Amputation suite à une IVG : les risques perdurent !

Un gynécologue a récemment été mis en examen après l'amputation d'une jeune femme qui avait bénéficié d'une interruption volontaire de grossesse. La patiente a contracté une infection suite à l'acte, infection qui s'est malheureusement généralisée malgré la prescription d'antibiotique. Cette histoire bouleversante permet à l'équipe de Souriez, vous êtes soignez! de...

Soirée Bouchon

Les urgences gynécologiques … L’endroit où l’on va à reculons de peur ne plus jamais pouvoir s’en extirper. Forte heureusement, la vie nous réserve toujours des surprises. Entre deux consultations aux urgences gynécologiques « classiques », quel n’a pas été mon étonnement quand je lis le motif de consultation de...

Entre adultes

Aujourd’hui, je reçois un patient pour une sciatique très douloureuse, et l’interroge sur le retentissement de ses douleurs sur la vie quotidienne (courses, ménages, port de charges lourdes au travail, etc) Il se lève alors d’un bond. Et c’est là qu’il a enchaîné sur le lit le mime de toutes...

OUPS!

Une patiente se présente en consultation : « Bonjour docteur, j'ai un retard de règles et ce n'est pas prévu. Je suis inquiète. » Après un interrogatoire standard, je lui demande si elle utilise une contraception (pilule, implant, stérilet…). « Ah oui oui docteur, je prends la pilule» me répond-elle. Ce à quoi je...

Oui, on pratique les touchers vaginaux sur des patientes endormies

A propos du (faux) débat lancé par l'information de Metro News, selon laquelle à Lyon, les étudiants en médecine sont encouragés à pratiquer des touchers pelviens (vaginaux et rectaux) sur des patientes endormies sous anesthésie générale (AG) au bloc opératoire. L'hôpital universitaire, un lieu de formation Tout d'abord, il faut savoir,...