Les Gamay du monde en compétition

Trophée Gamay

J'étais à Lyon samedi 14 janvier, pour la deuxième année consécutive, inscrit comme juré au Concours International du Gamay.

Quelques mots sur ce cépage

Il existe plusieurs variétés de Gamay, le plus répandu étant le Gamay noir à jus blanc. Mais on trouve également le Gamay Fréaux, le Gamay de Chaudenay (dans les Coteaux d'Ancenis), et le Gamay de Bouze. Ces trois derniers ont également la peau noire mais leur jus est légèrement coloré.

Aujourd'hui le Gamay est en grande majorité représenté en France dans la Bourgogne, le Beaujolais et le Mâconnais, sa terre de prédilection restant les coteaux granitiques du Beaujolais.

Il apparaît dans la région lyonnaise au 3ème siècle après J.C. Sous l'influence des Romains.

Il est né de l'hybridation naturelle du Gouais et du Pinot. Le Gouais était très répandu au Moyen-Age mais aujourd'hui presque disparu.

En 2000 le Gamay représentait environ 37.000 hectares dans le monde dont 34.000 en France (23.000 dans le Beaujolais).

Le Gamay donne des vins rouges très fruités et souples pouvant être bus jeunes, ce qui explique le succès des vins primeurs, en particulier les Beaujolais.

Le Concours

Il a été initié en 2011 pour renforcer l'image et la notoriété du Gamay auprès des consommateurs. Il est ouvert aux producteurs du monde entier.

Son succès ne cesse de grandir d'année en année et a obtenu en 2014 la certification ISO 2001. Cette année nous étions 170 dégustateurs pour plus de 700 vins, un record (500 en 2016).

Dans chaque jury, la moyenne des notes située au-dessus de 80 sur 100 permet, selon le niveau de celle-ci, l'attribution de médailles d'argent et d'or.

Les résultats 2017

Médaille d'argent :

120 vins : une pour un vin australien, sept pour des vins suisses et 112 pour des vins français.

Médaille d'or :

95 vins : une pour un vin des États-Unis, quatre pour des vins suisses et 90 pour des vins français.

Depuis 2015, à l'issue du concours, un « grand jury » re-déguste les médailles d'or les mieux notées afin de déterminer le meilleur Gamay qui se voit attribuer le « Trophée du Meilleur Gamay du Monde ».

Quels sont les détenteurs de ce Trophée depuis 2015 ?

En 2015 : c'est l’Earl JULLIAN, Domaine du Prapin avec son AOP Coteaux du Lyonnais, vin rouge 2014, qui l'a obtenu.

En 2016 : c'est l’Earl JAMBON Père et Fils, Domaine des Maisons Neuves avec son AOP Chiroubles, vin rouge 2015, qui l'a obtenu.

En 2017 : c'est le Domaine Tano Péchard « Cuvée Canicule » avec son AOP Régnié, vin rouge 2014, qui l'a obtenu.

Les observations ont montré que le Trophée du Meilleur Gamay du Monde a un réel impact sur le consommateur. La preuve, les commentaires de Lucie Jullian, gagnante du Trophée 2015, « après le Trophée notre chiffre d'affaires a augmenté de 70% pendant plusieurs mois » et les commentaires d'Emmanuel Jambon, gagnant du Trophée 2016, « nos ventes ont été multipliées par deux. Toute notre production de Chiroubles a été vendue presque instantanément et nous avons eu beaucoup de nouveaux contacts en France et à l'étranger ».

Articles similaires: