La grossesse après un viol, "volonté de Dieu" pour un républicain de l'Indiana

Mitt Romney aux cotés de Richard Mourdock, candidat au sénat dans l'Indiana, le 4 août 2012 à Evansville (Etats-Unis). (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

A croire qu'ils le font exprès : un candidat républicain au Sénat dans l'Indiana, Richard Mourdock, a livré mardi 23 octobre une explication qui passe mal pour appuyer son opposition à l'avortement, y compris en cas de viol.

Interrogé sur cette position pendant un débat télévisé, Mourdock a expliqué : "Je me suis moi-même longtemps interrogé sur cette question, mais j'ai fini par réaliser que la vie était un don de Dieu. Et même lorsque la vie commence dans une situation aussi terrible que celle du viol, c'est quelque chose que Dieu a voulu."

Ses commentaires ont immédiatement provoqué l'indignation des démocrates et fait la une des journaux nationaux : deux mois après les propos du républicain Todd Akin, qui expliquait que les grossesses étaient de toute façon improbables en cas de "vrai viol", ils mettent à nouveau sur le devant de la scène l'aile droite religieuse du parti de Mitt Romney, et sous un jour peu flatteur...

Un timing peu opportun pour Mitt Romney

Pas de chance pour le candidat à la présidentielle, la déclaration de Mourdock intervient deux jours après le début d'une campagne publicitaire où Romney apparaît à l'écran pour le soutenir officiellement dans l'élection sénatoriale. La porte-parole de Mitt Romney s'est contentée de déclarer que le candidat "n'était pas d'accord avec les [dernières] déclarations de Richard Mourdock".

Les démocrates auraient pourtant tort de plastronner sur cette affaire. Sur Slate, David Weigel rappelle en effet que le représentant démocrate Joe Donnelly, l'adversaire de Mourdock dans l'élection, a lui-même soutenu au Congrès une loi limitant le financement public pour l'avortement et qui faisait la distinction entre "viol" et "viol avec contrainte".

A lire aussi

  • Pascale Boursicot

    C est révoltant des propos de ce calibre...Je suis très en colère , ce monsieur n imagine pas ce que nous vivons nous les femmes en portant nos enfants. C est de nos tripes qu il s agit. La vie est en nous et ce plaisir il ne l aura jamais et ne le comprendra pas. Mais un VIOL et si c etait  sa propre fille qui le subissait:
    J imagine la fille de ce mourdock qui se fait violer. En pleurs et ce sentant si sale si humiliée, elle se confit à son père. Papa je me suis fait violer...Oh ma cherie! c est le choix de dieu ma fille!
    Mais cet homme là a l esprit étriqué, que dis je,reduit à un conféti piétiné par la foule.
    OUI JE NE DECOLERE PAS ET J ESPERE NE PAS ETRE LA SEULE DEVANT DE TELS PROPOS. AH IL EST BEAU LE MONDE AVEC CE GENRE DE DIRIGEANT.

  • NDZOUANI

    Quelle réaction de Mitt Romney (représentant l'église Mormone) à ce sujet ! ?
    – Les scouts américains ont couvert pendant des décennies des abus sexuels dans leurs rangs
    Le procès en 2010 d'un ancien cadre d'un groupe de scouts animé par l'église mormone. L'homme avait violé un adolescent dans les années 80. Auparavant, il avait déjà reconnu auprès de sa hiérarchie des abus sexuels sur dix-sept enfants, mais il avait été autorisé à reprendre ses activités chez les scouts.

  • NDZOUANI

    C'est cela, l'Amérique de demain ?
    GRANDEUR ET DÉCADENCE !

  • Remy83

    A se demandé de qui des talibans et des républicains sont les religieux les plus extrémistes. Je ne comprends pas comment les états unis peuvent être un pays aussi développé avec des politiques sortis tout droit du moyen-age.