Crédits Photo: B.Langlois/AP/SIPA/ Francetvinfo

Et si la France faisait des « déficits sans pleurs » ?

Si les français doivent attendre « du sang et des larmes » (Winston Churchill) des réformes à venir et si, comme vient de le rappeler fort opportunément François Hollande, les réformes ne sont jamais indolores, force est de constater que leurs conséquences, souvent traitées en France ces derniers temps avec une négligence passive (Benign...

Les 100 jours de Manuel Valls : un Premier ministre toujours populaire mais déjà usé ?

Mardi 8 juillet, cela fera 100 jours que Manuel Valls est à Matignon. C’est l’occasion de comparer l’évolution de la popularité du Premier ministre, après trois mois d’exercice, à celle du Président de la République et d’en tirer quelques enseignements.  Aujourd’hui Manuel Valls bat tous les records avec une popularité...

Château de Benouville Francetvinfo

Commémorations du D-Day : de la dimension internationale de François Hollande

    Les célébrations du 70eme anniversaire du débarquement en Normandie ne sont pas achevées que l’on peut déjà avancer que ce fut un bel évènement. La France et son Président ont su faire de cet anniversaire un évènement mondial, attendu depuis la célébration du cinquantième anniversaire lorsque François Mitterrand...

Pierre Andrieu/ AFP repris par Francetv info

Européennes du 25 mai 2014 : comment interpréter l’écart entre prévisions du modèle ElectionScope, estimations des sondages et résultats réels ?

 Dans notre post du 10 mai 2014, nous évoquions le fait que les élections européennes s’avéraient toujours difficiles à prévoir pour les modèles statistiques politico-économiques, chacune d’entre elles amenant son lot de surprises depuis 1979. Cette fois,  la surprise fût double avec l’effondrement de la gauche en général  (33,43% contre...

crédits photo: Eric Feferberg/ AFP - francetvinfo.

2,25% pour 2016 et 2017 : un objectif de croissance qui ne doit rien au hasard, Electionscope vous dit pourquoi.

François Hollande annonçait il y a quelques jours qu’il ne saurait, ni ne pourrait, se représenter en 2017 si le chômage n’avait pas baissé. Plus qu’une confidence, c’était en réalité une véritable déclaration. Si c’est un peu tôt pour une déclaration de candidature, cela se pose comme une déclaration d’intention,...

AFP/ Philippe WOJAZER pour France 3 régions

Jusqu'où la croissance peut-elle faire réélire un président ?

François Hollande l’a bien compris, la bataille de l’opinion étant aléatoire, sa réélection en 2017 dépendra avant tout de son bilan. Il peut ensuite parier qu’à la veille de l’élection présidentielle, la situation économique ne pourra pas être pire qu’aujourd’hui et qu’il aura eu du temps pour influencer la trajectoire...