Malaise...

(...) Comment pouvez-vous bloquer une personne en pleine rue avec votre voiture. Et d'essayer de la faire parler à tout prix. Ce soir en regardant Envoyé Spécial j'ai cru entendre le crissement de pneus des tractions avant noires de sinistre mémoires, des Fiat au Chili ou des Volga dans les...

Satisfaite...

Très bons reportages du début à la fin d'Envoyé spécial. Les thèmes d'actualité traités sont au coeur de nos préoccupations.  Les investigations menées permettent de mieux comprendre ce qui se passe et d'apprécier le rôle des journalistes à la fois passionnant et difficile. Une auditrice très satisfaite. @Anne-Marie S.

Respect...

Je voulais simplement dire que j'ai trouvé grossier, insultant et irrespectueux, de couper les discours de Manuel Vals et de Benoît Hamon. De même, votre édition spéciale aurait pu être prolongée décemment jusqu'à 21h30. Vous ne vous êtes pas autorisés pareille légèreté pour la primaire de la droite, me semble-t-il. Respectueusement. @Jean-Philippe F.

Respect...

Je suis hautement choquée par le fait que la diffusion du discours de Benoît Hamon ait été interrompu pour donner la parole à Mme Parisot du Medef et qu'il n'ait pas été diffusé en entier. Cela donne à penser que votre média se montre complaisant avec ceux dont il pense...

Too much...

Pourriez-vous, s'il vous plait, demander à vos journalistes d’arrêter de se mettre en scène durant leurs reportages. C'est un peu "too much" de voir la tête en permanence de celui ou celle qui traite le sujet. Ce ne sont pas eux l'info. A bon entendeur. Je sais que ça n'aura...

Social populiste...

Laisser Franz Olivier-Gisbert parler de Benoit Hamon comme un "social populiste" et d'un " Trump de gauche" est honteux. A quand de véritables journalistes avec de profondes analyses, au lieu de journalistes muets sans aucune répartie. @Justine P.