Marine Le Pen affirme défendre le droit des femmes … vraiment ?


Depuis le début de la campagne, Marine le Pen semble avoir un nouveau combat… le droit des femmes ! “Est-ce que je suis pour qu'elles soient traitées de manière égale avec les hommes ? Oui, en tous domaines, en toutes circonstances, quel que soit le sujet”, disait Marine le Pen le 16 octobre 2016

Marine le Pen, féministe. Vraiment ?

Un des derniers tracts de Marine le Pen, nous aurions pu le trouver dans un kiosque à journaux à côté d’autres magazines féminins, tant elle y reprend tous les codes. 4 pages, et une cible : les femmes ! Dans ce prospectus, le mot le plus cité est : femme. Il revient 20 fois. Marine le Pen dit vouloir défendre les femmes françaises. Alors, comment Marine le Pen défend les femmes au parlement européen, où elle est élue ?

Depuis que la candidate à l’élection présidentielle est députée, l’union européenne a présenté 59 textes sur la cause des femmes. Par exemple, sur l’émancipation à l’ère du numérique pour plus d’égalité, notamment sur les salaires. Qu’a voté Marine le Pen ? Contre ! Pour l’égalité dans le monde scientifique, l’Europe propose que les femmes accèdent plus facilement aux postes à responsabilité. Marine le Pen a encore voté contre.

Combien de fois Marine le Pen a-t-elle voté en faveur de ces 59 textes ? Seulement 3 fois. Elle s’est prononcée contre 17 fois et s’est abstenue 7 fois. Et pour 32 de ces propositions, elle était absente.

Nous avons sollicité Marine le Pen. Elle a refusé de nous répondre, alors nous sommes allés la voir pendant un de ses déplacements : “Au parlement européen, l’intégralité des lois qui défendent les droits des femmes sont en réalité sont truffés de mesures pour aider les migrants et donc nous y sommes opposés”, se justifie Marine le Pen. Dans plusieurs textes, c’est vrai. Sur 59, 43 contiennent le mot migrante. Dans le texte pour l’éducation des jeunes filles, voici une des propositions : “Soutenir activement l’enseignement de la langue du pays d’accueil aux femmes migrantes”. Mais dans 14 textes, on a cherché et … rien sur les migrantes. Alors, nous sommes retourné voir la candidate mais nous n’aurons pas de réponse.

Marine le Pen, peut-être première femme présidente, qu’en pensent ceux qui défendent la cause féministe ?

L’association Les Glorieuses a comparé tous les prétendants à l’Elysée. Leurs votes, leurs décisions, leurs actions en faveur des femmes. Qui a le moins fait avancer le droit des femmes, voire fait reculer le droit des femmes ? “C’est clairement Marine le Pen. C’est vraiment paradoxal, parce que c’est une femme, une jeune femme. Ce qu’on voit, c’est qu’elle a voté presque systématiquement contre toutes les lois qui pouvaient faire avancer la condition des femmes en Europe”, se désole Rebecca Amsellem, présidente des Glorieuses. Dans le programme de Marine le Pen, sur 144 engagements, le droit des femmes tient en trois lignes. Quand Marine le Pen se présente en garante de leur droits, elle ferait peut-être mieux de s’abstenir.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié
  • Penseurs de coeur

    J'ai toujours eu une méfiance face aux "avocats-politiciens" de métier — et il y en a un paquet — prêts avec leur bagout, à nous manipuler, mentir et user de leur talent pour se dérober et ne pas répondre aux questions. Notre société a soif de VERITE, alors merci aux journalistes qui la traque et nous informe! Mais cela déplait fortement à M. Le Pen qui n'écoute pas le peuple…

  • prevalain

    Ce qui montre MLP pour ce qu'elle est. Que les électrices en prennent note.

  • disqus_nl40Swp1lf

    Comme le dit Macron lui-même arrêtons de conspuer le FN et sa candidate. Cela ne sert plus à grand chose à quelques jours du vote. Par ailleurs, on sait que dans le cas le plus extrême, le résultat sera de 55 % pour EM et 45 % pour MLP. On peut donc arrêter de nous agiter l'épouvantail.

  • Alexandre Bezin

    bonjour quelqu'un connait-il la musique qui passe en fond à 1:40 min et 2:00 min

  • Tom

    Aujourd’hui, défendre le droit des femmes c'est favoriser l'avortement, fermer des maternités, interdire l'allaitement dans les lieux publiques, interdire aux femmes d’élever leur enfant, penser que les femmes aux foyers ont rater leur vie ...

    Il faudra que l'on m'explique un jour pourquoi.