Le fils de Donald Trump veut embaucher des travailleurs étrangers

Depuis son élection, Donald Trump a deux priorités, stopper l’immigration et donner des emplois aux Américains. "Nous devons protéger nos frontières des ravages des autres pays, qui copient nos produits, qui volent nos entreprises et détruisent nos emplois". Mais cela vaut-il pour les entreprises de la famille Trump ? Pas vraiment.

Les vignobles Trump au Sud-Est des Etats-Unis, ce sont 530 hectares de vignes qui font la fierté de la famille. Dans ce domaine, Donald Trump produit du rouge, du blanc, Sauvignon, Chardonnay.

Ce vignoble, le père l’a transmis à son fils, Eric Trump. Et sur les questions d’immigration et d’emploi Eric Trump a la même position que papa : "Nous autorisons la venue de centaine de milliers de personnes, et ils vont continuer à nous prendre nos emplois".

"Il ne faut pas croire tout ce que vous lisez"

Seulement, pour faire les vendanges, Eric Trump a besoin de saisonniers. Dans l’offre trouvée sur le site du ministère du Travail, l’entreprise Trump recrute 23 travailleurs agricoles. Petit détail, la mention H-2A. Elle concerne les visas donnés aux travailleurs immigrés. Ce n’est d'ailleurs pas la première fois que la famille Trump emploie des étrangers. Dans son golf de prestige et son hôtel en Floride, c’était déjà le cas. Mais Donald Trump a une bonne raison : "Ce sont des visas légaux, trouver des employés pendant la haute-saison à Palm Beach c’est presque impossible".

Au total, le Président aurait employé plus de 800 travailleurs étrangers ces 10 dernières années dans son complexe hôtelier. Nous avons contacté l’établissement : "Cette information est confidentielle, je peux seulement vous dire de ne pas croire tout ce que vous lisez".

Les Etats-Unis de Trump, c’est bien "America first" mais pas sans l’aide des travailleurs étrangers.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié
  • BigSheeep

    Bêêêêêêrrrkkkkkk !!!! fait ce que je te dis mais surtout pas ce que fait, d'ailleurs je ne fait rien !!

  • thesofasurfer

    Il n'est pas illogique de privilégier les travailleurs nationaux et d'embaucher des travailleurs immigrés quand les postes ne sont pas pourvus par les nationaux.

    En Suisse c'est un système qui fonctionne bien...

    • Nabucco

      En France il faudrait commencer par faire appliquer les lois. De nombreux sans-papiers travaillent et cotisent à la sécu...
      Sans titre de séjour tout étranger ne doit en principe pas travailler. La mise en place d'un fichier d'identité national, que les éternels défenseurs des libertés des fraudeurs refusent a corps et à cri réglerait le problème à 99%. Si on n'est pas dans le fichier des Français et si on n'est pas sur celui des détenteurs de permis de séjour, terminé et retour au pays. Avec des dérogations si on a laissé perdurer la situation depuis des lustres évidemment.

      • Sandokan

        Vous prenez le problème à l'envers,il faudrait surtout régulariser les travailleurs étrangers qui travaillent et cotisent ,çà me parait la moindre des choses ,si on veut privilégier les français commençons par augmenter les salaires des emplois non pourvu et comme par magie vous trouverez du monde ! J'entend bien que les charges à l'emploi sont élevées ,certaines entreprises se gavent et pourraient baisser leur margent sans se mettre en danger ,d'autres plus petites ne le pourraient pas ,pour celles ci (et pour toutes d'ailleurs,les menaces de délocalisation de sièges sociaux pourraient être contrecarrées par celles de taxer leur produits vendus en France et vu notre balance commerciale cela serait efficace) je proposent la suppression pur et simple des charges lié à l'emploi et un report de celles ci au prorata de leurs bénéfices engendrés de manière équitable entres elles ,si on décidait de taxer les bénéfices plutôt que l'emploi le chômage descendrait en flèche et les entreprises relocaliseraient leur production en France,quand au bénéfice il serait certes moindre chez celles qui en produisent mais dans la mesure ou c'est leurs raison d'être je ne m’inquiète pas trop à ce sujet et encore moins au sujet des pauvres patrons et actionnaires qui verraient leur salaire et dividendes baisser !

    • Sandokan

      Sauf que cela n'est pas uniquement lié au manque de mains de d'oeuvre si besoin il pourrait tout à fait aller la chercher la ou le chômage crève le plafond au usa ,c'est aussi une question de salaire,ce sont des gourmands....

  • Ol3 P

    Et bien oui c'est ça l'extrême droite, y compris en France !
    Regardez. MLP est contre l'Europe mais elle y est député. A côté de ça elle ne veut plus des subventions européennes mais elle fait (présumement) payer ses employés sur les indemnités européennes.

    Pareil pour le respect des lois et coutumes : elle exige qu'en France on obéisse à la loi Française et s'adapte à nos coutumes (ok jusque là) mais quand elle va à l'étranger, elle refuse elle-même de s'astreindre à cette règle qui est de respecter et s'adapter aux coutumes et lois des pays où elle se situe, voulant appliquer ses coutumes bien françaises.

    • Didier MERCIER

      tout a fait

  • Ralala Yves Peter

    Faites seulement ce que je vous dis de faire, pas ce que je fais