Crédits: Charles Platiau/Pool/AFP

Un déficit de sympathie peut-il plomber une élection ? Retour sur 2012 et perspectives pour 2017.

Si Nicolas Sarkozy n’a pas gagné en 2012, c’est finalement … de sa faute. Dans ce cas précis d’un scrutin annoncé serré notre modèle ElectionScope est en mesure de démontrer l’impact décisif d’un facteur explicatif manquant : le degré de sympathie accordé aux candidats. Ainsi, ce serait bien à cause de...

Crédits Photo: B.Langlois/AP/SIPA/ Francetvinfo

Et si la France faisait des « déficits sans pleurs » ?

Si les français doivent attendre « du sang et des larmes » (Winston Churchill) des réformes à venir et si, comme vient de le rappeler fort opportunément François Hollande, les réformes ne sont jamais indolores, force est de constater que leurs conséquences, souvent traitées en France ces derniers temps avec une négligence passive (Benign...

Reuters/Philippe Wojazer

Les prélèvements obligatoires et la dépense publique, ces ennemis de la croissance…

Lors de la campagne présidentielle de 2012, François Hollande et ses conseillers économiques de l’époque ont défendu l’idée selon laquelle la France pouvait supporter un taux de prélèvements obligatoires plus important. C’est ainsi que les allègements d’impôts consentis par le gouvernement sortant étaient remis en cause.   Jugés inefficaces en...

Les 100 jours de Manuel Valls : un Premier ministre toujours populaire mais déjà usé ?

Mardi 8 juillet, cela fera 100 jours que Manuel Valls est à Matignon. C’est l’occasion de comparer l’évolution de la popularité du Premier ministre, après trois mois d’exercice, à celle du Président de la République et d’en tirer quelques enseignements.  Aujourd’hui Manuel Valls bat tous les records avec une popularité...

crédits photo: Eric Feferberg/ AFP - francetvinfo.

2,25% pour 2016 et 2017 : un objectif de croissance qui ne doit rien au hasard, Electionscope vous dit pourquoi.

François Hollande annonçait il y a quelques jours qu’il ne saurait, ni ne pourrait, se représenter en 2017 si le chômage n’avait pas baissé. Plus qu’une confidence, c’était en réalité une véritable déclaration. Si c’est un peu tôt pour une déclaration de candidature, cela se pose comme une déclaration d’intention,...

AFP/ Philippe WOJAZER pour France 3 régions

Jusqu'où la croissance peut-elle faire réélire un président ?

François Hollande l’a bien compris, la bataille de l’opinion étant aléatoire, sa réélection en 2017 dépendra avant tout de son bilan. Il peut ensuite parier qu’à la veille de l’élection présidentielle, la situation économique ne pourra pas être pire qu’aujourd’hui et qu’il aura eu du temps pour influencer la trajectoire...