Salah Abdeslam en 3 étoiles à Fleury

La traque du moindre signe extérieur (enfin, extérieur… si l’on peut dire) de prodigalité de l’Etat envers M. Salah Abdeslam est à la mode : après le scandale de l’avocat payé par le contribuable, voici venir la polémique sur son hébergement qui serait trop luxueux aux yeux de certains.

Un portrait de Salah Abdeslam, diffusé le 15 novembre 2015 par la police française.

M. Thierry Solère, député Républicain, a eu la possibilité de visiter la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis et a pu ainsi découvrir les conditions d’incarcération de M. Abdeslam. Quatre cellules lui seraient dévolues : deux pour son usage courant (dont l’une ne sera utilisée qu’en cas de dégradation de l’autre), une troisième pour la surveillance vidéo du détenu (un fonctionnaire s’y trouvant posté 24h sur 24) et une quatrième utilisée comme « salle de sport ».

M. Solère s'est dit très étonné de l’utilisation de cette dernière cellule à des fins récréatives par un seul détenu alors même que Fleury-Mérogis, comme la quasi-totalité des prisons françaises, est sujette à la surpopulation carcérale, certains détenus dormant sur de simples matelas posés par terre. Confrontée à cette situation de misère, la création d'une "salle de sport",terme qui n'est pas sans évoquer à la fois une superficie conséquente et des équipements divers, peut facilement apparaître comme une décision somptuaire. De là à sous-entendre que M. Abdeslam bénéficie d’un régime de faveur, il n’y a qu’un pas. Le député a sans désemparer sommé M. Urvoas, Garde des Sceaux, de lui communiquer les motifs de cette décision.

Je ne suis certes pas ministre, mais au débotté, j'aurais deux ou trois idées de réponse à suggérer en la matière, dès lors qu'auront été rappelées les conditions d'incarcération de M. Abdeslam. Nul n'ignore que celui-ci est mis en examen pour des faits d’assassinat en lien avec une entreprise terroriste, suite aux attentats qui se sont déroulés le 13 novembre 2015. Placé en détention provisoire, il se trouve totalement isolé des autres détenus et fait l’objet, par surcroît, d’une surveillance vidéo permanente.

Pourquoi permettre au détenu le plus surveillé de France de bénéficier, ô scandale, d'un espace distinct de sa cellule dans lequel on a placé (attention, amateurs de fitness, vous risquez d'en prendre plein les yeux) un rameur - neuf, d'occasion, l'histoire ne le dit pas ? On pourrait répondre, oh, bien des choses en somme.

Déjà, sur le principe même du sport en prison, que lui offrir la possibilité d'un minimum d'exercice physique semble opportun sur le plan de son équilibre psychique. Si s'exercer au rameur peut lui éviter de se supprimer lui-même à force de tourner en rond dans sa cage vidéosurveillée, tant mieux. Si ces séances d'exercice peuvent avoir lieu sans nécessiter d'organisation complexe au sein de l'établissement pénitentiaire en termes de planning et de circulation, c'est encore mieux. A titre plus accessoire, il n'y a à ma connaissance dans la cellule même de M. Abdeslam (où il passe l'essentiel de son temps, sous l'oeil des caméras) que des éléments scellés ou protégés de façon à les rendre intransformables en arme ou en outil d'évasion. Il semblerait difficile de transformer un rameur en ce sens.

Sur la raison de l'exclusivité octroyée à M. Abdeslam sur SON rameur (et sur le futur "autre équipement sportif" actuellement en commande), on peut avancer quelques hypothèses :

  • éviter que M. Abdeslam ne soit amené à croiser d'autres détenus en se rendant à la salle de sport ou à la promenade commune aux autres pensionnaires de Fleury, ce qui aurait pour inconvénient de l'exposer à des menaces éventuelles ou lui permettrait, via ces contacts, de se voir transmettre des messages ou objets prohibés ;
  • éviter, dans le même ordre d'idée, qu'on ne l'agresse, voire qu'on le tue, soit par esprit de vengeance, soit sur commande de l'extérieur (il paraît en effet raisonnable de supposer que divers individus ne souhaitent pas que M. Abdeslam livre trop d'éléments d'information aux juges d'instruction) ;
  • lui interdire, soyons fous, de se transformer en imam de milieu carcéral en bénéficiant de son aura de plus grand terroriste de France pour dévoyer les esprits.

 

La notion de luxe, d'exclusivité, de traitement de faveur ou que sais-je me paraît donc difficilement compatible avec ce que l'on sait de la situation de M. Abdeslam. Rappelons que le régime dont il fait l'objet n'a jamais pour but que de le préserver tout au long de l'instruction criminelle sur les attentats de Paris. Ce qu'il subit, ce qu'on lui accorde, c'est dans notre intérêt à tous bien plus que dans le sien.

Related Posts:

  • gilles24

    J'ai jeté un œil sur les commentaires d'un article sur Eric Ciotti et le RSA "conditionnel" et au vu des réactions j'ai bien peur que la logique qui nous anime ne soit guère entendue.
    Soit Thierry Solere nous fait l'âne pour avoir du son soit il lui faut démissionner d'urgence s'il ne comprend pas le pourquoi du comment du maintien des aptitudes de ce prisonnier très particulier , l'effet David Douillet peut-être ???
    Il a quand même dénoncé les conditions lamentables des autres détenus ( surpopulation) mais plus que mollement comme tous nos politiques qui semblent oublier que la prison c'est la privation de liberté pas de la dignité humaine .

  • Zelfert

    Cela cout chère à la France, un petit voyage aux Kerguelen sans retour, cela leurs feraient du bien a tous ses détenus. C'est vrai les droits de l'homme ne sont pas d'accord, mais pour des tueurs que faut-il faire ? Une prison 4* non à la dure.

    • Nabucco

      Avez-vous la moindre idée des possibilités concrètes de création d'un bagne aux Kerguelen ? Le cout d'un hébergement spartiate y serait probablement du même ordre que le prix d'une chambre au Ritz !
      Il faut actuellement déployer des moyens considérables pour y maintenir en permanence une toute petite équipe scientifique dans la base de

      Port-aux-Français.
      Le politicien qui a lancé cette idée loufoque est un parfait crétin. Ça donne une idée de ce que valent ses autres propositions politiques.

      • Rostock

        Et pis le 4 étoiles ...

        Pour séjourner régulièrement en hotel, une chambre de deux étoiles contient un lit deux places, une salle de bain individuelle et privative, une télé, une connexion wifi, et se trouve être bien plus spacieuse qu'une cellule de prison.

        En prime y a le chauffage, et souvent la clim' et le petit déj' est relativement correct.

        Et vous savez quoi ? On peut même faire venir de la compagnie dans un hotel.

        En prison non.

        • Nabucco

          Vous n'avez, comme d'habitude, rien compris.
          Il ne s'agit pas de prison ou pas prison, mais de ce que couterait le prix d'une place prison même sommaire aux Kerguelen.

      • Zelfert

        Mais là-bas ils se débrouillent pour vivre et se construire leur habitation pas de cadeaux à ses gens qui n'ont aucune valeur humaine soyons comme eux mrd.

        • Nabucco

          "Ils se débrouillent pour vivre et se construire des cabanes" ! Vous êtes lamentablement inculte...
          Aux Kerguelen, également appelées "Iles de la désolation", il n'y a strictement rien d'autre que des rochers. Ni végétation, ni ressources. Aucun être humain n'y a jamais vécu et ne peut y vivre, et serait bien en péine d'y construite des habitations.
          La base scientifique a été créée de toutes pièces, sur le même principe que les bases polaires même si le climat y est moins rude.
          Quand on est aussi peu au fait des choses, on évite d'exprimer une opinion.

      • Zelfert

        Mais là-bas ils se débrouillent pour vivre et construire leur habitation, pas de cadeaux à ces gens qui n'ont aucune valeur humaine, soyons comme eux mdr.
        Pour la petite équipe de scientifique ils peuvent bien se protéger.

      • Zelfert

        Mais la création du bagne serait faite par ces bons à rien, tu survis ou tu crèves , tel est leur loi.

        • Nabucco

          Semble comprendre mais ne saisit pas l'essentiel !!!!
          Il s'agit d'un tas de rochers nus et froids où absolument tout est amené par un seul bateau qui ravitaille la base scientifique 4 fois par an. Strictement aucune activité de construction ou de survie n'est possible. Robinson Crusoé y serait mort en moins de deux jours...
          Ce qui est inquiétant c'est que vous avez probablement le droit de vote...

  • ILG

    mais, foutez-nous la paix avec ce type ! On s'en fout !

  • Condor

    Désolé mais les conditions de détentions très avantageuses de cet assassin me révolte au plus haut point! C'est scandaleux et irrespectueux envers les familles des victimes. Un signe clair que notre Justice est réformable car plus du tout adaptée à l'air du temps.

    • Rostock

      Abdeslam ne bénéficie d'aucun avantage de plus qu'un autre détenu collé à l'isolement.

      La cellule de "réserve" est sans nul doute utilisable pour d'autre détenu isolés en cas de dégats dans leurs cellules, la "cellule" rameur n'est probablement pas une cellule à la base et n'a pas en respecter les conditions de dimensions etc etc ...

      Après, gardez vous de qualifier Abdeslam d'assassin, complice oui, assassin beaucoup moins.
      Rien ne prouve qu'il n'ai directement tué quelqu'un.

      Maintenant qu'on se rassure, les peines encourues restent perpétuité, car si il peut se targuer de n'avoir tué personne, il ne peut nier (et ne nie pas) avoir participé au complot terroriste. => perpet'.

  • mcg35

    Ben voila ... 130 morts innocents sur la conscience (complicité) ... Et on s'occupe de "son équilibre psychique" ... Heu ... Y'a pas comme un défaut??? Est-ce que ses potes se sont préoccupés de "l'équilibre psychique" de leurs malheureuses victimes, EUX??? ... Mais pour "Monsieur", au p'tit-dej, c'est "croissant ou pain grillé"??? Un tour au bagne, travaux forcés, sous surveillance sans complaisance, serait plus approprié, et sans doute très dissuasif pour celles et ceux que l'aventure tenterait. La France marche sur la tête!

  • pataplouf

    Moi aussi je suis choqué par ces conditions de détention. Mais autrement. Simple calcul : 7 jours fois 24 heures divise par 35h/semaine et fonctionaire fait 4,8 (alors cinq) hommes que pour lui. Quand je pense que le maton moyen doit surveiller 100 détenus....
    Il n'est pas possible de mettre deux télés et une télécommande pour les cameras sur une table dans un coin d'un bureau administratif? Faut-il vraiment bloquer une cellule pour ça ?
    Que peut-il nous apprendre encore? Si les terroristes ne sont pas complètement idiots, ils ont changés depuis longtemps voitures, plaques, téléphones, planques. Il prends perpet, alors faites lui son procès ! Et arrêtez ce cochonnerie...

    • mcg35

      @pataplouf - Grüß Gott! ... +1000 pour vous, et à bientôt!!!

    • Rostock

      Pour lui faire son procès, il va d'abord falloir boucler l'instruction du dossier.

      Vu le nombre de parties civiles, vu les implications, le huis clos, etc etc, ça va prendre du temps. Au minimum un an, au maximum quatre.

      Quant aux terroristes, aussi malins soient ils, Abdeslam reste une source d'informations précieuse, sur ce qui s'est passé, sur ce qui se passera, sur qui est impliqué et n'a pas encore été gaulé (à vu de nez il manque un éventuel groupe logistique, peut être un artificier), par qui ils se sont fourni les flingues.

      Pour son perpet', on est bien d'accord, il a assez peu de chance d'y échapper, toujours à l'isolement ceci dit.

  • Romaric de sortir-du-rsa.fr

    Il ne faut pas oublier que ces "traitements de faveur" (même si j'aimerais pas être à sa place) sont fait pour que celui-ci ne pète pas un câble (suicide) et ne soit pas tué par un détenu (d'ou l'isolement total 24h/24 et donc le fait qu'il ai une "salle de sport" à lui tout seul) afin que les victimes et familles de victimes ait un procès. Je peut comprendre que certains soit choqué de ses conditions d'enfermement mais les familles de victimes ont besoin d'un procès pour qu'il parle. Nous reparlerons de ses conditions de détention après le procès qui ne seront à mon avis plus les mêmes ... http://www.sortir-du-rsa.fr

    • Nabucco

      Assez d'accord avec vous, mais le problème c'est que, contrairement à la justice belge, la justice française est incapable de procéder à des jugements dans un délai raisonnable.
      A titre d'exemple, le terroriste Carlos, qui est en prison en France depuis 1994, a été jugé en 2011 pour des attentats commis en 1982 et 1983. 28 ans pour "instruire" une affaire !!!

      • Rostock

        La justice belge étaient dans le cas d'Abdeslam tenue de statuer sous certains délais concernant son transferement.

        Faute de respecter ces délais, la libération sans conditions du détenu était de rigueur.
        Forcément ils se sont magnés.

        En France de telles procédures existent, ce sont les référés.

        Mais ils n'ont rien à voir avec le procès, statuant uniquement sur la forme, non sur le fond, or ce qui est maintenant attendu c'est le fond, qui attend la fin de l'instruction, qui attend la fin des enquêtes, etc etc ...

        • Nabucco

          Avant de me donner des leçons de procédure judiciaires, essayez de vous renseigner.

          Les procédures d'extradition ne sont pas des jugements.

          Je fais référence à des véritables jugements, tel celui survenu ces derniers jours concernant la cellule terroriste de Verviers démantelée en janvier 2015 : moins de 18 mois entre les arrestations et la sanction pénale.

          Parfois il est préférable d'éviter de lever le doute.

          • Rostock

            millexcuse, je ne connaissais pas ce dossier. Et effectivement, environ un an et demi entre les interpellations et la condamnation ...
            En même temps je ne pouvais guère le deviner, et le sujet c'était Abdeslam.

            En France, cela aurait prit un temps identique, le temps une fois l'instruction bouclée (si interpellation il y a, c'est qu'enquête il y a eu, avant) de réunir la cour d'assise spéciale.
            Aller, on va dire trois ans en étant généreux.

            Mais tout dépend du dossier bien évidemment. Tarnac c'est toujours pas fini ...

            Abdeslam sera, et devra même être jugé dans les quatre ans à venir, impossible de le détenir plus longtemps, la loi est parfaitement claire. La détention préventive est limitée dans le temps, et personne ne veut le remettre en liberté, mais d'abord, il faut finir une enquête qui promet d'être monumentale.

            PS : les procédure d'extradition sont des jugements, et Abdeslam n'a de toute façon pas été extradé. Mais simplement transféré en vertu d'un mandat d'arrêt européen.

    • mcg35

      @Romaric de sortir-du-rsa.fr - Pas faux ... Le problème est celui que soulève @Nabucco ... Pendant 10 ans, ces gens sous haute sécurité coûte bonbon ...

    • gilles24

      Et voila, il faut attendre ce commentaire pour trouver de l'intelligence et de la raison.
      Sur la justice qui se traine ne venez pas vous en plaindre car on sait depuis longtemps que celle ci dispose d'un budget anémique peu digne de cette France qui se voit comme la 5ème puissance mondiale avec une justice digne d'un pays en voie de développement .
      Vous ne voulez pas d'une justice qui fonctionne bien, pas plus que les politiques qui n'ont jamais vraiment doté cette dernière de moyens à la hauteur de ce que ce pays , au vu de sa devise, devrait avoir, mais vous râlez et trouvez des boucs émissaires,c'est plus facile que de se remettre en cause et d’exiger une justice à la hauteur .
      http://www.lesechos.fr/industrie-services/services-conseils/021898304522-la-justice-francaise-parent-pauvre-de-leurope-1219280.php#

  • enfaitpourquoi

    Bof! une cellule de remplacement ... qui est vide 99% du temps!.... une salle de sport pour y stocker... un rameur! le mien est derrière mon bureau et en position verticale quand il est rangé... vraiment la logique des responsables pénitentiaires me laisse comme un sérieux trouble quant au reste des décisions qu'ils doivent prendre sur l'incarcération en général...

    • Rostock

      A ceci près que contrairement à votre rameur, celui d'Abdeslam est évidemment solidement scellé au sol.
      Ce qui pose soucis pour le redresser en position verticale il faut le dire ...

      Il s'y trouve d'ailleurs probablement plus qu'un rameur, peut être un deux autres appareils, mais le député ne le mentionne pas.
      Le directeur lui ne se bornera pas à communiquer, quant à Mr Urvoas, il a d'autre chats à fouetter.

      D'ailleurs, ce député, on doit le croire sur parole, impossible de remettre en doute ce qu'il dit.
      Et si il mentait concernant par exemple la cellule de remplacement qui logiquement doit être prête pour tout détenu isolé. Et si cette fameuse cellule était commune à tout l'isolement ?

      Je n'en sais rien, notez bien, je questionne juste. Dans un contexte de surpopulation carcérale, ce serait logique.

      Tout comme la cellule "sport" n'est peut être qu'un "placard" de 4m² juste suffisant pour y installer le dit rameur derrière une porte blindée, or 4m² ne font pas une cellule, c'est illégal, mais en revanche rien ne mentionne la dimension des salles de sport.

      et ainsi de suite ...

  • mcg35

    ???

  • Pingback: L'indignation de Tartuffe – Actualités()

  • arijethro

    Quel excellent billet. Merci pour votre éclairage.