« Maitre, c’est quoi un bon livre ? »

@ Michael Zumstein - agence VU

On finissait de corriger l’évaluation de lecture, la dernière de l'année, il y était question des Lettres de mon moulin de Daudet, je leur avais proposé une description de la Provence par Pagnol extraite de La gloire de mon père et leur avais demandé d’identifier les points communs avec celle qu’en fait Daudet dans sa première lettre, Installation, étudiée en classe. Dans l’ensemble, les élèves n’ont pas tellement aimé les Lettres de mon moulin. Trop complexe, trop éloigné d’eux, pas assez d’identification et pas assez de fiction, si j’ai bien compris. Néanmoins il en est resté quelque chose puisque la majorité de la classe a très correctement réussi l’exercice. A celui-ci s’ajoutaient d’autres sur une œuvre de littérature jeunesse étudiée en classe, Claudine de Lyon, l’histoire d’une petite fille canuse durant la révolution industrielle au début de l’instruction obligatoire, qui leur avait beaucoup plu (malgré des qualités littéraires très en deçà des Lettres de mon moulin…) et même si tous étaient d’accord pour dire que la fin était plus que décevante, frustrante. Pour finir cette longue évaluation, trois textes courts tirés de C.L.E.O. (un manuel que j’adore), pour chacun une question de "compréhension fine" qui demandait de faire des inférences, bref, hors jargon, de lire entre les lignes.

Autant dire qu’on a baigné durant une bonne heure dans la lecture, les livres, la littérature, grande et petite.

Au moment de ranger les évaluations dans le classeur, un élève a posé cette question :

« Maitre, c’est quoi, un bon livre ? »

On avait un peu de temps avant la récré, et la question méritait vraiment qu’on s’y arrête. Comme souvent dans ces cas-là, plutôt que de répondre en donnant ma définition toute personnelle et donc assez inutile, de ce qu’est un bon livre, je leur ai retourné la question.

 

« Et pour vous, c'est quoi, un bon livre ?

- Déjà, c’est quand on aime le livre !

- C’est quand on a envie de lire le livre plusieurs fois, envie qu’il y en ait plusieurs comme ça, plusieurs tomes ou une série complète.

- C’est quand on comprend rapidement le livre. Quand un livre se comprend très bien, c’est plus facile.

- Oui mais bon, bien comprendre, c’est les livres de bébé !

- Moi je trouve qu’un bon livre, c’est un livre où il y a du vocabulaire, où on apprend des mots.

- Oui mais il ne faut qu’il y ait trop de mots compliqués non plus, sinon ça décourage de ne pas comprendre et on a envie d’arrêter le livre.

- En fait, ce qui fait un bon livre, c’est la façon dont on nous parle des choses.

- Ca dépend si l’histoire nous envoûte. Certaines histoires, tu les lis mais tu n’es pas trop satisfait. Il y a des livres de 300 pages qu’on lit super vite et des livres de 100 pages qu’on n’arrive pas à finir.

- Oui, certains livres répètent la même histoire. Un bon livre c’est quand un livre est unique en son genre, pas comme les autres livres.

- Moi, j’aime les livres quand il y a des énigmes, quand il faut aller jusqu’au bout pour comprendre le début.

- J’aime bien quand il y a des illustrations, mais pas trop. Sinon je ne peux pas imaginer les images, les personnages, les lieux, je me fais comme un petit film dans ma tête !

- Ah, moi je suis perdue quand il n’y a pas d’image ! L’histoire, c’est pas moi qui l’ai imaginée, du coup les images me permettent de me mettre dedans et de mieux comprendre ce que l’auteur a voulu dire.

- Un bon livre, c’est quand c'est écrit par un bon auteur.

- Et c’est quoi un bon auteur ?

- Ben, c’est ceux qui font beaucoup de livres !

- Moi je trouve qu’un bon livre, c’est un avis personnel. On n’aime pas forcément tous un roman policier ou de science-fiction. Donc finalement c’est pas notre avis personnel qui compte, puisqu’on n’a pas les mêmes goûts.

- Ben si, justement, c’est notre avis personnel qui compte, puisqu’on n’a pas les mêmes goûts !

- Ce qui compte, c’est ce qu’on grave dans notre tête et qu’on a envie de partager avec les autres.

- Quand il y a suffisamment de personnes pour dire que c’est un bon livre, c’est un bon livre. Il n’y a pas que des romans policiers ou de science-fiction, il y a des livres qui plaisent à tout le monde, ça veut peut-être dire qu’ils sont écrits d’une façon qui plait à tous, d’une façon amusante par exemple.

- L’écrivain, quand il écrit, il doit se mettre dans la peau de celui qui lit pour savoir ce que les autres aiment et pour leur donner plus envie de lire.

- Un bon livre c’est quand on arrive à se mettre dans la peau des personnages.

- C’est ce qui fait marcher ton imagination, le pouvoir d’imaginer et de comprendre.

- Un bon livre, ça a un rapport avec l’intelligence des personnes. Georges et les secrets de l’univers, énormément de personnes aiment, parce que ça s’adresse à leur intelligence.

- Les humains aiment avoir peur. C’est une population qui aime avoir des émotions et c’est ça que fait ressentir un bon livre : la peur, la joie, le suspense… »

 

Suivez l’instit’humeurs sur facebook et sur Twitter @LucienMarboeuf.

A lire aussi

  • Aucun article
  • Mathilde Lecoq

    Le bon livre c'est celui que tu lis en cachette le soir quand tes parents pensent que tu dors déjà.

  • Debra

    Bon article, je trouve...et compte rendu d'une bonne discussion.
    C'est l'occasion de faire remarquer à quel point les enfants peuvent être spontanément beaucoup plus intelligents que nous semblons le croire, à l'heure actuelle.
    Un bon livre c'est celui que tu disputes avec ton fils ado pour savoir QUI va arriver à l'avoir et le lire en premier. Mais pas seulement...