Mariage pour tous : la galaxie des anti de plus en plus virulente et éclatée

(KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Dernière ligne droite pour le mariage pour tous, qui arrive à l'Assemblée nationale en seconde lecture mercredi 17 avril. Pour les opposants à la loi, l'heure n'est plus aux mobilisations massives (comme lors des 13 janvier et 24 mars) mais à la multiplication d'actions tous azimuts, quitte à se laisser déborder par une base militante radicalisée. Le vote au Sénat et l'accélération surprise du calendrier parlementaire ont électrisé certains opposants. Revue des forces en présence et de leurs modes d'action.

Une galaxie éclatée

La Manif pour tous. Tête de pont de la protestation contre le projet de loi, ce collectif rassemble 37 associations. Cela va des coquilles vides (de simples pages Facebook, comme "Plus gay sans mariage", portée par Xavier Bongibault, ou "La gauche pour le mariage républicain", incarnée par Laurence Tcheng) à de grosses structures capables de mobiliser en masse, comme Alliance Vita, association anti-IVG créée par Christine Boutin, ou encore la puissante Confédération nationale des Associations familiales catholiques.

Parmi la ribambelle de porte-parole de La Manif pour tous, deux ont véritablement émergé au fil de la contestation : Tugdual Derville, délégué général d'Alliance Vita, qui espère faire fructifier le mouvement au sein d'un courant politique et sociétal, l'écologie humaine. Et Frigide Barjot, catho mondaine et coqueluche des médias. Elle ne compte pas non plus s'arrêter au vote de la loi et espère rassembler les militants dans un collectif dénommé "Pour l'humanité durable", destiné à "protéger l'humain de sa conception à sa mort". La Manif pour tous bénéficie du soutien appuyé de certains élus UMP, des députés en pointe dans la lutte contre le mariage pour tous (Hervé Mariton, Philippe Gosselin, Marc Le Fur, Jean-Frédéric Poisson).

Le "Printemps français". Ancienne porte-parole de La Manif pour tous, Béatrice Bourges est devenue l'égérie du "Printemps français" (en référence aux printemps arabes), lassée par les "ballons rose et bleu" et le "côté Bisounours" de ses anciens camarades. Présidente du Collectif pour l'enfant, Béatrice Bourges appelle ouvertement à la radicalisation du combat contre le mariage pour tous. C'est pour cette raison que Frigide Barjot l'a démise de ses fonctions, lui reprochant d'utiliser sans son autorisation les codes de La Manif pour tous. Le "Printemps français" n'a pas d'organisation interne, ni de statut associatif. "De quoi se dédouaner en cas de polémique après une action plus musclée qu’à l’accoutumée, et diluer ainsi les responsabilités", comme le note Libération.

Derrière le "Printemps français", on retrouve des militants d'extrême droite, dont des identitaires, et des catholiques traditionalistes. Le Monde a ainsi mis en lumière l'influence de l'institut Ichtus au sein du mouvement, un institut catholique traditionaliste qui vise à infiltrer la société civile pour y faire pénétrer les idées de l'Eglise. Autre acteur du "Printemps français" selon Mediapart, Philippe Darantière, ancien para, proche lui aussi de l'institut Ichtus. Il aurait notamment théorisé les débordements en marge de la manifestation du 24 mars, aux abords de l'Arc de triomphe.

Les autres mouvements. Il faut aussi compter avec Civitas, qui agrège les catholiques intégristes, proches de l'extrême droite. L'institut a fait notamment parler de lui lors de ses prières de rue devant le Sénat. Et toute une nébuleuse de mouvements d'extrême droite se rajoute à la contestation et souhaite la radicaliser : le Bloc identitaire, les Jeunesses nationalistes, le GUD, le Renouveau français. Selon Jean-Pierre Camus, politologue et spécialiste de l'extrême droite, ces groupuscules espèrent "tirer parti" de l'opposition au mariage pour tous. "Si leurs militants sont impliqués dans les actions les plus violentes, ils ne représentent qu'un petit noyau de l'ensemble des opposants au mariage homosexuel", précise-t-il au Figaro.

Des actions chocs de moins en moins contrôlées

Après le vote du texte au Sénat vendredi et l'accélération du calendrier annoncée dans la foulée, les militants ont multiplié leurs actions sauvages et spectaculaires. Samedi matin, le député Europe Ecologie-Les Verts François de Rugy s'est fait bruyamment réveiller à son domicile, près de Nantes, par une quinzaine de militants se réclamant de La Manif pour tous. La journaliste Caroline Fourest, venue débattre sur l'islam samedi à Nantes, a été prise à partie, puis traquée. Son retour à Paris a même été signalé par des militants de La Manif pour tous sur Twitter. Résultat : 200 manifestants l'ont huée à son arrivée à la gare Montparnasse. Et la militante pro-mariage pour tous a dû être exfiltrée par des CRS.

Samedi toujours, à Bordeaux, plusieurs centaines de personnes ont défilé sans itinéraire précis avant de vouloir se rendre au domicile privé de la ministre Michèle Delaunay pour réclamer sa démission. A Toulouse et à Lyon, des rassemblements spontanés ont aussi eu lieu durant le week-end. Et dimanche soir, c'est Manuel Valls qui a été pris à partie, à la sortie de la salle Pleyel, à Paris, où il était venu écouter un concert, accompagné de sa femme. Là encore, pas de coordination ni de consigne claire, mais une diffusion de l'information via les réseaux sociaux et une grande réactivité d'une poignée de militants. Dans la nuit de dimanche à lundi, 70 opposants au mariage pour tous ont été interpellés devant l'Assemblée nationale où ils tentaient de camper. Placés en garde à vue, ils ont reçu le soutien de Frigide Barjot et de La Manif pour tous, alors même qu'il s'agissait d'une action lancée par le "Printemps français", preuve de la porosité entre les différents mouvements.

Mais La Manif pour tous a condamné les mobilisations devant les domiciles des élus, considérées comme du harcèlement, tout comme la traque de Caroline Fourest. Face à ces débordements et à la créativité de ses militants de moins en moins "festifs", le collectif a tenu dimanche une réunion avec une centaine de cadres régionaux du mouvement "pour tout recadrer" et rédiger "une charte de non-violence et de respect des biens et des personnes". La Manif pour tous a également lancé quatre appels à manifester à Paris (les 21 et 25 avril, les 5 et 26 mai). Peu probable, pour autant, que ce "recadrage" fasse cesser les actions coup de poing spontanées.

A lire aussi

  • didier108

    Ce sont des malades et des extremistes. Cette loi parfaitement juste ne merite pas un comportement aussi hysterique.
    Elle devrait etre poursuivie pour incitation a la haine, et le mouvement Civitas dissout, et ses membres condamnes pour propos et attitude homophobes.
    Puis, pour tout nouveau manifestant, je suggere la suppression des allocations familiales. Pour trouble a l'ordre public.

    • tigernico

      Le PS ou comment se servir des médias... Un peu comme l'UMP l'aurait fait...
      UMPS le système de la V république , magouille et compagnie.
      Mais dans les derniers sondages il y a encore 3 Français sur 10 qui font confiances aux politiciens. 30 % pour qui ces combines fonctionnent encore.
      L'affaire Cahuzac ?    Accélérons le calendrier pour faire descendre les militants anti mariage pour tous. Et faisons peur aux gens en montrant des gens secouant des barrières ! wahoo quelle violence. Je ne sais pas où elle est vraiment la violence pour le coup.
      Attention à force de jouer avec les nerfs des gens on va vraiment finir par des manifestations vraiment violentes.

      Et puis mettre au pilori la mère boutin et Barjot en faisant croire qu'elles sont des menaces pour la démocratie... Pourquoi pas...
      Et puis on a le droit d'être contre le mariage entre pédérastes? Et puis pourquoi pas de mariages à trois ou à quatre ou avec sa cousine? Il n'y a pas de limites à l'amour ? Et on ira tous au boulot avec des plumes dans le c.l !!!
      Merci France Info de nous transmettre le vrai message celui de l'ORTF et d'un époque que j’espère bientôt révolue .
      Radio gaucho

      • dantonc

        2 infos pour toi : une info relative à la loi française, l'autre au vocabulaire de la langue française.
        1 - le mariage entre cousins germains est légal en France
        2 - un pédéraste est un homme aimant les JEUNES garçons, et non pas simplement un homme aimant un autre homme.

    • http://www.facebook.com/people/Antoine-Carletti/100000109629511 Antoine Carletti

      merci d'avoir écris ma façon de penser, c'est vrais que ce mariage pour tous n'est simplement qu'un rééquilibre dans une injustice sociale, on devrait faire une loi interdisant vraiment toute manifestation quand celle ci porte préjudice a l'ordre publique et surtout quand celle ci empêche l'évolution  pour aller vers un avenir plus sure et serein 

  • http://twitter.com/harphan75 Eole

    Rappelons aux UMpéiste qui en sous mains soutiennent ces illuminés à des fins politicardes cette phrase : " avec nous , la rue n'a jamais fait la loi dans la république française " !!!! Nicolas Sarkozy !! lol

  • dantonc

    @google-1008965d7ef14a1f648d43d17c41d773:disqus, juste pour toi une information sur la loi française + le vocabulaire français :
    - le mariage entre cousins germains est légal en France...
    - pour être précis, les pédérastes sont des hommes aimant les jeunes garçons et non pas simplement des hommes aimant des hommes.
     

  • Pluton92

    Si on avait fait un sondage il y a seulement 20 ans à propos de ce "mariage", qui aurait été taxé "d'illuminé" par l'immense majorité ? Mais bien sûr ceux qui envisageaient un "mariage" entre des personnes de même sexe tant cela paraît incongru !

    Vint ans de propagande plus tard, ils sont nombreux à avoir suivi la mode mais que tout le monde ne suive pas la mode serait plutôt un bon signe. Cela veut dire qu'il y a encore des personnes qui réfléchissent et qui pensent aux conséquences à long terme de ce type de "réforme de civilisation".

    Et il ne faut pas croire que tout le monde parmi les opposants soit dupe de la volonté de récupération par l'UMP. Copé a été élu par GayLib. Chatel a imposé la stupide théorie du gender au lycée que les socialistes vont maintenant imposer dès l'âge de 6 ans. Etc. Donc pas besoin de l'UMP pour ces manifestations de masse et peu importe ce qu'a dit Sarkozy. Pas besoin de l'UMP pour penser !   

    • tomtiki

      Pour moi le mariage homo je m en fou" comme de l an 40 "c est ce que l on disait dans
      le temps donc j en suis indifferent
      Par contre l adoption NON!!!!
      Depuis la nuit des temps il y eut un homme et une femme et sans cela il n y aurait pas eut d' enfants ni d homos d ailleurs
      C est pour cela que pour moi un homo n est pas une normalité et donc incompatible avec l adoption

      • Pluton92

        tomtiki, le problème c'est que le mariage n'est pas séparable des enfants. Accorder le "mariage" aux homosexuels, au même titre qu'aux hétérosexuels, c'est automatiquement accorder le droit d'adoption, de PMA et de GPA que les lobbies ne manqueront pas de réclamer.

        Et je le répète, ces exigences sont incluses dans le vote des députés au Parlement européen qui ont voté à une écrasante majorité, le 8 janvier 1994, la résolution A3-0028/94 sur "l'égalité des droits pour les homosexuels et les lesbiennes dans la Communauté européenne", appelant à mettre un terme "à l'interdiction de l'accès au mariage ou de structures légales équivalentes des couples de lesbiennes et d'homosexuels" et demandant la fin "de toutes restrictions des droits des lesbiennes et des homosexuels à être parents ou à adopter ou à élever des enfants". En se mêlant de cela au lieu de choses plus urgentes, on s'étonne que l'Europe soit dans un tel mouvement de déclin.

  • tomtiki

    Par vote cette loi n aurait pas passé car c est une minorité
    Qui est pour .
    Mais avec l appui de Delanoë et Taubira
    C est un passage en force ce sera je pense la seul réussite de
    Ce gouvernement
    1 an sur cette loi pendant ce temps là des milliers de Français ont Fait connaissance avec le chômage est la précarité en assistant à l affaire Cahuzac digne de grand feuilleton comme
    Dallas ou le fric coulait à flot ......!......!!!

  • fredcho1

    Ce qui dérange dans cette histoire, c'est de sentir la pression terrible des lobbys (LGBT, féministes). Avec un peu plus de finesse et de réelle humanité, les choses se seraient passées sans problème.

  • cduf

    Depuis que je vie au Canada, je me rends compte a quel point certains Français sont en retard pour tous et n'importe quoi! 
    Je tiens aussi à préciser que je ne suis PAS de gauche. Ce n'est pas un débat politique!
    Quel hypocrisie que d'être contre le mariage homosexuel!En quoi cela change VOTRE famille? Vous n' aimerez pas moins votre conjoint et vos enfants si vos voisins ou cousins ou collègues homosexuels (lles) sont mariés(ées).Really! si c'est le cas alors allez consulter un psy!En fait vous êtes tellement hypocrites en vous cachants derrière la morale que vous acceptez des communautés mariées mais pas très "morale"(pour reprendre vos termes).Comme par exemple les couples hétérosexuels qui pratique le sado/maso, échangisme et autre forme de sexualité.                                       Ou bien les couples hétérosexuels dont un conjoint (des fois les 2) abusent leurs enfants (moralement, physiquement et sexuellement) Sachez que 1 enfants sur 3 est maltraité (d'une façon ou d'une autre) dans votre joli pays plein de moral. 1 sur 5 est abusé sexuellement et dans 80% des cas par un parent.Alors arrêter de perdre votre énergie à protester contre une loi qui ne changera en RIEN votre vie et l'amour que vous portez à votre Famille.Occupez vous des vrai problèmes de société comme les droits de maintenir les opérations de préventions de délinquances, et le maintiens de soutiens supplémentaires pour les enfants en difficultés dans le milieu scolaire. Occupez vous du déficit des caisses de sécu et Alloc.... Il y a tellement d'autres problèmes en France....
    Le mariage homosexuel ne changera pasVOTRE VIE...le chômage rampant et l'économie qui décline pourrait vous mettre dans la rue et là ruiner VOTRE VIE!

  • christian Pascal

    le premier enfant né en France en 2013, à Moulins dans
    l’Allier, a été présenté sans aucun recul par la presse locale comme ayant «
    deux mamans ». Deux mensonges en deux mots : mensonge direct car seule l’une
    des femmes est sa mère, et mensonge indirect par omission du père qui a été
    délibérément effacé – il s’agit d’un donneur anonyme, ce qui est aujourd’hui
    illégal en France. Nul besoin d’avoir fait de longues études de psychologie
    pour comprendre que l’enfant demandera très tôt où est son père et qui est sa «
    vraie » mère.  Faut-il donc rappeler avec
    Lacordaire qu’entre le faible et le fort, entre le riche et le pauvre, entre le
    maître et le serviteur, c’est la liberté qui opprime et c’est la loi qui libère
    ? La loi qui organise la filiation biologique protège les enfants, elle doit
    être préservée !

     

    Si le projet de loi devait être adopté, ce serait une
    négation sidérante de la nature, l’aboutissement consternant de notre société
    industrielle qui détruit la nature non seulement dans la réalité mais aussi
    dans les esprits. L’homme se prend pour un démiurge : nucléaire, OGM,
    nanotechnologies… sans jamais mettre la moindre limite à son action. « No
    limits », tel est le slogan des ultralibéraux qui définissent le nouveau
    politiquement correct. Dans la vaste  
    entreprise de marchandisation du monde, toutes les règles sont ainsi
    progressivement éliminées. Que cette logique ultralibérale et
    ultraindividualiste se retrouve dans le projet de loi d’un gouvernement de
    gauche est affligeant.

     

    Extrait de http://www.thierry-jaccaud.com/?p=285