Si Versailles - et la République ! - m'était conté

Depuis 2013, Stéphane Bern nous accompagne dans toutes nos Spéciales 14 juillet. Chaque année, il nous dévoile les secrets et coulisses des grands lieux de l’histoire de notre pays. Après les Invalides, le fort de Vincennes, l’école militaire et le ministère des Armées, il nous entraine cette année à la découverte de... Versailles.

FullSizeRender (2)

Versailles le 14 juillet ? Quelle drôle d'idée !

Bon ,c'est vrai, c'est un peu contre intuitif. Mais pourtant il n'est pas difficile de relier la quintessence de l'absolutisme à la démocratie et à la République. Le premier acte démocratique français n'a-t-il pas été commis ici ? Le Jeu de Paume, ça vous parle ? Et la salle du Congrès ? Et la rénovation de Trianon Sous Bois par De Gaulle ? Nous argumenterons demain vendredi, à partir de 8h15 sur France 2.

IMG_1264

Chaque jour, ce sont plusieurs milliers de touristes qui arpentent les pièces et jardins du château de Louis XIV. Difficile d’assurer des directs dans ces conditions.
Nous avons donc choisi d’enregistrer les plateaux de Stéphane, un lundi, journée de fermeture du château.

Quelques coulisses d'un enregistrement très plaisant

Un mois  auparavant, notre rédacteur en chef – Pascal Doucet-Bon – a effectué un repérage des lieux en compagnie de Philippe Miramon, réalisateur, et Michel Barbarin, chargé de production. Objectif : mesurer les besoins techniques - en lumière notamment - et établir un plan de tournage.

FullSizeRender (1)

IMG_1210
Nous retrouvons Stéphane dans la galerie qui mène à la salle du Congrès et à la salle du sceau. C’est là qu’ont lieu toutes les révisions constitutionnelles. Depuis 2009, c’est aussi là que le président de la république peut s’adresser aux parlementaires des deux chambres réunies. Le 3 juillet dernier, Emmanuel Macron est également monté à la tribune pour présenter les priorités de son quinquennat aux députés et sénateurs.
C’est un lieu qui ne se visite pas et nous avons bien conscience d'être privilégiés quand nous pénétrons dans l’hémicycle rouge et or. Stéphane monte à la tribune pour son premier plateau.

IMG_1154

La main à la pâte

Après quatre prises, nous découvrons la salle du sceau. Ce dernier n’a pas servi depuis 2008 et Pascal Doucet-Bon se charge du dépoussiérage avant le tournage. Rédacteur en chef des spéciales, c’est un métier où il faut être extrêmement polyvalent !

IMG_1183

FullSizeRender
Les prises s’enchaînent : cour d’honneur du château, salle du jeu de paume puis Trianon. Le timing est serré mais parfaitement respecté grâce au professionnalisme de Michel Barbarin.
En 1961, le général de Gaulle était tombé sous le charme du grand Trianon et il avait alors décidé d’y accueillir les hôtes de la France. Bureau, salon, chambre, les lieux ont vu défiler John F. Kennedy, le roi des Belges, Baudouin 1er, la reine Elizabeth II, Jimmy Carter… Comme le roi soleil, les chefs de l’Etat français se sont vite rendu compte qu’une visite ou un séjour dans cette demeure pouvait impressionner grandement les visiteurs…
Stéphane connaît parfaitement les lieux, où il est venu tourner à plusieurs reprises pour France 2. Malgré les années, son enthousiasme et sa passion restent intacts.

Rendez-vous demain – dès 08h15 – sur notre antenne pour découvrir le résultat !!!

Texte Anne-Laure Cailler et Pascal Doucet-Bon

Publié par Pascal Doucet-Bon / Catégories : Non classé

Related Posts:

  • No Related Posts