retrouver les prises de position des principaux cadres du parti de Marine Le Pen. Lors du débat sur la réforme du cumul des mandats à l'Assemblée nationale, le député Gilbert Collard avait jugé que le système était "dangereux", sa collègue Marion Maréchal-Le Pen, qu'il était lié à "l'égo de certains élus qui souhaitent verrouiller leur circonscription".

En mai 2013, la présidente du Front National avait de son côté expliqué que si elle devenait maire, elle démissionnerai de son poste de député européen. Le moins que l'on puisse dire, c’est que depuis que le FN gagne des élections, le discours a bien évolué.

VIDEO. Medef : un pin's pas très Made in France

Un million, c’est le nombre d’emplois qui pourraient être créés en France si le gouvernement accèdait aux revendications du Medef. Selon le syndicat des patrons, la suppression de certains jours fériés, la remise en cause des 35 heures et du CDI seraient la solution. Mais outre les discours, l’idée s’affiche épinglée sur la veston de tous les cadres du Medef sous la forme d’un pin’s. Problème : ce dernier n’est lui même pas produit en France. L’Oeil du 20h a voulu en savoir plus ce symbole par très Made in France.

VIDEO. A l'Assemblée et au Sénat, ces élus qui embauchent leurs proches

Affaire Cahuzac oblige, les parlementaires ont voté une loi en 2013 sur la transparence de la vie publique. Ils doivent désormais remplir une déclaration d’intérêt qui mentionne la liste de leurs collaborateurs. Ces dernières révèlent ainsi qu’une partie des élus de l’Assemblée nationale et du Sénat emploient des membres de leur famille. La pratique n’est pas illégale, mais elle est longtemps restée discrète. A quelques jours des élections sénatoriales, L’Oeil du 20h s’est penché sur ce système qui prospère malgré quelques voix discordantes dans les rangs des parlementaires.

VIDEO. Les omissions de Nicolas Sarkozy sur son retour

Un peu plus de deux années, c'est le temps qu’il a fallu à Nicolas Sarkozy pour revenir sur sa décision de se retirer de la vie politique active suite à sa défaite au second tour de l'élection présidentielle de 2012. Sur le plateau de Laurent Delahousse, l’ancien président a expliqué les raisons de sa motivation, mais s’est également défendu contre les attaques en justice dont il fait l’objet. Dans son intervention de plus de quarante minutes, Nicolas Sarkozy a plusieurs fois omis de préciser certains faits. L’Oeil du 20h s’est chargé de préciser les détails plus ou moins importants que le désormais candidat à la présidence de l’UMP n’a pas jugé bon d’ajouter.

VIDEO. Impôts : beaucoup de mots pour peu de changements


Manuel Valls qui annonce de nouvelles baisses d’impôts, cela sonne comme du déjà vu. Et pour cause, depuis le début du quinquennat de François Hollande, la majorité s’échine à convaincre les Français que l’un de leur cheval de bataille est la baisse d’impôts. Entre les promesses et les revirements stratégiques, l’Oeil du 20h a tenté de mesurer le chemin parcouru en un peu plus de deux années.

VIDEO. Immigration : la bataille gauche-droite sur les chiffres


En matière d’immigration, les groupes politiques s’affrontent souvent à coup de chiffres. Dernier épisode en date : Bernard Cazeneuve n’a pas hésité à préciser qu’il n’avait “aucune leçon à recevoir” de la part de l’opposition en la matière. L’Oeil du 20h a donc essayé de démêler le vrai du faux dans les différentes annonces de ces dernières années. Conclusion : si la gauche fait mieux en matière de transparence sur les chiffres que la droite, une partie de ses chiffres sont encore contestables.