Limiter la primaire aux seuls adhérents serait une stratégie perdante pour l'UMP.

  L’histoire du parti gaulliste sous la V° nous enseigne que ses candidats ne sont jamais aussi « forts » électoralement que lorsque la base militante est paradoxalement plus faible. Ce qui tend à prouver que le soutien électoral dont bénéficie le candidat est très majoritairement- alimenté par les sympathisants que complète...

Un déficit de sympathie peut-il plomber une élection ? Retour sur 2012 et perspectives pour 2017.

Si Nicolas Sarkozy n’a pas gagné en 2012, c’est finalement … de sa faute. Dans ce cas précis d’un scrutin annoncé serré notre modèle ElectionScope est en mesure de démontrer l’impact décisif d’un facteur explicatif manquant : le degré de sympathie accordé aux candidats. Ainsi, ce serait bien à cause de...

Déficit budgétaire : pourquoi les politiques se plantent dans leurs prévisions

Bercy s’essaie tous les ans à faire du Nostradamus. Lors de l’examen de la loi de finances, le ministère des Finances fixe ses objectifs de croissance, qui vont conditionner son annonce des prévisions de recettes et de dépenses publiques. Et donc le niveau attendu du déficit public. L’exercice est difficile. Il est si difficile...

Gratuité des autoroutes le week-end : une mesure contreproductive sur la pollution.

Si la mesure était mise en place, l’économie publique définissant les caractéristiques de ce qu’il convient d’appeler des biens publics impurs telles que les autoroutes, prévoit un effet contreproductif et à l’opposé des objectifs assignés aux systèmes mis en place. S’il y a des péages aux entrées des autoroutes c’est...

Les prélèvements obligatoires et la dépense publique, ces ennemis de la croissance…

Lors de la campagne présidentielle de 2012, François Hollande et ses conseillers économiques de l’époque ont défendu l’idée selon laquelle la France pouvait supporter un taux de prélèvements obligatoires plus important. C’est ainsi que les allègements d’impôts consentis par le gouvernement sortant étaient remis en cause.   Jugés inefficaces en...

Dissoudre pour cohabiter : dernière cartouche pour François Hollande ?

Parfois la stratégie du pire semble -à défaut d’apparaître d’emblée comme la meilleure-, la seule stratégie envisageable. Il n’y aurait pas d’autre "alternative". T.I.N.A, comme disait Mrs Thatcher, "There Is No Alternative".   Les Français, dans leur grande majorité, refusent désormais de soutenir l’exécutif, ne faisant –presque- plus de différence...

Les 100 jours de Manuel Valls : un Premier ministre toujours populaire mais déjà usé ?

Mardi 8 juillet, cela fera 100 jours que Manuel Valls est à Matignon. C’est l’occasion de comparer l’évolution de la popularité du Premier ministre, après trois mois d’exercice, à celle du Président de la République et d’en tirer quelques enseignements.  Aujourd’hui Manuel Valls bat tous les records avec une popularité...