Jean-Pierre Raffarin et ses raffarinades

Jean-Pierre Raffarin quitte la vie politique : elle a été bien remplie ! On retient ces petites phrases bien à lui et une passion pour la Chine : ca donne des formules pas toujours très claires !

Découvrez ce petit lexique des Raffarinades illustrées.

La marque de fabrique de Jean-Pierre Raffarin: une réthorique politique très imagée ! Comme lors de son discours de politique générale, en 2002, il explique : “notre route est droite mais la pente est forte”

Il n’hésite pas à destabiliser son auditoire, en pleine campagne pour le « OUI » à la constitution européenne, il s’exprime en anglais, en français : parfois on dirait du chinois ! Comme avec cette formule : “the yes needs the no to win against the no” qu’il traduit en français par : “le oui a besoin du debat pour gagner”

Cet ancien communicant de Jacques Vabre sait trouver les slogans : « une région c’est un petit matignon »

Il s’adresse aux jeunes : « Je dis aux jeunes la fête c’est la vie, la vie c’est ton visage » et aux syndicats, en reprenant une chanson de Lorie sur «la positive attitude »

Le tout pimenté d’une bonne dose d’humour !

Terminée la politique, Jean-Pierre Raffarin lance une ONG internationale.

Comme il aurait pu le dire :  “le chemin le plus long, c’est la marche d’après”

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié