Juxtaposition...

Je ne sais s'il faut encore s'indigner ou se résoudre à ricaner à l'écoute des sujets qui défilent ce soir là... Un des premiers reportage donne la parole à des chômeurs de longue durée dans des friches industrielles du Nord ; l'un des témoins regrette que sa formation ne soit pas prise en charge financièrement. Ici, les galères de l'emploi se compte en années. Trois sujets plus loin, le journaliste nous présente de récents immigrés suivant une formation accélérée pour des métiers en tension (et l'on sait pourquoi !), formation rémunérée au SMIC et prise en charge (par qui, pour quoi ?). Entre temps, nous avons appris que les millionnaires fiscalement exilés pourront envisager de revenir en Italie sous des cieux plus cléments, comme c'est déjà le cas en Suisse et au Portugal... Outre le fait que je serai personnellement mort de honte de devoir quitter ma patrie pour ne pas payer d'ISF d'une part, que la prise en charge de l’insertion d'immigrés est humainement une évidence d'autre part, ne voyez-vous pas que la simple juxtaposition de ces sujets sans la moindre tentative de mise en perspective, ni de grille de lecture adéquate a toute les chances de jeter dans les bras du FN le citoyen déboussolé, abruti de mensonges et de propagande, et dont l'avenir économique ressemble inéluctablement à une tempête un soir d'hiver, sans perspectives ? @Luc-Thierry R.

Related Posts:

  • No Related Posts
  • AGNES LOUERAUD

    Tout à fait d accord,le nchainement est souvent risible!