De la droite, de la gauche : les références des discours d’Emmanuel Macron

Pour ses discours, Emmanuel Macron mélange différents ingrédients. Ce week-end à Marseille, pendant le meeting d’Emmanuel Macron, on a eu une impression de déjà vu. Il a emprunté une tirade entière que François Hollande avait déclamé en 2012, lui aussi dans la cité phocéenne.

Hollande et Mitterrand en première ligne...

Mais dans les Bouches-du-Rhône, on a aussi reconnu la petite musique de François Mitterrand. A propos de la droite, Emmanuel Macron a parlé d’un “clan”. Le clan, c’est une formule lancée en 88 par François Mitterrand. Il désignait alors ses adversaires politiques.

Le François Mitterrand de 1988 a beaucoup inspiré les équipes d’En Marche. En meeting à Lyon en février dernier, Emmanuel Macron partageait le même pupitre que celui du président-candidat lors de sa deuxième campagne victorieuse.

Ce jour-là, En Marche présente également un clip de campagne très proche de celui de François Mitterand à l’époque.

… Mais aussi Charles de Gaulle

Certaines de ses réferences, le candidat d’En Marche les revendique. Sur Twitter, son porte-parole a partagé il y a quelques jours une interview du général de Gaulle. L’ancien président y évoque le fait que la France “n’est pas de gauche” ni “de droite”.

Lorsqu’il annonçait la création de son mouvement En Marche !, c’est de la même façon que Emmanuel Macron l’a fait. Alors tous ces clins d’oeils, à quoi ça sert ? Selon l’équipe de campagne : à présidentialiser le candidat.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié
  • Macrez roland

    Le talent de pomper ... et de nous pomper l'air !