La fanfare se lâche !

Le saviez-vous ? L'armée est le premier employeur de musiciens en France, devant les orchestres nationaux. Cette année, c'est une formation inédite qui jouera devant les présidents français et américain. La crème de la crème de plusieurs formations réunie en un seul "marching band".

Les instrumentistes viennent de la garde républicaine, de la musique de l'air, des sapeurs pompiers, de la musique de la flotte, de la légion étrangère, des troupes de marine, des parachutistes.

Il joueront Nissa la Bella en hommage aux victimes de l'attentat de Nice, un an après.

Mais la formation hybride, dirigée par Jean-François Durand, a étendu son répertoire de manière inattendue : regardez cette répétiton très matinale place de la Concorde, et appréciez :

Ils joueront aussi du Michel Fugain. Comment renouveler par petites touches un exercice réputé convenu...

Texte Pascal Doucet-Bon

Photo Anne-Laure Cailler

Publié par Pascal Doucet-Bon / Catégories : Non classé

Related Posts:

  • No Related Posts