Le débat: petites intox, grandes exagérations

Hier 5 candidats à la présidentielle, Marine Le Pen, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Benoit Hamon et Emmanuel Macron ont abattu leurs arguments un à un lors d’un débat télévisuel. Et ils n’ont pas toujours dit vrai! L’œil du 20h a vérifié le dessous des cartes!

A mi-débat, Marine Le Pen affirme qu’il y a « une situation d’explosion d’insécurité ». Explosion? Pas vraiment! D’après les chiffres du ministère de l’intérieur, sur 4 ans, les chiffres des cambriolages sont stables, les vols avec armes chutent. En revanche, les homicides eux augmentent. Contactée, l’équipe de Marine Le Pen affirme avoir surtout pris en compte les chiffres des cambriolages en zone rurale.

Sur les questions d’économie, mauvaise pioche pour François Fillon. D’après le candidat LR, “la France est le pays où le volume d’heures travaillées par rapport aux grandes économies mondiales est le plus bas” et de citer en exemple « la Hollande, le Danemark, la Suède… ». C’est faux. Dans une étude européenne sur le nombre d’heures travaillées par tous les salariés, la France est devant les Pays-Bas, le Danemark et la Suède! En fait, François Fillon a regardé un autre graphique, sans les salariés à temps partiels, uniquement les temps complets, et là la France est bien la dernière de l’Europe.

Jean-Luc Mélenchon, lui, s’est pris les pieds dans le tapis de la loi travail et des heures supplémentaires affirmant que “ la 36e heure coûte 10% dans la loi El Khomeri”. Plutôt faux. Pour les heures supplémentaires, le taux légal de majoration reste à 25%. En effet, il peut être abaissé à 10% mais seulement via des accords d’entreprises.

Quant à Benoit Hamon, sur les peines de prisons, il affirme qu’il y a“ deux fois plus de récidives en sortie de prison que quand il y a une alternative sous la forme d’une contrainte pénale”. La contrainte pénale est une peine exécutée en dehors de la prison. D’où vient cette info? Au ministère de la justice, il n’y a pas encore de bilan pour cette mesure instaurée par Christiane Taubira. Benoit Hamon, lui, ne nous a pas rappelé.

Enfin Emmanuel Macron, sur les dons à son mouvement En marche!, explique: “32 000 personnes ont donné, et le don moyen est de 50 euros dans mon mouvement” On a refait les comptes : En marche! a reçu 8 millions d’euros de dons, divisés par 32 000 donateurs, ça fait plutôt 250 euros en moyenne, 5 fois plus! L’équipe de campagne d’Emmanuel Macron reconnait une erreur! 50 euros c’est en fait le don médian: il y a autant de personnes qui ont donné moins de 50 euros que de personnes qui ont donné plus de 50 euros.

Deux autres débats sont à venir. Les cartes seront rebattues!

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié