Un gendarme sachant nager

Ecole de gendarmerie de Chateaulin ( Finistère). Photo AC Hinet/France2

La pression? Hugues Dubosc connaît, les honneurs aussi. Spécialiste de la brasse, le Havrais a fréquenté les podiums olympiques, médaillé de bronze au 100 m brasse à Athènes, même métal, 4 ans plus tard à Pékin, sur 100 et 200 m. Il fut le premier Français à parcourir la distance du 100 m en moins d'une minute.

Le 14 juillet prochain, il défilera sur les Champs Elysées... en uniforme de gendarme. Car, à 31 ans, hors des bassins, Hugues Dubosc a commencé une nouvelle carrière, et il repart à zéro. Depuis octobre dernier, il est élève gendarme à l'école de Châteaulin ( Finistère). Armé de son diplôme, c'est dans un carré réservé aux sportifs de haut niveau qu'il descendra les Champs-Elysées.

Dans l’anonymat, celui qui se définit comme un "animal marin", se forme donc, sur la terre ferme, avec 840 autres élèves, et apprend toutes les bases du métier de gendarme (scène de crime, contrôles, interventions, etc..)

"scène de crime" à l'école de de gendarmerie de Chateaulin (Finistère). Photo AC Hinet/France2

"scène de crime" à l'école de de gendarmerie de Chateaulin (Finistère). Photo AC Hinet/France2

Hugues Dubosc espère devenir gendarme-plongeur. Dès le mois d’août, il devrait être affecté à la gendarmerie maritime du Havre, où il a grandi.

Le gendarme Hugues Dubosc en interview avec José Boulesteix. Photo AC Hinet/France2

Le gendarme Hugues Dubosc en interview avec José Boulesteix. Photo AC Hinet/France2

Coulisses d'un tournage pour l'émission spéciale "14-Juillet" sur France 2. Anne Charlotte Hinet et José Boulesteix.

 

Publié par Amaury Guibert et Loïc de la Mornais / Catégories : Non classé

Related Posts: