Carnet de santé du CG 13, carnet de sexisme à l'aise

L'image a été postée la semaine dernière sur le fil Twitter de Lawra, illustratrice féministe (entre autres). Quand une amie a attiré mon attention dessus, j'avoue, je n'y ai pas cru. C'est pas possible, c'est un fake, une facétie de graphiste à l'esprit joueur qui se sera diverti-e en dehors des heures de boulot en montant à l'arrache une photo cheap de banque d'images. Mais non, c'est bien la vraie couverture du vrai carnet de santé vraiment distribué pour de vrai à de vrais jeunes parents qui viennent d'avoir un vrai enfant dans les Bouches du Rhône. Oui, mais pas cette année? Dans les années 1980, 1990 à la rigueur... Nan, nan, là maintenant, en 2015. Et pas non plus parce qu'il faut bien écouler un stock qui aurait été imprimé en quantité colossale quelque part dans la seconde moitié du XXè siècle, car vraisemblablement, la pratique dans le département est au renouvellement régulier, annuel semble-t-il, du design des carnets de santé.

CCAbqzBWMAEPZuKEt donc, en 2015, la santé d'un enfant bucco-rhôdanien, ça s'incarne comme suit : un petit garçon souriant au premier plan, la tête haute, le regard fier et la main posée en toise quelques centimètres au-dessus de la tête, comprenez "je vais bien grandir" ; une petite fille au second plan, tête et yeux baissés, un centimètre de couturière autour de la taille et la main soucieuse sur le côté du crâne, comprenez "b*** de m***, faut pas que je grossisse".

Sous vos applaudissements! C'est quand même une vraie prouesse de réaliser un visuel qui concentre autant de clichés sexistes.

Je me suis posé pas mal de questions sur cette caricature qui m'apparait trop grotesque pour relever d'un inconscient sexiste ordinaire et même pour constituer une provocation politique ouverte (même si on n'est jamais à l'abri de rien, en la matière).

Finalement, voici l'hypothèse que j'émets : déplorant avec force la disparition des ABCD de l'Egalité qui avaient seulement vocation, rappelons-le, à sensibiliser les jeunes générations aux stéréotypes qui font le lit des discriminations et violences, les décideurs et décideuses des Bouches du Rhône ont en fait voulu produire un puissant outil pédagogique permettant à chacun-e de prendre immédiatement conscience de l'asymétrie de traitement entre filles et garçons qui s'installe dès la petite enfance et perpétue un ordre sexué renvoyant systématiquement le masculin à l'ambition de grandir et le féminin à l'injonction de rétrécir. Mais oui, c'est ça, bien sûr, le très progressiste Conseil Général des Bouches du Rhône est en fait un suppôt du féminisme ironique! Si c'est pas une bonne nouvelle, quand même.

Quoi? Mon interprétation vous parait par trop enthousiaste? Que voulez-vous, je suis une incorrigible optimiste...

A lire aussi

  • Aucun article
  • lyseam

    sans doute étiez-vous trop jeune mais dans les années 80 à 90, où malgré toujours pas mal d'inepties sur le genre et les différences entre sexes, les enfants devenaient petit à petit , certes , des enfants-rois ou reines mais n'étaient pas encore autant une cible marketing : il y avait de ce fait un certain nombre de stupidités actuelles qui n'existaient pas.

    • Lau’

      J'avoue ne pas trop avoir compris ton commentaire à vrai dire. 'fin je le comprends, mais je ne vois pas trop le rapport (nope, j'étais pas trop petite, j'étais gamine, certes, mais effectivement, y avait moins de pub ciblée sur les enfants ^^)

      • lyseam

        le "vous" de mon commentaire était pour Marie Donzel.

  • Lau’

    Salut !

    Admin d'un groupe qui lutte contre la grossophobie, j'ai lancé une pétition pour demander le retrait de ce carnet de santé sexiste et Grossophobe.

    Vla le lien : https://www.change.org/p/madame-anne-kravetz-demandez-le-retrait-imm%C3%A9diat-de-l-image-de-couverture-sexiste-et-grossophobe-du-carnet-de-sant%C3%A9-des-bouches-du-rh%C3%B4ne-13

  • http://batman-news.com pp

    Et la grognasse oisive qui tue son désoeuvrement en passant son temps à se plaindre des mâles, ce n'est pas un vrai cliché sexiste?
    Ne vous étonnez pas si, quand Boko Haram enlève 250 gamines, l'info va dans la même (grande) poubelle 'JérémiadesFemelles'.

    • Sophie Commenge

      Euh.... Je ne vois pas le rapport avec l'enlèvement de ces pauvres jeunes filles. Et qui traite tu de grognasse oisive ? D'autant que le sexisme ordinaire est au cœur de l'actualité, continue de faire débat via des publications sérieuses. Mais peut être es tu comme ces hommes, trop occupe à chercher leur bière au fond du frigo en attendant un match de foot pour s'intéresser à l'actualité ? Oups pardon ! Un cliché sexiste !

  • http://batman-news.com pp

    Le pire n'est pas visible:
    Le petit garçon a une espérance de vie de 10% inférieure à celle de la petite fille.
    Par rapport à la petite fille, le petit garçon a aussi:
    10 fois plus de chances d'être en prison
    10 fois moins de chances d'avoir la garde de ses enfants après séparation

  • http://batman-news.com pp

    Le pire n'est pas visible:
    Le petit garçon a une espérance de vie de 10% inférieure à celle de la petite fille.
    Par rapport à la petite fille, le petit garçon a aussi:
    10 fois plus de chances d'être en prison
    10 fois moins de chances d'avoir la garde de ses enfants après séparation

    Entre autres, mais la règle "10-10-10" me semble mnémonique.
    Outre le 100% de chances d'être stigmatisé comme violeur potentiel

  • Hunter

    bof vous savez un homme n'as pas le droit d’être petit, être petit pour un homme c'est dégradant une femme ronde ça plait a certain, faut arrêter de voir du sexisme partout, ses enfants ne font que répéter ce qu'il voient autour d'eux, des femmes qui veulent être mince et des hommes qui doivent être grand... En plus autant on peut gérer sont poids (mis a part certains cas genre maladie qui fait grossir) autant la taille...

  • Lau’

    @disqus_nVM0259axZ:disqus

    Clap Clap Clap.

    Félicitation pour cette magnifique illustration de male tears.
    C'était magique, un tel brio, une telle maitrise de ton sujet, c'est énorme, ca a dû te demander de longues heures d'entrainement.

    Non vraiment. Je suis bluffée. Admirative. Subjuguée.

  • GAGparis

    La façon dont vous le voyez peut effectivement (et hélas) être vraie mais, est-ce que ce ruban ne représente pas simplement l'utilité pour la santé à vérifier (sa taille pour le petit garçon) sa corpulence pour la petite fille? je pose la question car à première vue, le côté sexiste ne m'a pas sauté aux yeux... il est vrai que je suis un homme donc je repère moins facilement ces écarts... :)

    • cerise

      pensez vous vraiment qu'il soit plus nocif pour la santé d’être plus corpulent pour une fille que pour un garçon ?

  • Adele Vermouille

    Bien vu l'autrice . Les gens considèrent comme naturel et rigolo que la petite fille mesure son tour de taille en baissant les yeux et que bien sur le petit garçon , pour changer, regarde fièrement l'avenir immense qui s'offre à lui . Ils ont dû debattre , se dire oh ce serait "trop mignon" , "parceque c'est vrai que nous les filles on est obsédées par notre poids hihihi " "et les p(tit garçons ils veulent être grands et forts , huhu", incapables d'imaginer la valeur de message que représente une image sur un carnet de santé, ils n'y ont même pas pensé(et je pense qu'il y a une part de violence inconsciente) . Le drame de ce pays (entre autre) c'est l'inculture totale sur ces questions , la plupart des gens est incapable de penser ces questions pour preuve les "il faut pas voir du sexisme partout" quand on est culturellement incapable de le voir là où il est , là , juste là , en plein devant toi , avec un article pour t'expliquer un truc pas bien compliqué . Mais non , il préfère se mettre en colère , t'engueuler , te reprocher de lui montrer ce qu'il ne veut pas voir . Ahhh.... le conservatisme !

  • michel

    Heureusement qu'il y a des "lanceurs d'alerte", des vigies....Car oui, cette photo est honteuse : montrer une fille qui se serre la ceinture, et un garçon qui dit "ras le bol", le message politique est claire et c'est une honte d'exploiter des enfants à des fins politiques.... Ah non, c'est pas ça ? Bon,il n'en demeure pas moins que, en tant qu'homme (papa séparé de 4 enfants en résidence alternée) de moins de 1m70, je souffre de voir que la fillette est plus grande que le garçon au premier plan.... Ah non, c'est pas ça la polémique ? Plus sérieusement.... Voir dans cette photo un signe de sexisme, alors que finalement cette photo est aussi ridicule que d'autres sur tous les carnets de santé de France... On peut juger ce cliché ridicule, mais aussi instructif (bravo GAGparis pour une lecture simple), c'est tout de même aller loin (pourquoi ne pas évoquer un complot tant qu'à faire ?). Pour terminer, une statistique au passage entendue et vue au "petit journal" du 20 avril : sur tous les migrants morts dans des naufrages en méditerranée ces derniéres années, 1% de femme, 3% de garçons, 96% de "on ne sait pas".... Ce dernier chiffre montre à l'évidence que la mort se fout de ces vaines querelles sur l'interprétation d'un cliché pas beau....

  • Ambert Ambert

    Je suis une femme ... la fameuse ménagère de 50 ans ...
    Absolument rien ne me choque dans cette photo.
    Par contre, ce qui me choque, c'est qu'il semble que vous vous sentiez obligé(e) (s) (es) de trouver quelque chose - voire n'importe quoi - à dire sur tout et sur rien, surtout sur rien d'ailleurs.
    Un carnet de santé est là - entre autres choses - pour noter les mensurations des enfants lors de la croissance, en hauteur ET en largeur.
    Sur une balance aussi (tiens, on aurait pu voir une 2ème petite fille se peser ...), pour les vaccins également (re-tiens : on aurait pu voir un(e) gamin(e) en train de se faire piquer ... futur "camé(e) peut être, autre cliché).
    ... La liste pourrait être longue. A force d'inventer le mal partout on s'en retrouve cerné. Cet acharnement à trouver du sexisme dans la moindre des choses est nocif et preuve d'un comportement obsessionnel (euh ... obsessionnel ? c'est un trouble du comportement il me semble).

    Je serai curieuse de connaître le coût de la destruction/ré-impression de ces carnets de santé, vu le nombre. Combien d'enfants aurait-on vacciné avec cette somme ?