Une anti-IVG nommée déléguée à la famille en PACA


Comme tout responsable politique, Christian Estrosi (Les Républicains) aime citer ses modèles. Parmi eux, Simone Veil, l'ancienne ministre de la Santé qui a mené la bataille du droit à l'avortement. Tout juste élu à la tête de la région Provence-Alpes-Côtes-d'Azur, Christian Estrosi a pris une décision surprenante en nommant comme déléguée en charge de l'intergénération et de la famille, Catherine Giner.

Cette élue marseillaise est une opposante au mariage homosexuel, et surtout, c’est une militante anti-IVG. Dans un appel publié sur internet, elle s’indigne contre "la loi du silence contre l’IVG et ses risques médicaux et psychologiques". Et dans son mémoire universitaire, elle dénonce "Une société qui permet de tuer tout en interdisant de laisser vivre". A-t-elle depuis changé d’avis ? Sollicitée, Catherine Giner n’a pas donné suite à nos demandes d’interview.

La vidéo du Conseil régional ne démarre plus

Alors comment une anti-IVG a-t-elle pu être nommée déléguée à la famille par un président dont le modèle politique est Simone Veil ? Au téléphone, la réponse du service de presse de Christian Estrosi va nous surprendre. Le Président de la région PACA n’aurait jamais nommé Catherine Giner à ce poste. Si cela a été écrit sur le site internet de la région, c’était une coquille.

Depuis, la page internet du Conseil régional a été modifiée. Le 18 janvier, Catherine Giner était en charge de la famille et de l’intergénération. Le lendemain, il ne lui restait plus que l’intergénération. Quant à la vidéo du conseil régional, elle ne démarre plus. Heureusement, nous avons retrouvé le discours de Christian Estrosi. Catherine Giner a bien été désignée responsable de la famille.

Ce soir, le nouveau délégué à la famille de la région PACA s’appelle Christian Estrosi. Son service de la presse nous l’a confirmé, cette fois, ce n’est pas une erreur.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié
  • ABenMinceAlors

    Une anti-IVG déléguée à la famille : où est le problème chère équipe de l'Oeil du 20 heures ? Je suis curieux de lire votre explication car votre article n'en donne pas, il se limite à présenter une personne (élue de surcroît) sous un éclairage partisan et avec un sous-entendu convenu qui n'engage que vous...

    • Padakhor

      Le problème c'est que Christian Estrosi qui cite la militante pro-IVG Simone Veil comme modèle nomme comme déléguée à la famille une anti-IVG. Comme un hiatus entre le modèle et la nominée donc.