Ce député pour qui la France a 2000 ans

C’est un texte bien étonnant que vient de publier Serge Grouard, député (LR) du Loiret. On y voit le député s’adresser aux « Musulmans de France » pour leur donner une leçon de société et de patriotisme à sa sauce et leur expliquer que si les Français sont bien entendu tous égaux, les Français musulmans le sont tout de même un peu moins que les autres et pourraient quand même faire plus d’efforts. Et de terminer sur cette sourde menace qui laisse un drôle de goût en bouche :

« Beaucoup de Français en ont assez. Attention ce peuple tolérant est aussi violent et il l’a montré dans son histoire ».

On laissera le député s’expliquer de cette phrase, comme de ce surprenant concept d’égalité à géométrie variable. Revenons en revanche sur les premières lignes de ce texte, l’affirmation suivante :

« Vous êtes nouveaux sur la terre de France. Une cinquantaine d’années pour la plupart d’entre vous dans un pays qui en compte deux mille ».

La France aurait donc 2000 ans ?

Bond’là, m’en voilà bien étonné.

En attendant que le député Grouard ouvre un livre d’histoire publié depuis un peu moins de 150 ans, revenons sur les quelques raisons qui font de cette affirmation une sottise sans nom et revenons 2000 ans en arrière donc, soit en 16 après Jésus-Christ. Et cherchons donc cette France mythologique, cette France originelle, cette France d’avant la France, si chère au député Grouard.

La « France » en 16 : des tas de Gaules

En 16 de notre ère, le territoire qui correspond aujourd’hui aux frontières françaises est entièrement placé sous l’autorité de Tibère, deuxième chef d’un Empire romain fondé par son prédécesseur Auguste.

Le nom même de France n’existe pas. Elle n’est pas un pays, ni une ambition politique, pas même une pensée et encore moins un État indépendant.

Ce que nous avons en 16, c’est une série de provinces de statuts différents :

  • La Narbonnaise, province romaine déjà ancienne, menée par un proconsul de Rome ;
  • Les provinces alpestres, qui appartiennent personnellement à Tibère, lequel les fait gérer par un procurateur ;
  • La Gallia Comata, ou Gaule chevelue, dirigée par un légat basé à Lyon. Elle englobe elle-même trois provinces – la Gaule Lyonnaise, la Gaule Aquitaine et la Gaule Belgique, elles-mêmes divisés en 60 cités qui correspondent peu ou prou aux territoires des anciennes tribus gauloises conquises par César.

provinces romaines

Notons la remarquable absence de France sur cette carte des provinces romaines en 14 de notre ère.

 

Tout cela bougera sous Dioclétien, sous Domitien et d’autres mais le fait est que l’Empire romain en a pour encore quatre ou cinq bonnes centaines d’années d’existence au bas mot avant de disparaître progressivement au 5e siècle.

Ajoutons, puisque le député Grouard semble estimer que les Français musulmans ont plus à prouver que leurs compatriotes présents avant eux, qu’il n’y a pas non plus l’ombre d’un Français chrétien dans les Gaules. D’abord parce qu’il n’y a pas encore de Français, ensuite parce qu’il n’y a pas de chrétiens, et pour cause : le Christ, en 16 après lui-même, est encore un adolescent de Galilée.

 La France a-t-elle une date de naissance ?

Mais du coup, quel âge a-t-elle ? Tout dépend de ce qu’on entend par France : un peuple ? Un État ? Une nation ? Une patrie ? Un régime ? Un sentiment d’appartenance ? Une identité commune ? Un drapeau ? Des valeurs ? Admettons, mais lesquelles ?

L’infinie complexité de ce processus est en soi une forme de réponse : il n’y a pas de date de naissance et pas d’anniversaire. La France n’est pas un être vivant inscrit à l’état-civil, il n’existe pas de date ou de symbole magique à partir de laquelle on pourrait se dire « pouf, ça y est, nous sommes en France, nous sommes Français et être français, c’est être ceci ou cela ». C’est de l’histoire-roman, cela ; du conte, une fiction, une lecture symbolique tant qu’on voudra – mais pas de l’Histoire.

Plusieurs dates-clefs peuvent être retenues comme une série d’étapes vers la constitution de notre pays. Là encore, elles ne sont pas un document certifié conforme mais une suite de marqueurs qu’on peut retenir comme autant de points de repères.

  • 24 décembre 496 : avant la France, les Francs et le plus connu d’entre eux, Clovis. Décembre 496, qui marque le baptême du roi franc, c’est LA date fondatrice pour les tenants d’une France qui serait à leurs yeux indissociables du christianisme. D’un point de vue plus politique, sa conversion est surtout pour Clovis une manière de s’assurer le précieux soutien de l’Église et de ce qui reste des élites gallo-romaines, christianisées depuis Constantin. Donc de donner un peu de solidité aux conquêtes de son peuple, l’un des principaux groupes arrivés en Gaule vers le milieu du 5e siècle avec les Alamans. Ajoutons que baptisé ou non, Clovis n’est pas de roi de France mais rex francorum, roi des Francs.
  • 843 : c’est l’année du traité de Verdun, qui résout le problème posé par la mort de Charlemagne – un empereur dont les Allemands revendiquent autant l’héritage que les Français. Concrètement, l’ancien bloc est divisé en trois parts. La partie occidentale, qui couvre les deux-tiers environ de l’Hexagone actuel, désignée comme Francia occidentalis, est dirigée par Charles le Chauve.
  • 987 : la dynastie capétienne s’installe sur le trône pour les 8 siècles qui suivent. Mais pendant belle lurette encore, les Capétiens successifs ne règnent en réalité que sur leurs propres terres. Certains de leurs vassaux sont plus puissants qu’eux, à commencer par les Plantagenêts.
  • 1124 : Louis VI le Gros en appelle avec succès à ses vassaux contre les troupes de l’empereur germanique Henri V, qui entre en Champagne. C’est souvent à cette mobilisation qu’on associe la naissance d’un sentiment national commun chez les grands seigneurs féodaux, à nouveau sensible à Bouvines en 1214 quand Philippe Auguste colle une tatouille aux troupes d’Othon IV.
  • 1190 : le même Philippe Auguste est le premier à faire graver sur son sceau la mention Rex Franciae (roi de France) au lieu de Rex Francorum (roi des Francs). A partir de Louis IX (Saint Louis), l’expression est définitivement retenue.
  • La guerre de Cent Ans : la stratégie de pillage des armées anglaises fait beaucoup pour entretenir la haine des populations des campagnes, bien plus prononcée que dans les villes. c’est sans doute là, au cœur de ce conflit qui s’étend de 1337 à 1453, que se cristallise ce fameux sentiment national – entre le XIVe et le XVe siècle donc. Contre les Anglais qu’il s’agit de « bouter » donc mais aussi contre leurs alliés… Bourguignons.

Alors ?

Alors, avant la guerre de Cent Ans, il y a bien une France, mais y a-t-il des Français ? Les sujets du roi savent depuis longtemps qu’ils vivent dans le royaume de France mais il n’existe pas encore de conscience nationale, de patrie commune avant le début du conflit.

À son terme, ce sentiment est plus ou moins acquis – au moins sur le territoire français de cette époque, qui ne correspond pas au nôtre aujourd’hui.

Bref : le député Grouard a le droit le plus absolu d’admirer son pays, il a même celui de raconter n’importe quoi. Il n’y a qu’un problème : son fantasme n’a jamais existé. Il se plante de douze bons siècles, dans l’hypothèse la plus indulgente.

Une chose est certaine : on peut bien tordre les mots dans tous les sens pour le plaisir d’un discours électoral de circonstance, la France n’a pas deux millénaires, député Grouard.

Et c’est bien peu et bien mal la connaître que de le prétendre.

Publié par jcpiot / Catégories : Actu

A lire aussi

  • Aucun article
  • avisiset

    Vous n'allez tout de même pas demander à un député sectaire et xénophobe d'avoir de la culture historique !

  • saison

    et l'Italie n'existait pas

    • yannlag

      L' Italie existe depuis le Vème siècle avant JC !

      • FranceUnie

        Non, pas du tout.
        L'italie actuelle existe grâce à un accord récent sur l'union de l'italie du nord et l'italie du Sud.
        D'ailleurs, il y aussi un point historique à prendre en compte, l'italie était avant tout une terre de la papauté, en majorité, disséminés un peu partout.

        • Maxence

          Régime politique =/= nation. C'est trop dur à comprendre?

          • FranceUnie

            Ah que si.

            Quand l'allemagne est née, elle est née avec un régime politique.
            En faites vous ne connaissez rien.
            Je vous lis depuis tout à l'heure, croyance rien, culture rien, antiquité rien, génétique rien, politique rien, géographique rien.
            Vous êtes en échec total je voudrais pas dire.

          • Maxence

            Sauf que l'Allemagne partageait une aire culturelle et ethnique commune AVANT sa réunification. Le saint-empire germanique, non? La Germanie, Tacite, ça n'a jamais été écrit?
            Donc le peuple est dissocié du régime politique. Mais arrêtez de m'insulter et commencez par avancer des faits non-biaisés.

          • L’HUMANITÉ

            l'Allemagne de l'est n'est absolument pas la même chose que l'Allemagne de l'ouest.
            va s'y tu verras de tes yeux vu, si t'as pas peur de voyager, wouwou le monde est vaste.

          • Maxence

            En quoi c'est différent? Si tu n'avances pas d'arguments ça ne sert à rien de parler.

      • saison

        non c'était avant le Risorgimento (1815-1871) une multitude de république

  • Terrien

    N'oublions pas que notre peuple parle une langue d'origine étrangère (Italie, le latin), que la religion la plus pratiquée est d'origine étrangère (arabe, puisque de Palestine, l'état d'Israel ne date que de 1948) et que le nom même de notre pays est aussi d'origine étrangère (Allemagne).
    Rien de français d'origine, donc, ni dans notre langue, ni dans la religion la plus pratiquée, ni même dans le propre nom de notre pays.

    • Pol Info

      sauf si on parle basque ou alsacien

      • FranceUnie

        L'alasace ou la pays basque ne s'est pas toujours appeler alsace et pays basque et parlaitét surtout pas l'alsacien ou le basquois.
        D'ailleurs ces deux régions etaient bien tout autre chose dans l'histoire et même encore aujourd'hui.
        Prenons l'exemple du pays basque qui possèdent des variante entre le nord et le sud.

        La palestine est un cas étrange je trouve.
        Car le mot "Palestine" est un composé de plusieurs culture (arabe, grec, romain, occidentale, hebreux, égyptien, ...) à se demander si toutes les cultures ne se sont pas données rendez-vous dans ce coin du monde.

        Et le fait de dissocier israel et palestine est un non-sens en vertus des faits historiques, d'ailleurs beaucoup "d'israélien" n'acceptent pas cette séparation.

        • Pol Info

          merci de montrer vos lacunes...il ne suffit de lire wiki, il faut encore comprendre ce qui est marqué

          • sandrine65100

            " l'exemple du pays basque qui possèdent des variante entre le nord et le sud."
            Là ,ma journée s'est illuminée.

          • FranceUnie

            Et bien je vous invite à respecter à la lettre votre commentaire.
            On aura moins à vous reprendre par la suite, puisque vous aurez lu et vous direz moins de bêtises plus grosses que vous.
            Quel soulagement si vous pouviez appliquer à vous même ce que vous dites.
            Merci d'avance.

            Et comme lecture du soir, monsieur l'anti-info, un bon gros livre d'histoire, ca fait toujours du bien.

        • Maxence

          Mince, ça ne s'est pas appelé le pays Basque donc le peuple basque n’existe pas. Même c'est la langue la plus ancienne d'Europe et dont l'aire géographique n'a pas bougé. Monsieur Histoire parcellaire a encore frappé.

          • FranceUnie

            Encore du negtionnisme, decidement vous enchaînez vous.

    • FranceUnie

      Je ne vois pas bien le rapport entre la France et l'Israël (qui ne date en état que depuis 1948, mais existait auparavant et bien longtemps avant la prise de cette region par des royaumes venus de mésopotamie : babylone par exemple)

      Pour le reste, tout est vrai.

      • Maxence

        Malgré le fait que les juifs ont eu une coupure de plus de 2000 ans dans leur histoire, vous leur reconnaissez une culture et une tradition continue, mais la France dont l'espace et le peuple sont stables depuis 2000 ans n'y a pas droit? Vous étiez camarade de classe avec Lysenko?

        • FranceUnie

          Une coupure ?
          Ah bon, depuis quand les juifs ont arrêté d'exister, c'est nouveau, ca vient de sortir, l'histoire revue par l'extrême droite sa donne de bizarroïde surprise.
          Avant de poser vos mots, essayer de feuilleter un peu plus des livres d'histoire.

          La France stable depuis 2000 ans.
          Consulter les cartes mon petit, la Région d'il y a 2000 ans n'est pas la même qu'aujourd'hui. Faut être sot pour dire que c'est pareil.
          Ou vraiment mal intentionné.

          • Maxence

            Merci Mr Histoire, mais les juifs ont en grande partie déserté la Judée il y a 2000 ans et se sont installés ailleurs. Un juif askénaze fait-il partie du même peuple qu'un juif chinois ou un séfarade? Si c'est le cas, pourquoi niez-vous le fait que la France ait pu préserver une certaine homogénéité au cours de l'histoire?

          • L’HUMANITÉ

            la religion encore au centre de ton discours précaire.
            faut être borné pour réagir comme ça mon petit extraient abricot et tes autres compte que tu crois cacher.

    • Maxence

      "une langue d'origine étrangère" Non, le français est une langue indo-européenne, dire que l'origine est étrangère est comme dire que votre mère est votre tante.D'autre part la part latine n'est qu'une des multiples influences, et la grammaire du français est très loin de celles du latin (absence de déclinaisons par exemple).

      Le peuple de France, et à plus forte raison, Européen existe depuis 30 000 ans. Nier la tradition et l'histoire de notre pays et continent ne la fera pas disparaitre, même si vous en avez très envie au fond de vous. Arrêtez de vous haïr.

      • L’HUMANITÉ

        La langue française a des origines étrangère à la France.
        Si c'est un fait.
        assumez

      • L’HUMANITÉ

        le peuple européen, c'est le même que celui remonté d'Afrique.
        ça s'appelle l'homo sapiens.
        a apprendre

  • Iceberg2

    Cela démontre une fois de plus que les fantasmes nationalistes et la réalité historique sont bien différents.

    • Maxence

      La réalité historique de Gauche? Etre français, c'est un peu plus qu'un acte administratif ou une inscription sur le bouclier d'un prince. Et en ce qui concerne le reste, la France est bien un espace homogène multimillénaire.

  • Pol Info

    D'un autre côté c'est un député, on ne lui demande pas d'enseigner l'histoire, ni même de la connaitre. D'ailleurs que lui demande-t-on ?
    Sinon, malgré les raccourcis destinés à faire un papier et l'évacuation du concept de "musulmans de France" qui mériterait plusieurs articles, cet exposé montre bien les vieilles idées attachées à la France

    • FranceUnie

      Si quand même, c'est justement parce que c'est un député qu'il devrait encore plus connaitre la France et son histoire.

      "Des musulmans de France", sachez mon cher qu'une religion n'a pas de pays.
      Vous êtes chrétien en France, c'est tout.

      • Pol Info

        Merci d'éviter de dire n'importe quoi, il serait préférable de lire et de comprendre (je sais c'est difficile pour vous) ce que marquent les personnes. Par ailleurs ne pas confondre chrétien en France et chrétien de France... c'est là où l'on voit vos limites...

        • FranceUnie

          Ah d'accord, donc pour vous un député qui doit revoir sonnhistoire de France avznt de parler de la France, c'est être "n'importe quoi".
          Trés interessant cette philosophie de la droite, de refuser les faits.

          Il faut dire que vous n'êtes pas au point sur la question de s'informer et de connaitre la France, il vous est plus facile pour vous d'élire des personnes politique en contradiction avec notre état, sans lire leur passé et leur programme, et si on a le malheure de vous repondre, vous jugez qu'il faut faire taire toute contestation.

          Ca rappeller quelque peu un régime trés autoritaire qui a fait unnsacré bordel en Europe il à moins de 100 ans, ah mince c'est de l'histoire, ca aussi vous allez vouloir le revoir.

      • Maxence

        "une religion n'a pas de pays" Allez en parler au grecs antiques ou même aux Italiens romains. La religion est la clé de voûte de la Tradition d'un peuple, ce qui explique que le christianisme a des expressions très différentes selon les peuples où il s'est implanté.

        Vous avez appris l'histoire dans un tract du PS?

        • FranceUnie

          Vous ne connaisez donc pas la culture de l'antiquité qui constituait en une vénération d'idoles et de serie de dieux selon les cas.

          L'antiquité est pourtant un élément moteur de notre civilisation moderne, vous devriez la réapprendre avec minutie, vous les fautesgrave de derive sectaire et de négationnisme sur l'Histoire des Hommes.

          • Maxence

            Votre propos n'est nullement contradictoire avec le mien. Les grandes villes grecques avaient leurs figures tutélaires, puisque vous êtes si versé dans l'histoire antique je ne vous ferrais pas l'offense de vous en citer. De même, les grecs et les antiques en général reconnaissaient volontiers que chaque peuple avait ses dieux, qui les avaient engendrés Le christianisme a justement été combattu parce qu'il niait les autres divinités, ce que ne faisaient pas les anciens. Lisez "contre les galilléens, de Julien pour vous en rendre compte, mais je crains que vous soyez trop butté pour en être capable.

          • L’HUMANITÉ

            oh t'entions, t'as ouvrir wiki pour lire.
            ça fait du dégat

          • Maxence

            Puéril.

      • Jean-Gwénolé Bécam

        Mon cher FranceUnie, vous écrivez "qu'une religion n'a pas de pays" mais vous oubliez les Anglais et leur religion anglicane, soit la religion catholique prise en main par un monarque. Cujus regis, cujus religio.....
        Vous oubliez également que la France est un des rares pays d'Europe à n'avoir pas de religion d'Etat.

        • FranceUnie

          Vous confondez une étatique qui adopte une religion, et une religion qui adopte un état, à ceci on pourrait ajouter pour le cas de la France par exemple, un état qui n'a pas de religions.

          Bref, tout un programme à revoir.

          Dites nous seulement où avez vous vu que le catholicisme était destiné que à la France ? Cela vaut pour toutes les autres religions bien entendu.
          Nulle part, merci de votre réponse.

  • yannlag

    Mème si elle portait d' autres noms, on peut considérer que la France a plus de 2000 ans !

    • FranceUnie

      Ah non, si vous ne comprenez pas la difference entre France, royaume des francs, Gaule et autres régions.
      Il faut que vous alliez faire un tour chez un historien que vous expliquera les différentes cultures.

      Ne prenez surtout pas une machine à voyager dans le temps, vous pourriez bien être dépaysé.

      La France telle que vous la connaissez n'a surtout pas 2000 ans, c'et une enorme faute de dire ca. Et votre volonte caché de défendre la droite, c'est petit vnant de vous. Prochainement vous allez nous dire que le soleil tourne autour de la terre.

      • yvonman

        Telle qu'elle est aujourd'hui :1860 (Annexion de la Savoie)

        • totor101

          VRAI !
          1648 annexion de l’Alsace
          1756 annexion de la lorraine
          etc ...

      • Maxence

        Sauf que l'on constate une permanence très forte dans le génome du peuple gaulois, ce qui montre bien que la population est restée stable dans le temps. Et les apports de l'histoire (Francs, Vikings...) se faisaient de la part de peuples Européens aux traditions très proches du nôtre, ce qui a permis une évolution douce et non un rupture comme c'est le risque aujourd'hui avec la part croissante que prennent l'islam et les populations de tradition arabe et africaines.

        • Toelay

          vous vous rapprochez dangereusement du concept de "races" avec vos "génômes différents".

          • Maxence

            Merci, mais intéressez vous à la recherche : la génétique est très utilisée afin d'analyser les restes des sépultures et comprendre les mouvements de population. Par exemple c'est ainsi que l'on a pu déterminer que les Normands étaient les descendants de Vikings arrivés il y a 1000 ans. D'autre part, il existe une diversité génétique dans l'espèce humaine. Les Européens ont par exemple une part importante de génome Néandertalien, ce qui n'est pas le cas des africains.

          • Padakhor

            Donc la France n'a pas 2.000 ans mais environ 230.000 ans avec l'apparition de Néanderthal en Charentes :-p

          • Maxence

            J'illustrais la différence génétique qui pouvait exister entre les peuples du monde. Je n'ai pas dit que la France datait de l'époque de Néanderthal.

          • FranceUnie

            Mais il n'y en a pas.
            Un chinois est tout aussi proche génétique que votre voisin, ou un esquimau, ou un américain.

            D'ailleurs, c'est pour cela que les greffes sont posibles.

            C'est vous qui dites qu'il y a une difference génétique, mais en réalité vous mélangez avec l'apparence physique ou même dans votre raisonnement divergent la croyance puisque vous tombez dedans comme un extrêmiste.

            Vous ne dites pas, mais c'et tout comme, vous reinventez le monde à votre image.
            Pas mieux que des régimes autoritaires.

          • Maxence

            Ah mince, la couleur des cheveux ce n'est pas dû aux gènes, c'est certainement de l'acquis. Vous confondez différence (la réalité) et et hiérarchisation (racisme). Grossière erreur classique du prêt à penser moderne.

            Si c'est le cas, comment arrive-t'on à retracer les grandes migrations humaines avec la génétique?
            http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/20120430.OBS7405/prehistoire-l-adn-raconte-la-diffusion-de-l-agriculture-en-europe.html

          • FranceUnie

            +1

          • FranceUnie

            Si vous vous interessez si bien à la génétique, vous auriez su d'avance que la génétique est encore à un stade trés peu exploité et trés couteuse, et que ces résultats nous demontre que nous sommes plus égaux dans tous les Hommes qui peuple la Terre que vous voudriez l'accepter.

            D'ailleurs en parlant de cette facon, vous ne faites qu'autre chose que du génocide, à vous considerez comme supérieure à une autre personnes.
            Ce qui est totalement abjecte et lamentable, même de l'extrême droite.

            Vous devriez sortir de votre sectarisme et revenir le plus rapidement possible à la raison avant de connaitre de trop près un tribunal qui vous le fera de grés ou de force.

            Les Hommes sont plus égaux que vous le dites, acceptez-le vous grandirez.

          • Maxence

            Différence =/= inégalité. Un africain est issu d'un peuple différent, mais il n'est pas inférieur ou supérieur. C'est dur à comprendre?

            Dire que la génétique est peu exploitée (Source, d'ailleurs? Vous ne prouvez aucun de vos dire) ne signifie pas qu'elle est scientifique. Cessez de faire des procès d'intention et commencez à réfléchir.

          • JCP

            Parce qu'il y a UN peuple africain ?

          • Maxence

            Non, effectivement. Je faisait un raccourci. Mais on peut dire que les Zoulous sont différents des Russes, non?

          • JCP

            Culturellement, historiquement, sans aucun doute.

          • L’HUMANITÉ

            C'est pas par la génétique que l'on sait que les normands sont des descendant des vikings.

            t'as pas du bien ouvrir un livre d'histoire pour manquer à ce point les périodes de pillages et la traité de paix avec un roi viking installé en normandie qui a ensuite donné un roi de France par alliance.

            Il y a des gravure pour cela, en plus des livre d'histoire.
            Faut les ouvrir dans la vie.

          • Maxence
          • L’HUMANITÉ

            le croisement avec famille néandertalien, c'est fait en asie mineur et non en Europe.
            et que cette part n'est que de 10% et inférieur.
            Les néandertalien venant d'Asie orientale.

            C'est un grand bazar chez toi, tu dois lire sans très bien comprendre.

          • FranceUnie

            Mais c'est parfaitement ca.
            C'est pas qu'il s'en approche, c'est qu'il est dedans.

            Nous avons le problème au USA dont l'extrême droite considère que les génomes prédisent l'appartenance à la race.
            Le problème, et ca tous les scientifiques l'affirmeront, la difference entre un homme et un autre homme, ou qu'il soit sur terre est infinitésimal.
            Il n'y a donc ps de "race", c'est ce qui drange le plus les mouvements d'extrême droite.

          • Maxence

            S'il n'y a pas de race et que la génétique n'a aucun impact, pourquoi les suédois ont autant de mal à mettre au monde des enfants noirs aux cheveux crépus? Pourquoi les Chinois ont-ils tous les yeux bridés? Dire qu'il y a des variations génétiques dans l'espèce humaine ne veut pas dire qu'une partie est inférieure à l'autre (selon quels critères d'ailleurs?). Vous confondez la reconnaissance d'une différence et racisme.

        • JCP

          Il n'y a pas de peuple gaulois. Il y a des peuples gaulois.

          • Maxence

            ...qui partagent la même culture Celtique et ont des contacts très fréquents. On parle bien de peuple Grec, malgré le fait qu'ils soient divisés en de nombreuses Cités-Etats, non?

          • FranceUnie

            Pas du tout.
            Le peuple gaulois celte, n'a pas du tout le même culture que le peuple gaulois francs, ou lyonais et autre region.

            Ils n'avait pas les mêmes dieux, les mêmes langues, les mêmes tradutions.

            Finalement vous ne connaissez pas bien la Gaule.
            D'ailleurs, c'est Vercingetorix qui a unis les gaules, mais il n'etait pas seul.

        • FranceUnie

          Ce sont eux qussi dès etre humain, vous avez un problème.
          Avant de parler de génome sachez au moins ce que ca veut dire, et si ca vous depasse faites des testes, ca vous sortira un peu plus.

          • Maxence

            Illuminez vous de votre savoir Grand Maitre.

        • L’HUMANITÉ

          une culture çà se fait, se défait, s'apprend et s'améliore.
          Ce n'est pas un chose immuable et intangible.
          Sauf quand la civilisation est morte, et même là encore ça change par moment.

  • yannlag

    Ce monsieur Jean-Christophe Piot ( l' auteur de l' article ) arrange bien l' histoire à sa façon et surtout, on voit tout de suite ses pensées politiques. Que se soit
    Gaule ( s ), Gallia ou France, l' origine est bien la meme !

    • FranceUnie

      On voit aussi, que se soit droite LR ou extrême droite FN, c'est le même cinémas de réinventer l'histoire à leur manière, ou de vouloir revenir en arrière.

      Parce que le FN avec leur Jeanne d'arc, elle doit se retourner dans tous les sens.
      Elle qui voulait un avenir pour son royaume, un roi qui défend son peuple, faire la paix et créer une grande alliance qui dure encore aujourd'hui.
      Nous constatons que c'est tout l'inverse que le FN veut faire et fait.

      Et toujours chez eux, cette piquantes déceptions de voir qu'ils manquent de culture, et surtout de culture historique.

      • totor101

        Jeanne ne peut pas se retourner !
        elle a été réduite en cendres ! ! :

        • FranceUnie

          Vous pensez donc encore que la vie s'arrête à un tas de minéraux.
          Restreint comme esprit.

          • Maxence

            Sens de l'humour : 0/20, peut mieux faire.

          • totor101

            wouahh ! des esprits qui de baladent dans le ciel ....
            Prouvez moi que la vie existe sans support matériel !

          • Jean Cote

            L'ESPRIT : par définition est invisible, immatériel et ne se démontre pas. On y croit ou on y croit pas .

      • Maxence

        "Nous constatons que c'est tout l'inverse que le FN veut faire et fait."
        [Citation nécessaire]

        • FranceUnie

          Le programme, ca suffit amplement.
          Mais il faudrait que vous le lisez avnt de voter.

          Un bon citoyen opéré général de cette manière.
          Il s'informe avant de choisir.

          • Maxence

            Non, la charge de la preuve est à l'accusateur. Avancez des faits avant de venir vous gargariser sur un forum. Je peux très bien dire que le parti socialiste vise à envoyer les chinois sur Mars, si je n'avance aucune preuve ça n'a aucune valeur. Comme vos propos d'ailleurs.

      • ferocemarmotte

        A propos de reinventer l'histoire, vous n'avez fait que vous defilez quand il s'agissait d'expliquer votre theorie selon laquelle la droite avait change le mode scrutin de la legisltaive en 1985 nalors que la gauche etait au pouvoir...
        D'abord vous nous eclairez et seulement ensuite vous aurez la legitimite de nous dire qui reinvente l'histoire ou non.

        • FranceUnie

          Le changement s'est opéré en 1986, et c'etait le gouvernement chirac (droite).

          Celui qui se defile, ne serait-ce pas plutôt vous qui n'aimez pas perdre la face et vous réinventer.
          Merci de nous l'avoir confirme dans votre commentaire explicite, refus de s'informer.

          • ferocemarmotte

            Hilarant vous recommencez.
            Maintenant expliquez nous comment apres avoir accede au pouvoir la droite a instaure la proportionnielle retroactivement.
            Des details qu'on s'amuse encore.

          • L’HUMANITÉ

            pas besoin e leur expliqué, même écrit noir sur blanc, il diront que c'est faux.

            ils réinventent leur histoire à leur manière.

            ils pourraient bien vous sortir que le soleil se lève à l'ouest si leur patronne marion le leur disait.

          • ferocemarmotte

            C'est curieux cette manie de se parler a soi meme.
            Il faut vraiment aller consulter.
            Impayable!

          • ferocemarmotte

            Au fait triple buse, votre premiere theorie concernant la proportionnelle et demontrant votre inaptitude a comprendre la chronologie, vous l'aviez faite avec votre autre pseudo.
            Quelle rigolade!!!

            Pour Information M. Fabius annonce le en avril 1985 le changement de mode de scrutin pour les legislatives de 1986. Il faut vraiment en avoir une sacree couche pour le confondre avec M. Chirac.

            Une veritable raclee...

          • ferocemarmotte

            N'en avez-vous pas assez de vous prendre des raclees?

          • ferocemarmotte

            Les buses sont ici une espece protegee et je me fais removed apres coup... peu importe

            Au fait triple buse, votre premiere theorie concernant la
            proportionnelle et demontrant votre inaptitude a comprendre la
            chronologie, vous l'aviez faite avec votre autre pseudo.
            Quelle rigolade!!!

            Pour
            Information M. Fabius annonce le en avril 1985 le changement de mode de
            scrutin pour les legislatives de 1986. Il faut vraiment en avoir une
            sacree couche pour le confondre avec M. Chirac.

            Une veritable raclee...

          • ferocemarmotte

            Les buses sont ici une espece protegee et je me fais removed apres coup... peu importe

            Au fait triple buse, votre premiere theorie concernant la
            proportionnelle et demontrant votre inaptitude a comprendre la
            chronologie, vous l'aviez faite avec votre autre pseudo.
            Quelle rigolade!!!

            Pour
            Information M. Fabius annonce le en avril 1985 le changement de mode de
            scrutin pour les legislatives de 1986. Il faut vraiment en avoir une
            sacree couche pour le confondre avec M. Chirac.

          • ferocemarmotte

            Les buses sont ici une espece protegee et je me fais removed apres coup... peu importe

            Au fait votre premiere theorie concernant la
            proportionnelle et demontrant votre inaptitude a comprendre la
            chronologie, vous l'aviez faite avec votre autre pseudo.
            Quelle rigolade!!!

            Pour
            Information M. Fabius annonce le en avril 1985 le changement de mode de
            scrutin pour les legislatives de 1986. Il faut vraiment en avoir une
            sacree couche pour le confondre avec M. Chirac.

          • ferocemarmotte

            Alors vous nous expliquez comment vous arrivez a confondre MM. Fabius et Chirac.

            Il faut arriver a le faire.

            Comment ne peut-on pas connaitre son pays a ce point?
            Il faut se renseigner quand meme...

          • ferocemarmotte

            Alors vous etes vous informe?
            Vous avez encore perdu la face et allez vous defiler une fois de plus.

            Quelle raclee.

          • ferocemarmotte

            Celui qui se defile, ne serait-ce pas plutôt vous qui n'aimez pas perdre la face et vous réinventer.
            Merci de nous l'avoir confirme dans votre commentaire explicite, refus de s'informer.

            C'est hilarant. Allez, faites moi rire encore!

      • Jean Cote

        ah vous semblez reconnaître enfin le grand personnage historique de Jeanne d'Arc que les livres d'école minimisent ou occultent aujourd'hui.

      • L’HUMANITÉ

        LRFN voyons, même camps

    • Denise

      Donc vous préférez un slogan idéologique à des dates et faits historiques !

      • jov

        OK, parlons simplements de faits alors... y avait-il des mosquées et des femmes voilées dans Lugdunum en l'an 16 de notre ère?

        • Anonyme666

          Je confirme vous êtes raciste, ne vous cachez pas derrière une culture blanche chrétienne. France carrefour de l'Europe a connu nombre d'invasions, de mélanges culturels qui en ont fait une force.

          • jov

            Mais développez donc un peu votre idée simpliste au lieu de vous réfugier toujours derrière des slogans stériles et des accusations grotesques... Quelle force?? Donnez donc des exemples!

          • jov

            Ah Mr Guest n'a pas un seul exemple à fournir et a préféré retirer son commentaire; c'est éloquent... je laisse à tout le monde le soin de conclure!

          • Denise

            Est-ce vous qui avez préféré retirer votre propre commentaire (vous apparaissez ainsi sous le mot "guest" comme pour tout commentaire supprimé) qui, en apportant de soi-disant "faits" a lancé ces échanges ?
            Ce n'est pas moi non plus, non seulement j'ignore totalement comment faire une telle demande, mais encore je regrette sa disparition.
            Alors, ne concluez pas trop vite, l'histoire revisitée qui oppose chrétiens et musulmans des siècles avant que ces religions n'existent n'est pas très crédible !

        • Moumou Superstar

          Oui, les femmes catholiques étaient voilées. Et ils y avait des musulmans :

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Femmes_au_Moyen_%C3%82ge#Les_coiffes

          http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2016/02/25/des-tombes-musulmanes-du-haut-moyen-age-decouvertes-a-nimes/

          Et toi, t'as apporté quoi ?

          Couscous, plat favori en France o/

          • jov

            C'est sur qu'en argumentant sur le couscous et wilkipedia, là, je suis sans voix...
            Alors, je vais me rabaisser à votre niveau, c'est dur, laissez moi 2 minutes, je dois creuser...
            Je crois que pas mal de monde aime aussi les sushis, et pourtant je n'ai pas encore vu les japonais venir poser des bombes dans le métro parisien...

          • FranceUnie

            Le coucous est un plat égyptien de l'antiquité qui consiste à malaxer de la farine de blé pour en faire des grains.
            Ca n'a rien de "musulmans", et vous devriez arrêter de parler de ca qui est complètement en dehors du sujet principale, à croire que le premier sujet de l'histoire de france de ce député vous dérange.

          • FranceUnie

            Mais vous êtes grave sérieux.

          • Maxence

            "Les demoiselles non mariées ont le droit d'être en cheveux (c'est-à-dire
            sans coiffe) mais doivent tout de même avoir leurs cheveux en ordre :
            tresses, torsades, chignons souples..."

            Vous confondez Tradition et religion. Tout comme il y a 100 ans, tout homme se devait de sortir coiffé d'un chapeau.

            Idem pour les tombes des musulmans. Quel % ces tombes représentaient-elle de la population du pays? Si c'était des Hans chinois, quel serait votre discours?

            D'autre part, votre remarque "Et toi, t'as apporté quoi ?" relève que vous ne comprenez rien à ce qu'est la Tradition européenne. Plus qu'apporter, il faut transmettre et cultiver. Qu'avez vous fait pour découvrir la culture et l'histoire de votre pays d'acceuil?

          • ferocemarmotte

            Un autre adepte de la machine a remonter dans le temps. Je vais finir par croire qu'elle existe.
            L'Islam qui apparait avant Mahommet, il fallait oser!

          • FranceUnie

            L'islam existait avant mahomet, tout le monde le sait.
            mahomet n'est qu'un prophète.

            Comme les juifs l'on dit pour jesus, ou même les juifs qui attenent leur prophète.

            La religion existait avant.

          • ferocemarmotte

            Des paroles d'inculte toujours et encore.
            Une religions ne debute qu'a partir ou un prophete la revele et commence a avoir des adeptes.

            Etre adepte d'une chose qu'on ignore est un concept que seul vous puisse comprendre.

          • Jean Cote

            Vraiment DU N'IMPORTE QUOI QUAND IL S'AGIT DE RELIGION AVEC VOUS ...

          • Maxence

            L'islam existait avant Mahomet... Intéressant. Vous pourriez citer vos sources? Moi je pensait plus que les arabes préislamiques (ah non, en fait ça n'existe pas vu que l'islam existait déjà...) étaient déistes/animistes.

            Allez, je remet un pièce dans la machine : Le bouddhisme existait selon vous avant l'arrivée de Bouddha?

          • L’HUMANITÉ

            tu ne connais donc pas que les musulmans et les hébreux ont une même base.
            Que se soit chrétien, juif ou musulman, se sont tous des fils d'abraham.
            allez, l'école t'attend mon enfant.

          • Maxence

            Vous considérez réellement que la bible est un récit historique? Les arabes ne sont pas des descendants d'Abraham, ni d'Adam. L'école socialiste n'a pas dû vous apprendre grand chose, pour votre part.

            https://www.wikiwand.com/fr/Arabie_pr%C3%A9islamique

          • Denise

            Bien entendu que la Bible n'est pas un récit historique, il n'empêche que les musulmans (et non les arabes) reconnaissent l'Ancien Testament, ce qui fait d'eux, symboliquement, des fils d'Abraham.

          • Maxence

            Symboliquement mais avec quand même 1500 ans de retard. A part ça, l'Arabie préislamique était déiste et s'est convertie sur le tard au monothéisme.

          • Denise

            Ce qui signifie que, pour vous, la religion juive est la plus ancienne du Livre, je l'ai toujours écrit, comme aussi le fait que toute la Méditerranée était déiste avant d'être monothéiste ... et n'était pas la plus ancienne civilisation !

          • Maxence

            Vu que le christianisme est une réforme de la religion hébraique initiale, on ne peut pas vraiment dire que cette dernière est plus ancienne, d'autant qu'elle a fait sa propre réforme après la destruction du temple. On peut par contre dire que l'ancien testament (torah) est la partie la plus ancienne des écritures sacrées des monothéismes sémites.

            Par contre, je ne vois pas trop à quoi vous faites référence en parlant de civilisation : les juifs, les égyptiens, les grecs et les celtes ont chacun évolué différemment et en même temps. Dire qu'une civilisation est plus ancienne que l'autre n'a donc pas vraiment de valeur, d'autant que votre critère de civilisation semble être les traces écrites que l'on a retrouvé des peuples concernés. A ce titre, la tradition grecque telle qu'on la connait est au moins aussi ancienne que la bible, vu que L’Iliade a été écrite au VII° siècle avant JC et relate des faits ayant eu lieu 4 siècles avant.

          • Denise

            .

          • Denise

            .

          • L’HUMANITÉ

            le bouddhisme existait avant bouddha, bien sur.
            Tu ne connais pas l'histoire de Bouddha qui a suivit les principe d'une communauté et qui a beaucoup voyager avant de s'arrêter sous un arbre pour méditer et avoir l'illumination.

            sérieux mais lis dans ta vie.

          • L’HUMANITÉ

            Mahomet a retranscrit les paroles d'un archange.
            la fondement de la religion monothéiste musulmane existait déjà pendant et avant Mahomet.
            il n'a fait que la rendre plus sainte et plus propre avant que des rois la détourne.
            renseignes toi avant de parler.

          • ferocemarmotte

            Hilarant.

          • ferocemarmotte

            La vieille methode des 2 pseudos quand il est vexe. Toujours pret a amuser la galerie.

          • ferocemarmotte

            Ca s'appelle le christiannisme...

          • petiteriviere

            non il n'y avait pas de femmes voilées chez les chrétiens, sauf en cas de profession de foi, ou lorsque les femmes allaient à l'église ou à confesse. L'idée qu'on se faisait des mauresques et autres sarrasins terrorisaient la population à l'époque, et Alexandre s'est âprement battu pour faire reculer l'invasion arabe.
            Cette obstination a ôter toute légitimité à la France, aux français et à l'Histoire, au profit d'un islam qui serait soi-disant plus légitime en Europe que nous le sommes, est intellectuellement alarmant, et humainement pitoyable.

          • Denise

            À l'époque des débuts du christianisme, TOUTES les femmes portaient un voile sur la tête, c'était la manière de s'habiller ..... et jusqu'au XX° siècle, les femmes "correctes" ne sortaient pas tête nue mais portaient coiffe, chapeau, béret ou foulard.
            Cela n'a rien à voir avec la "légitimité de la France" mais aux codes vestimentaires.

          • jov

            La signification n'était pas la meme...
            Tout comme la signification d'un naturiste et d'un pygmée se promenant à poils n'est pas non plus la meme. Est-ce vraiment trop subtile pour vous?

          • Denise

            Effectivement, la signification n'était pas religieuse, où ai-je écrit le contraire ?
            Est-ce trop vous demander de sortir de votre obsession et d'envisager simplement des codes sociaux et faits de mode ?

          • FranceUnie

            Oh que si, les femmes de l'antiquité étaient preque toute voilée quand elles sortaient.
            Vous devriez faire un voyage en Egype en passer en revu les fresques.
            Après je vous conseille le british museum.

          • Jean Cote

            L'EGYPTE n'est pas le monde entier ...

          • Denise

            Le monde méditerranéen antique avait des codes vestimentaires assez proches en ce qui concerne les femmes, et la coutume y était (depuis quelque 3 à 4000 ans avant les "religions du LIvre" -judaïque, chrétienne, islamique-) les femmes sortent la tête couverte d'un voile .... ne serait-ce que pour se protéger du soleil et du vent !

          • L’HUMANITÉ

            la France encore moins.

          • Jean Cote

            pourquoi ENCORE MOINS ?

          • Denise

            Peut-être parce que, par rapport à la population du monde connu, l'Égypte de l'époque avait un "poids" beaucoup plus important que la France aujourd'hui.

          • Maxence

            Source?

          • Denise

            Ouvrez un livre d'histoire et regardez les illustrations.

          • L’HUMANITÉ

            trop compliqué pour lui.

          • Maxence

            Vous pouvez aussi apprendre à vous servir d'internet et chercher par vous même les preuves historiques avant de dire n'importe quoi.

            Allez, je vous aide :
            https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0e/Symposium_scene_Nicias_Painter_MAN.jpg/300px-Symposium_scene_Nicias_Painter_MAN.jpg
            http://frederic.le.duigou.free.fr/notor/illustrations/10b%20Vase%20Dionysos.jpg
            https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/9b/NAMA_Gyn%C3%A9c%C3%A9e_2.jpg/250px-NAMA_Gyn%C3%A9c%C3%A9e_2.jpg

            Le voile était une parure et non un symbole religieux. Apportez vos preuves pour me contredire plutôt que d'adopter un comportement puéril.

          • Sisyphe

            Le voile est avant tout le signe de la décence et des bonnes moeurs ;ici vous n'avez présentés que des musiciennes, des danseuses ou des servantes ,donc ou des femmes de mauvaises vies et de moeurs légères ,ou des esclaves:toutes personnes de rang inférieur et sexuellement accessibles .Une femme de la bonne société et de bonne moeurs,ELLE, ne se présente JAMAIS sans voile et publiquement dans les sociétés méditerranéennes de cette époque(en Grèce comme à Rome).Il existe des textes très fermes de Thucydide sur l'honneur de la femme grecque voilée, discours placés dans la bouche de Périclès et qui sont sans équivoques.C'est bien joli d'user d'internet pour nous montrer des céramiques attiques à fond noir ;mais il ne faut pas leur faire dire n'importe quoi.

          • Denise

            Bien expliqué, mais peut-être un peu compliqué pour quelqu'un qui semble n'utiliser qu'internet.

          • Sisyphe

            Internet est un formidable outil,mais il n'est que cela.. encore est il utile de posséder des connaissances supplémentaires de ce sur quoi on intervient ;et un minimum de sens de l'observation:et ici il n'est pas très compliqué de s'en rendre compte,si on connait un peu le thème.. User d'internet et de sources brutes, sans passer par le tamis du sens critique, amène à raconter n'importe quoi sur un ton péremptoire , sans rien connaitre ni savoir. Ce type d'attitude s'est multiplié avec l'explosion du net et des nouvelles technologies du numérique ;ce qui explique le succès du complotisme et des théories les plus tordues développées par des charlatans.CQFD.

          • Denise

            Vous montrez des fêtes à l'intérieur de maisons alors que le voile concerne les sorties dans la rue, et c'était un code social (entre autres pour distinguer les citoyennes des esclaves), pourquoi voyez-vous la religion partout ?
            Au fait, je parlais de LIVRES d'histoire qui ont donné des connaissances bien avant internet .... et souvent bien plus approfondies et plus vérifiées qu'internet, ainsi, dans un livre, ces photos ont une légende qui explique la situation.

          • L’HUMANITÉ

            mais sérieux, alors toi les livres tu ne connais vraiment pas.
            si tu utilises internet pour mettre ce genre de propos à attendre comme un poussin que l'on te donner ta nourriture, bouge toi sérieux tuiles internet pour te cultiver.

          • Maxence

            Toi tu en as lu tellement que tu n'est pas capable d'en citer un seul.

          • Flo69

            Leurs voiles avaient-ils la même signification que le voile des musulmanes qui est le drapeau de l'idéologie islamique mondiale?
            Quand aux fresques vous deviez les regarder avec autre chose que votre idéologie islamophile

          • Denise

            Le Moyen-Âge, c'est 500 plus tard, et les musulmans en Espagne et "France" encore 200 ans plus tard !
            Effectivement, Charles Martel arrête leur progression à Poitiers mais ils restent présents dans le Midi.
            En 16, oui les femmes portent un voile, mais ne sont ni chrétiennes ni musulmanes parce que ces religions N'EXISTENT PAS !

          • Jean Cote

            ça dépend de quel voile il s'agit... ET POURQUOI ?

          • Denise

            Il s'agit de données historiques, alors relisez le dernier paragraphe !

          • prevalain

            Ca ne dépend pas de quel voile il s'agirait. Le "voile" est un précepte vestimentaire pris par le roi assyrien Teglath Phalazar I lors de son règne vers 1150 av JC. Pas d'Islam là-dedans. Et le voile a été porté par les femmes du Moyen Orient depuis lors. Le voile de nos religieuses catholiques est une survivance de ce précepte. On disait d'une femme qui entrait dans les Ordres qu'elle "prenait le voile".

            Il conviendrait peut-être de remettre les choses dont on discute dans leur contexte historique au lieu de les percevoir à la lumière des événements qui datent à peine de quelques années... et ceci pour justifier d'une politique carrément xénophobe.

          • Denise

            Encore une fois, le voile dont il s'agit à l'époque PAÏENNE citée n'a aucun sens religieux, c'est le vêtement courant.

          • Jean Cote

            j'aime bien le couscous mais à en faire le plat favori des Français il y a une marge importante... NE TIREZ PAS TROP LA COUVERTURE A VOUS SVP !!!

          • Denise
          • wangqilin

            En ce qui me concerne, j'ai des plats favoris et comme ils sont difficiles à comparer les uns avec les autres, je n'en ai pas qu'un! Mais c'est vrai qu'un couscous bien fait, un peu relevé, c'est un régal!

          • jov

            C'est un phénomène purement statistique...
            Demandez à une population ''d'origine'', qui a une diversité culinaire reconnue mondialement de donner son plat favori, 100 personnes vous donneront 100 réponses différentes.
            Demandez à une population déracinée, jamais intégrée qui n'a gardé que de vagues souvenirs de la culture de ses ancetres, de donner son plat favori et sur 100, bon nombre va vous répondre de manière stéréotypée ''couscous''...

          • Denise

            .

        • Alex Mahoudeau

          Y'avait pas de musulmans en 16, 600 ans avant la révélation islamique, grand génie.
          Y'avait pas non plus de chrétiens, au passage.
          Faites gaffe à vos propres arguments foireux, gros malin.

          • Denise

            Vous m'avez précédée !
            Et, pour continuer, on trouvait, dans les années 50-60, des femmes voiles (car le voile n'est pas la burka) partout où il y avait des musulmans, y compris en France, et elles l'étaient pratiquement toutes contrairement à aujourd'hui.
            Enfin, le peuple français est issu de nombreux peuples.

          • jov

            En tout cas, les hotesses de l'air d'Iran Air n'étaient pas voilées dans les années 60... retrouvez donc les photos correspondantes vous verrez... c'est donc bien qu'il y a une évolution... dans la mauvaise direction!! Mais continuez à croire que tout va bien...

          • Denise

            Pour Iran Air, n'oubliez pas qu'il y a eu une révolution, l'islamisme au pouvoir en Iran est une prise de pouvoir par la force, et dans les régimes de pouvoir on ne peut savoir quel pourcentage de population adhère vraiment.
            Ceci dit, oui, il y a un intégrisme violent qui étend son pouvoir par l'assassinat et la torture ..... et les premiers qui en souffrent sont les musulmans.

          • Flo69

            Quelle escroquerie intelectuelle! des femmes voilées elles l'étaient pratiquement toutes contrairement à aujourd'hui dans les années 50-60 "?
            Faux archi faux. La mode est arrivée en FRance avec l'idéologie islamique dans les années 90 à commencer par l'Algérie. Ecouter Boualem Samsal, et tous ceux qui ne travestissent pas la réalité et qui alertent depuis des années.
            REvoir aussi la marche des beurs, pas un voile dans la foule des jeunes musulmanes

          • jov

            Merci de rétablir la réalité historique!!!

          • christine

            les femmes catholiques étaient obligées de porter le foulard pour entrer à l'église... !

          • Denise

            Il y a eu un double mouvement avec le port du voile : dans les années 50_60, les femmes étaient bien toutes pratiquement voilées et, si vous ne le voyiez pas en France, c'est que les femmes musulmanes y étaient peu nombreuses. Les femmes ont commencé à se dévoiler progressivement durant les années 60 et 70, en particulier sous l'influence de Bourguiba : les mères continuaient à porter le voile par tradition mais étaient majoritairement heureuses que leurs filles se dévoilent et les y encourageaient (je vivais en Tunisie à l'époque), le retour au voile a commencé à la fin des années 70, après un prêche prononcé .... par une femme, et, effectivement, ce qu'elle a dit a été largement controversé et les alertes lancées, y compris par des hommes !
            Et aujourd'hui encore, de très nombreuses femmes musulmanes ne sont pas voilées ..... seulement vous ne les voyez pas ! L'intégrisme est un danger incontestable, mais concerne une minorité et de nombreuses musulmanes portent le voile par recherche de tradition et montrer leur foi, comme de nombreux chrétiens portent une croix ou juifs une kippa.

          • christine

            les femmes catholiques étaient obligées de porter le foulard pour entrer à l'église !

          • FranceUnie

            Je crois qu'il ne connais rien en faite, parce que pas savoir ces choses de bases c'est assez grave, même les petits de 5e le savent.

          • jov

            Il y en avait des fondements... une religion n'est pas décrétée du jour au lendemain! Les subtilités, l'évolution, tout ca, trop compliqué pour vous? Il vous faut une bonne vieille date sur Wilkipedia que vous allez pouvoir apprendre par coeur et nous recracher ici?

          • Alex Mahoudeau

            Vous nous trouverez les sources des "fondements" de l'islam existant dans la Péninsule Arabique en 16 après JC.
            Moi je vais boire un coup.

          • jov
        • FranceUnie

          Il n'y avait même pas d'église en l'an 16 de notre ère
          D'ailleurs pour parler de mosquée ?
          Est-ce là encore un marque de discrimination que vous répètez à longueurs de temps, comme se fut le cas jadis avec les juifs ?

          Que vient faire Téhéran et Kaboul dans l'Histoire de France ?
          Et en 1950, oui il y avait des voiles, marce que le sable s'infiltre partout et qu'il faut se protéger.
          Allez donc dans un désert sans voile, vous comprendrez rapidement.

          La culture musulmane, si elle a apporté de manière indéniable un effet bénéfique au peuple de gaule ?
          Bien sur que oui.
          En mathématiques, en géographie, en langue (nous avons des mots de provenance arabe), des tactiques militaires, des épices et gastronomie, en chimie et physque, en astronomie, en diplomatie, en maritime, ....

          Si vous ne le saviez pas, vous avez un serieux retard à rattraper.
          Par exemple, la galette bretonne ne serait jamais arrivé dans notre gastronomie française si il n'y avait pas eu les musulmans venu avec des graines de sarrasins, l'epice de poivre, et d'autres choses délicieux.

          Finalement, vous n'êtes pas mieux que le député LR, en retard et peu de culture générale et histoirique. Vous devirez penser à lire plus souvent.

          • Jean Cote

            Pour la culture générale vous avez encore beaucoup à acquérir chère France Unie

          • Denise

            Il y a pourtant pas mal de données qui relèvent de la culture générale dans son commentaire.

          • L’HUMANITÉ

            l'hôpital qui se moque de la charité venant d'un type qui n'écris rien.

          • christine

            ET LA MÉDECINE ??? !!!

      • FranceUnie

        Oui c'est un peu cela.
        Le bon courant nationaliste et propagandiste qui refait l'histoire à sa manière.
        Hier sur M6, il y avait des tourristes en voyage en Corée du Nord, ils ont appris comment l'histoire avait été revu par cette autocratie.
        Avec la droite, nous vivons et voyons la même chose.

      • wangqilin

        Moi j'aime bien les dates et faits historiques quand on ne s'en sert pas pour tenter d'orienter la façon de penser des gens! L'histoire, c'est neutre, "il s'est passé ceci ou cela à telle époque", c'est tout!
        Est ce le cas ici?

        • Denise

          Un député énonce une erreur historique, une autre personne la corrige en énonçant une série de faits et dates attestés historiquement, ce doit effectivement être tout !
          Le contenu des réactions montre, hélas, que nombre d'intervenants préfèrent l'idéologie que "prouve" l'énormité historique à la réalité de la construction lente d'une nation.

        • JCP

          Parce que j'ai essayé de justifier quoi et de vous orienter sur quoi , dans mon billet ?

    • Abricot99

      On pourrait dire que l'appréciation de M. Piot a un sens hermogénien, c'est-à-dire de convention pure, comme Hermogène soutien que l'est le sens des mots, dans le dialogue de Platon, là où le texte du député Serge Grouard a un sens cratylien, c'est-à-dire inscrit dans la durée, le sens du temps, la profondeur des siècles.

      Cette idéologie hermogénienne est résumée dans cet article de L'Obs :

      "Etre Français, pleinement Français, c'est jouir d'un certain nombre de droits et se plier à certains devoirs définis par la loi, et rien d'autre. Tout Français, quelles que soient ses origines ou ses convictions, est libre de vivre comme il l'entend dès lors qu'il ne contrevient pas à la loi. Aucun autre critère, et certainement pas l'obligation d'adopter tel ou tel mode de vie ou de se plier à telle ou telle coutume, ne saurait y être ajoutée."

      Voilà qui plante le décor. Venez comme vous êtes. Ce qui est français en vous, c'est vous. Nul besoin de s'intégrer, d'aimer la France ou de faire preuve de gratitude. Aucun effort à fournir.

      C'est l'antithèse de ma définition de la France, de celle que donnait Renan en 1882 :

      "Une nation est une âme, un principe spirituel. Deux choses, qui à vrai dire n'en font qu'une, constituent cette âme. L'une est dans le passé, l'autre dans le présent. L'une est la possession en commun d'un riche legs de souvenirs ; l'autre est le consentement actuel, le désir de vivre ensemble, la volonté de continuer à faire valoir l'héritage qu'on a reçu indivis.

      La nation est l'aboutissement d'un long passé d'efforts, de sacrifices et de dévouements. Le culte des ancêtres est de tous le plus légitime ; les ancêtres nous ont faits ce que nous sommes. Un passé héroïque, des grands hommes, de la gloire, voilà le capital social sur lequel on assied une idée nationale. Avoir des gloires communes dans le passé, une volonté commune dans le présent ; avoir fait de grandes choses ensemble, vouloir en faire encore, voilà les conditions essentielles pour être un peuple. On aime en proportion des sacrifices qu'on a consentis, des maux qu'on a soufferts. On aime la maison qu'on a bâtie et qu'on transmet."

    • FranceUnie

      L'histoire est l'histoire.
      Qu'elle vous plaise ou non, c'est comme ca.

      Je préfère de loin un journaliste qui sort son livre d'histoire et retranscrive les faits histoire et attester par des historiennet archéologues.
      Qu'un pretendu députés de droite, qui ferait bien de donner sa demission dans l'heure, tellement ses élucubrations sont une honte pour la France, son peuple et son histoire.

      Mais nous voyons encore que les sympathisans de droite defendent toujours les mêmes, sans revoir leur histoire.
      - tel balkany avec sa finance, que la droite soutient
      - tel sarkozy qui a fait un désastre pour jitre france, que vous défendez
      - tel le pen et les nationalistes qui ont détruit l'europe plus de 2 fois et que vous continuez encore à applaudir.

      Vous êtes donc incorrigible de vous terrez dans votre coin sans même vous intéressez de près ou de loin à votre pays.
      Et après vous voulez dirigez, commencez par vous dirigez vous.

      • Jean Cote

        svp relisez-vous pour écrire un français compréhensible...

        • Maxence

          Laissez tombez, monsieur connait tout sauf l'orthographe. 😉

  • FranceUnie

    Qu'est-ce qu'ils sont mauvais les élus LR.
    Pas mieux que ceux FN, républicains chrétiens...

    La France 2000 ans ? il faudrait faire les perles des élus
    pour rire un peu dans ce triste pays.

    Avant il y avait les tribus sapiens.
    Après les tribus gauloise, qui se sont réunis au fil des siècles.
    Ensuite les romains.
    Après différents royaumes et empires.
    Ensuite le royaume des francs.
    Et après le royaume de France.

    La France n'est arrivée que bien plus tard, quand elle a su s'unir.
    si on prend techniquement, elle à 800 ans.
    Si on prend plus une volonté morale, elle a 1200 ans.
    Et pour ce qui est de l'identité nationale, elle aurait plus en 400 à 300 ans d'existence.
    Bien que nous ayons toujours des indépendantistes.

    Après c'est comme pour l'Europe, nous pouvons nous unir un jour, mais n'être pleinement un état fédéral que dans plusieurs années, selon les conflits politiques et la volonté citoyenne.

    Le mieux serait de regarder droit vers le futur, et non pas regarder en marche arrière.

    • estrien1

      et que ceux du PS et tous les autres partis! vous avez besoin qu on vous rafraichisse la mémoire?

      • FranceUnie

        J'ai dit "élus".
        Y aurait il un problème dans votre dictionnaire, une page absente, ou peut-être ce formidable livre de milliers de pages qui aurait malencontreusement disparus chez vous pour ne pas le comprendre, ce si simple mot de 4 lettres, dans une si simple phrase.

        A se demander si par hasard, plu c'est simple et moins vous avez de capacité pour suivre.

        • Maxence

          Donc le PS n'a pas d'élus?, Votre indignation est assez sélective...

        • estrien1

          vous avez ... omis le PS ... pour cela le rappel! vous ne citez que LR et FN ... mais cela vous regarde ... ce sont vos idées!!! assez limitées je pense mais c'est mon avis!

    • saison

      la France telle qu'on la connait ne date que de 1860 avec la Savoie et le comté de Nice ceux-ci appartenaient à la maison de Savoie

      le passé nous dit d'où on vient et pourquoi on est là

      • FranceUnie

        Nous sommes tous des Hommes egaux en droite et on veut vivre en liberté.

        Ca fait plaisir de vous voir adhérer aux idées de la démocratie et donc de la gauche.

        • totor101

          égaux en droite ! donc différents en gauche ?

        • Maxence

          Donc seuls les gens qui sont d'accord avec vous représentent les idéaux démocratiques? Vous êtes ambassadeur de la Corée de Nord?

        • saison

          ne catégorisez pas les personnes auxquelles vous répondez.-vous ne les connaissez pas
          la démocratie n'a ni gauche ni droite c'est la volonté du peuple

    • Maxence

      Donc pour vous le peuple change en même temps que chaque régime?

      • FranceUnie

        Bah oui, le régime étant l'image de la volonté du peuple.

        Le peuple grec n'avait pas les mêmes ambitions, que celui étrusques, chinois, russe, amérindiens.

        Vous votez extrême droite, nous sommes d'accord, votre volonté c'est d'être contre la liberté, la démocratie, mettre un régime de fermeture aux autres cultures et à l'internationale, faire des divagations sur l'apparence des personnes, interdire tout libre-arbitre, et mettre des oligarques à la tête du pouvoir. C'est votre volonté.

        Par contre ce n'est pas celle du peuple de France et de la jeunesse européenne.

        • Maxence

          1) Je ne vote pas forcément extrème droite. Merci d'appuyer vos suppositions sur des faits. Qui vous dit que je suis français d'ailleurs? 😉

          2) De quelle extrème droite parlez-vous? Le régime Nazi? Le front national? L'UKIP? Il y a des droites radicales et non pas une seule. D'autre part vous décrivez votre vision de l’extrême droite mais ce n'est pas forcément la réalité, en l'absence de citations ou de preuves de votre part.

          3) Moi ce que je vois c'est que les partis centristes sont très attachés à réduire la liberté (état d'urgence, surveillance de masse, lois mémorielles et régissant la liberté d'expression...) et n'ont que faire de la démocratie, si elle les empêche d'arriver au pouvoir.

          Il y a une forte chance que les prochaines présidentielles représentent au second tour Juppé (ministre-fleuve de la 5eme république condamné par la justice...) contre Hollande, apparatchik du parti socialiste : on est pas dans l'oligarchie là? Les lois votées concernant la présidentielle vise justement à favoriser un bipartisme et à éviter toute dissidence : on est dans un simulacre de démocratie. En Corée du Nord, on vote aussi : est-ce démocrate? Ce que vous décrivez correspond très bien aux partis qui jouent la peur du FN pour se faire réélire : ça ne prend plus.

          Pour ce qui est du reste, vous confondez la fermeture et la reconnaissance et l'entretien du patrimoine commun. Les italiens de la renaissance, en essayant de reproduire les classiques romains, étaient "fermés" selon vos critères. Il n'empêche que leurs oeuvres sont infiniment plus belles et admirées que l'art contemporain "mondial" actuel. Pour qu'il y ait une diversité, il faut entretenir la différence. Cessez de vous haïr, vous et votre pays.

  • Anonyme666

    Ce qui m'a aussi choquée dans le texte de ce député est d'affirmer que les musulmans sont violent que c'est prouvé dans leur Histoire. La notre n'est pas glorieuse non plus, tous ces rois chrétiens qui nous ont emmené au massacre pendant les croisades. Le Boudhisme mis à part, toutes les religions ont régulièrement oublié : "Tu ne tueras point" et "Aimer vous les uns et les autre". Un français est un français point final!

    • jov

      Vous avez entièrement raison sur un point, toutes les religions ont été un prétexte à des guerres.
      Là où vous commencez à glisser dans l'erreur, ou tout au moins l'imprécision, c'est votre incapacité à percevoir les siècles écoulés entre les guerres de religion disons pour faire simple à point de départ catholique, au moyen-age, et ce qui se passe aujourd'hui, d'origine indéniablement musulmane.

      • Anonyme666

        On ne peut expliquer des problèmes géoppolitiques uniquement par une religion; Certes il y a le schisme sunnite/schiite mais il est instrumentalisé par les problèmes politiques en Irak et en Syrie. Et quant aux jeunes embrigadés, peu font parti des musulmans certains étaient chrétiens pratiquants, voire juifs! Beaucoup ne pratiquent aucune religion. Ce qui se passe aujourd'hui c'est l'augmentation de gens comme vous qui pensent que les musulmans sont un problème alors qu'ils sont les premières victimes. Il y a 80 ans on stigmatisait une autre religion, la mémoire humaine est courte

        • jov

          Vous semblez ignorer qu'au temps des croisades du moyen age, peu étaient de fervents chrétiens pratiquants... Ils y allaient aussi ''au nom de...'', sans en comprendre les tenants et aboutissants. Le meme processus est en cours aujourd'hui, avec une autre religion, qui part en guerre contre des éléments de celle-ci, ou contre les autres.

          Donc vous avez à mon sens à la fois tort et raison.
          Oui certains musulmans en sont les premières victimes, c'est indéniable, pas en France, mais si on généralise à la situation mondiale, c'est vrai.

          Mais non, les musulmans, du moins certains d'entre eux, sont bien aujourd'hui LE problème.

          Et ce qui s'est passé il y a 80 ans n'avait rien à voir, ne mélengeons pas tout!

      • pataplouf

        Le problème est purement humain : il y a toujours un(e) mégaloman(e), plus ou moins fou, qui rêve être maître du monde. Est il y a aussi toujours des écervellé(e)s, sadiques, con(ne)s, sanguinaires qui ne cherchent à vivre leur brutalité en toute légitimité, quelle que soit.

      • Alex Mahoudeau

        "Indéniablement", c'est une expression qui veut dire "J'ai pas vraiment d'argument mais j'ai l'impression que c'est ça", hein ?

        • PAO

          Citez une guerre actuelle initiée au nom de la foi chrétienne. Allez y. Moi pendant ce temps je vais regarder pousser les arbres.

          • Alex Mahoudeau

            Vous avez entendu parler de la guerre en Irak, déclenchée en 2003 exactement sur ce prétexte par Bush ?

          • PAO

            Le prétexte étaient les ADM. Le motif l'argent.
            Next.

        • jov

          Parmi les 100 derniers attentats recensés, combien des auteurs ne se sont pas réclamés de l'islam?

      • BOSC

        tout a fait en accord avec votre réponse merci

    • BOSC

      LA RELIGION MUSULMANE N EST PAS UNE RELIGION DE PAIX C EST LA HAINE L INEGALITE ENTRE HOMME ET FEMME ET QU EST CE QUE VOUS FAITES POUR CEUX QUI TUENT AU NOM D ALLHA L A RELIGION CATHOLIQUE N EST PEUT ETRE PAS GLORIEUSE MAIS CELA FAIT BIEN LONGTEMPS QU ELLE N IMPOSE PLUS SA RELIGION NI SA LOI
      ET PUIS ON REPROCHE AUX FRANCAIS DE DEFENDRE LEUR RACINE ET LEUR HISTOIRE REGARDER AUTOUR DE VOUS UN PEU QUE FONT LES ITALIENS ET LES ESPAGNALS OU LES ALLEMANDS C EST PIRE QUE NOUS ALORS CEUX QUI DEFENDENT LES MUSULMANS C EST DES FRANCAIS QUI ONT PEUR ET QUI N OSENT PAS DIRE CERTAINES VERITES EN FACE

    • Maxence

      Effectivement, le risque terroriste chrétien est à son plus haut niveau...ou pas?

      • jov

        Mais oui, pourquoi croyez vous que l'on a posté des militaires devant certaines églises 😉 Les pretres sont systéatiquement fouillés pour trouver leurs kalach'...

  • Abricot99

    Un des instruments les plus efficaces du prospère trafic des chiffres, s’agissant du Grand Remplacement, a un fondement juridique indubitable, dans lequel il s’enferme comme en une forteresse imprenable ; et il a bien raison car, dans une certaine mesure, elle l’est : c’est l’affirmation selon laquelle il n’y a qu’une seule espèce de Français et, dans sa forme polémique bien connue, et redoutable, que personne n’est plus français que qui que ce soit.

    Ainsi une femme voilée parlant mal notre langue, ignorant tout de notre culture et, chose plus grave, débordant de vindicte et d’animosité, pour ne pas dire de haine, à l’endroit de notre histoire et de notre civilisation, pourra parfaitement affirmer, et en général elle n’y manque pas, surtout sur un plateau de télévision, à un Français indigène passionné d’églises romanes, de délicatesse de vocabulaire de syntaxe, de Montaigne, de Rousseau, de vins de Bourgogne et de Proust, et dont la famille vit depuis plusieurs générations dans le même vallon du Vivarais ou du Périgord, d’où elle a observé ou subi toutes les péripéties de notre histoire, parfaitement affirmer, donc, et le plus souvent ce n’est pas sur un ton aimable :

    "Je suis aussi française que vous".

    Et juridiquement cette personne, si elle est de nationalité française, a tout à fait raison, bien sûr. Surtout il ne ferait pas bon s’opposer à son dire. Et pourtant celui-ci est absurde. Plus qu’absurde, il est accablant.

    Je n’irai pas jusqu'à dire qu’il n’a aucun sens mais, reprenant une distinction sur laquelle j’ai longuement glosé dans mon livre Du sens, et que bien sûr j’empruntais à Platon, à son dialogue Cratyle, je dirai que l’affirmation de cette dame a un sens hermogénien, c’est-à- dire de convention pure, comme Hermogène soutient que l’est le sens des mots, dans le dialogue de Platon, et aucun sens cratylien, c’est-à- dire inscrit dans la durée, dans l’archéologie des vocables, voire dans leur origine, et l’origine de cette origine. Le droit peut se contenter d’un sens hermogénien. Je dirai même qu’il le doit, c’est sa grandeur, son sacrifice et sa noblesse. Mais la vie, elle, la vie de l’esprit non moins que la vie en société, ne le peut pas, et la culture encore moins, ne parlons même pas de la littérature qui doit tout à Cratyle et rien à Hermogène. Si cette dame a raison, être français n’est rien : c’est une dérision, une plaisanterie ratée devenue triste, un coup de tampon-encreur sur un document administratif.

    Renaud CAMUS, Le Grand Remplacement, 2011.

  • Eric

    Il y a des Français sans distinction de race dans le monde entier, être Français, c'est un symbole, pas un papier… effectivement, ceux qui suivent des textes ou des doctrines incompatibles s'en éloignent…

    • FranceUnie

      Oh mince, ca veut dire que finalement vous êtes contre la déchéance de nationalité.
      Puisque ce n'est que du papier.

      • Maxence

        Procès d'intention. Votre père était juge en Russie dans les années 30?

      • Eric

        Décidément, faut apprendre à lire et enrichir le vocabulaire … l'esprit caractéristique du gauchiste moyen, je comprends pourquoi la France va si mal et qu'elle perd son rayonnement… reste donc au niveau cognitif des australopithèques, l'idiocratie en place te va à merveille…

  • JCHB

    Si voous avez raison sur le fond, je m'iinsurge sur le fait que des gens bien pensants comme vous ne perdez pas la moindre occasion d'abaisser notre belle culture ancestrale... tout de même, il y a des choses plus sérieuses à faire et à défendre.
    Cordialement Français

    • alaintassin

      Comment voulez-vous que ce genre de journaleux s(occupe de faits sérieux?

      • FranceUnie

        Parce que pour vous un élus incompétent cnest pas assez sérieux.
        Je comprends mieux pourquoi la droite continue à vote sarkozy ou pire encore avec le clan le pen.

    • FranceUnie

      Personnellement, un élus (LR) qui ne connait pas l'histoire de son pays, il ne devrait même pas être élus.

      A se demander qui a voté pour lui, suivez mon regard à droite.

      Et si vous considèrez que c'est "sans importance", c'est que la droite est vraiment tombée trés bien ces derniers mois.

    • imbolcus

      C'est quand on raconte des aneries qu'on abaisse qqch... Et c'est justement la Vérité qui fait grandir.

      L'Histoire de France me parait très bien dans sa vérité même si le fait qu'elle a pratiquement toujours été un patchwork culturel ne plaît pas aux fachos qui ramènent un peu trop leur fraise depuis qq années.
      Nous, Français, et notre culture commune si riche et si reconnue mondialement malgré une relative jeunesse sommes justement la preuve vivante que c'est la diversité et l'ouverture qui font un grand peuple.
      Pas le repli sur soi et la "pureté"...

      • Flo69

        C'est la diversité et l'ouverture qui font un grand peuple.
        Pas le repli sur soi et la "pureté"..."
        Sauf que le problème avec les musulmans est que leur religion et fondée sur l'exclusion de l'autre et le repli , sur le dualisme du croyant et de l'impie, du fidèle et de l'apostat, et surtout sur celui de LA PURETE Et DE LA SOUILLURE : le non musulman comme la femme est un être souillé et impur .
        Je vous conseille de lire l'article de Tarek Abi Samra dans le courrier international : "'L'islam ne peut pas être réformé"
        Je vous conseille aussi de lire "Les putes voilées n'iront jamais au paradis" de l'iranienne Chahdortt Djavann .
        Et pour une fois je trouve la démarche d'UN député LR assez bien venue car même si la France ne s'appelait pas la France il y a 2000 son histoire elle remonte à la nuit des temps

        • Maxence

          C'est quoi la diversité? Comment fait-on pour avoir de la "diversité" (mot creux d'ailleurs) en premier lieu si l'on ne cultive pas une identité commune? Les Italiens de la rennaissance étaient-ils "divers"?

          • L’HUMANITÉ

            l'identité commune, c'est justement de la diversité.
            bref, t'as pas compris encore.

            tu crois que la France elle c'est faites comment, autre que par la diversité.

          • Maxence

            Lorsque l'identité française et européenne auront disparu, submergés par l'immigration massive et la civilisation marchande mondiale, la diversité aura disparu. Le Brésil d'aujourd'hui est bien moins "divers" qu'hier, du fait de la dissolution de ses peuples indigènes dans la civilisation mondiale.

            A part, ça, on ne vous donne pas des cours d'orthographe à la loge?

          • PAul Arité

            C'est ça l'identité française : donner, entre autres, des leçons d’orthographe submergées par je ne sais quel égo? Quant au français, vous pourriez également le revoir avant de continuer vos leçons : soit on écrit "l'identité française (et européenne) aura disparu, submergée par...", soit c'est : "les identités françaises et européennes auront disparu, submergées par ..."
            Pour parler de la diversité, le phénomène qui se passe au Brésil - comme aux USA ou en Australie - n'est-il pas annonciateur d'un brassage des populations ? Qu'on le veuille ou non, c'est inévitable et cela a toujours existé : en cause la mondialisation mais, dans le passé, le commerce y contribuait déjà et surtout les guerres.

          • Maxence

            Merci pour la correction de ma phrase, effectivement les parenthèses étaient de trop.

            Pour ce qui est du brassage de populations, je remarque que l'Europe a réussi à rester assez homogène au cours des siècles. D'autre part, ce n'est pas parce qu'un phénomène s'est déjà produit que l'on doit l'encourager.

            Enfin, vos exemples sont mauvais : le Brésil, les USA et l'Australie sont des terres d'immigration où les autochtones ont été génocidés : Est-ce le sort que vous souhaitez à l'Europe? D'autre part, les tensions dans ces pays prouvent bien que le communautarisme maquillé sous le nom de "diversité" rencontre rapidement des limites indépassables.

          • jov

            On s'était déjà rendu compte qu'il y avait de la diversité dans ton cerveau...

          • PAul Arité

            Bien dit (mais mal écrit - mais ça on s'en fout, contrairement à Maxence le "prof" de français mdr) !

          • Maxence

            Un prof de français vous aurait expliqué que la diversité ne peut être identité (= identique, si vous avez du mal à comprendre).

          • Flo69

            Je cite Imbolcus. La phrase n'est pas de moi. Et une identité commune ne peut se faire que sur l'égalité homme Femme, et en acune ca avec ceux qui prônent la segrégation sexuée

          • Maxence

            Tu réalises que ton point de vue est celui d'un petit bobo français et que la majeure partie de la population mondiale n'a pas attendu l'égalité homme-femme pour construire une identité commune avec le reste de son peuple?

          • Denise

            L'égalité homme-femme se construit aujourd'hui dans la laïcité ... et n'est certainement pas un élément du catholicisme !

    • Denis Faber

      Le député Grouard, quant à lui, manque quelque peu de cette «belle culture ancestrale», ne croyez-vous pas? C'est peut-être aussi quelqu'un de bien pensant, mais qui ne sait pas bien penser.

    • prevalain

      En effet... Mieux vaut persister dans l'Ignorance et adhérer à des mythes nationalistes bien franco-franchouillards que de réfléchir à la complexité d'une évolution historique lente et progressive. N'est-ce pas?

  • Abricot99

    Mais la France, la France, il devient à peu près entendu que c'est une simple expression géographique, comme jadis l'Italie selon Metternich - nous aurions ainsi parcouru l'itinéraire historique inverse à celui de la péninsule du Risorgimento et marché, nous, vers la désunité. Ou plutôt non, car unité il n'y aurait jamais eu.

    En effet, il ne suffit pas au complexe médiatico-politique de convaincre les Français qu'ils ne sont pas un peuple, ou qu'ils le sont seulement au sens purement administratif de l'expression ; il leur faut encore, joignant l'humiliation à l'insulte, les persuader qu'ils ne l'ont jamais été, qu'ils ont rêvé leur histoire commune, que même leur existence passée, dont ils pourraient avoir la nostalgie, est un leurre, un fantasme, une illusion d'optique, une construction de l'esprit ; qu'en somme, et comme tant d'autres choses dont ils sont pourtant bien certains qu'ils s'en souviennent distinctement ou qu'ils les éprouvent jour après jour, comme la violence, comme l'insécurité, comme le désastre de l'école, tout ça c'est dans leur tête (d'où les experts qui s'emploient activement, par civisme, à l'ôter : c'est ce qui se nomme la pédagogie.

    Loin de moi de prétendre que le peuple français soit sorti tout armé de la cuisse de Jupiter, se soit échappé en corps des murailles de Troie incendiée ou descende fin prêt des pilotis lacustres du village gaulois. Son origine est diverse, comme celle de la plupart des autres peuples. Il reste qu'entre la chute de l'Empire romain et les grandes immigrations du XXè siècle il s'est montré un composé étonnamment stable, animé, qui plus est, d'un précoce et croissant sentiment d'unité nationale.

    C'est là qu'historiographie contemporaine et sa vulgate médiatique d'une part, littérature d'autre part sont le plus nettement en contradiction. Et pour ma part j'aime mieux croire la seconde, surtout lorsqu'elle est contemporaine aux faits. On rougit d'avoir à le rappeler : il y a de la France dans la chanson de Roland, il y a de la France chez Bernard de Ventadour, il y en a, et de la meilleure, chez Montaigne peut-être juif, il en déborde chez Malherbe, chez Corneille, chez Saint-Simon, chez Marivaux, dans les Mémoires d'outre-tombe, Les Trois Mousquetaires et la Recherche du temps perdu - de la France et de la conscience d'être français : ce n'est même pas de la conscience, d'ailleurs, tant c'est une adhésion immédiate de l'âme et de l'esprit à l'évidence des choses (heureux temps...).

    Renaud CAMUS, Le Grand Remplacement.

  • Abricot99

    J'ai un peu honte, je dois l'avouer, pour le modérateur qui vient de se livrer à une censure bien humiliante. J'ose espérer qu'il s'agit d'une erreur, qu'il sait qui est Renaud Camus, dont le livre n'a jamais été condamné par les tribunaux, on se demande donc de quel droit le modérateur peut prétendre le faire taire.

    A vrai dire Renaud Camus n'a été condamné qu'une seule fois, pour un discours intitulé : la nocence, instrument du Grand Remplacement, mais qui ne fait nullement partie de l'extrait que je citais.

  • Abricot99

    Un des instruments les plus efficaces du prospère trafic des chiffres, s’agissant du Grand Remplacement, a un fondement juridique indubitable, dans lequel il s’enferme comme en une forteresse imprenable ; et il a bien raison car, dans une certaine mesure, elle l’est : c’est l’affirmation selon laquelle il n’y a qu’une seule espèce de Français et, dans sa forme polémique bien connue, et redoutable, que personne n’est plus français que qui que ce soit.

    Ainsi une femme voilée parlant mal notre langue, ignorant tout de notre culture et, chose plus grave, débordant de vindicte et d’animosité, pour ne pas dire de haine, à l’endroit de notre histoire et de notre civilisation, pourra parfaitement affirmer, et en général elle n’y manque pas, surtout sur un plateau de télévision, à un Français indigène passionné d’églises romanes, de délicatesse de vocabulaire de syntaxe, de Montaigne, de Rousseau, de vins de Bourgogne et de Proust, et dont la famille vit depuis plusieurs générations dans le même vallon du Vivarais ou du Périgord, d’où elle a observé ou subi toutes les péripéties de notre histoire, parfaitement affirmer, donc, et le plus souvent ce n’est pas sur un ton aimable :

    "Je suis aussi française que vous".

    Et juridiquement cette personne, si elle est de nationalité française, a tout à fait raison, bien sûr. Surtout il ne ferait pas bon s’opposer à son dire. Et pourtant celui-ci est absurde. Plus qu’absurde, il est accablant.

    Je n’irai pas jusqu'à dire qu’il n’a aucun sens mais, reprenant une distinction sur laquelle j’ai longuement glosé dans mon livre Du sens, et que bien sûr j’empruntais à Platon, à son dialogue Cratyle, je dirai que l’affirmation de cette dame a un sens hermogénien, c’est-à- dire de convention pure, comme Hermogène soutient que l’est le sens des mots, dans le dialogue de Platon, et aucun sens cratylien, c’est-à- dire inscrit dans la durée, dans l’archéologie des vocables, voire dans leur origine, et l’origine de cette origine. Le droit peut se contenter d’un sens hermogénien. Je dirai même qu’il le doit, c’est sa grandeur, son sacrifice et sa noblesse. Mais la vie, elle, la vie de l’esprit non moins que la vie en société, ne le peut pas, et la culture encore moins, ne parlons même pas de la littérature qui doit tout à Cratyle et rien à Hermogène. Si cette dame a raison, être français n’est rien : c’est une dérision, une plaisanterie ratée devenue triste, un coup de tampon-encreur sur un document administratif.

    Renaud CAMUS, Le Grand Remplacement, 2011.

  • Abricot99

    Mais la France, la France, il devient à peu près entendu que c'est une simple expression géographique, comme jadis l'Italie selon Metternich - nous aurions ainsi parcouru l'itinéraire historique inverse à celui de la péninsule du Risorgimento et marché, nous, vers la désunité. Ou plutôt non, car unité il n'y aurait jamais eu.

    En effet, il ne suffit pas au complexe médiatico-politique de convaincre les Français qu'ils ne sont pas un peuple, ou qu'ils le sont seulement au sens purement administratif de l'expression ; il leur faut encore, joignant l'humiliation à l'insulte, les persuader qu'ils ne l'ont jamais été, qu'ils ont rêvé leur histoire commune, que même leur existence passée, dont ils pourraient avoir la nostalgie, est un leurre, un fantasme, une illusion d'optique, une construction de l'esprit ; qu'en somme, et comme tant d'autres choses dont ils sont pourtant bien certains qu'ils s'en souviennent distinctement ou qu'ils les éprouvent jour après jour, comme la violence, comme l'insécurité, comme le désastre de l'école, tout ça c'est dans leur tête (d'où les experts qui s'emploient activement, par civisme, à l'ôter : c'est ce qui se nomme la pédagogie).

    Loin de moi de prétendre que le peuple français soit sorti tout armé de la cuisse de Jupiter, se soit échappé en corps des murailles de Troie incendiée ou descende fin prêt des pilotis lacustres du village gaulois. Son origine est diverse, comme celle de la plupart des autres peuples. Il reste qu'entre la chute de l'Empire romain et les grandes immigrations du XXè siècle il s'est montré un composé étonnamment stable, animé, qui plus est, d'un précoce et croissant sentiment d'unité nationale.

    C'est là qu'historiographie contemporaine et sa vulgate médiatique d'une part, littérature d'autre part sont le plus nettement en contradiction. Et pour ma part j'aime mieux croire la seconde, surtout lorsqu'elle est contemporaine aux faits. On rougit d'avoir à le rappeler : il y a de la France dans la chanson de Roland, il y a de la France chez Bernard de Ventadour, il y en a, et de la meilleure, chez Montaigne peut-être juif, il en déborde chez Malherbe, chez Corneille, chez Saint-Simon, chez Marivaux, dans les Mémoires d'outre-tombe, Les Trois Mousquetaires et la Recherche du temps perdu - de la France et de la conscience d'être français : ce n'est même pas de la conscience, d'ailleurs, tant c'est une adhésion immédiate de l'âme et de l'esprit à l'évidence des choses (heureux temps...).

    Renaud CAMUS, Le Grand Remplacement.

    • Alex Mahoudeau

      J'espère que c'est un copier-coller. J'ose à peine imaginer la tristesse d'une vie où on perd son temps et son énergie à recopier les étrons de Camus.

    • FranceUnie

      Quand je vous lis, j'ai un trés net sentiment que vous ne savez pas ce que vous écrivez, vu les mots que vous usez qui sont en contradiction avec le sens de certaines de vos phrases, ou reflexion si l'on prend le paragraphe en entier.

      Et plus je vous lis, plus je constate que vous vous opposez finalement à un esprit nationaliste, à se demander "que faites vous à droite ?".

      Mais il y a une chose encore plus troublante dans votre commentaire, c'est à quel point vous mélangez beaucoup de choses entre elles, sortant ainsi de son contexte et surtout faits historique notoire. À croire que vous n'aimez pas l'Histoire, car il faut le dire ne va pas dans le même sens que vos nationalistes.

      Et le nombre constant de personnes vous suivant sans même vous lire, nous montre un certain attachement à l'auto-proclamation, vous feriez peut-être mieux de plus lire l'Histoire et de moins vous auto-liker, c'est plein sain d'esprit.

      • Maxence

        Sinon, répondre avec des arguments, c'est trop dur?

        • L’HUMANITÉ

          Abricot tu crois que l'on t'as pas reconnus depuis tout ce temps.
          arrêtes un peu tes enfantillages

    • L’HUMANITÉ

      "de convaincre les Français qu'ils ne sont pas un peuple"
      C'est toi qui le dit, pas nous.

      La France c'est forgé et a grandi avec la fusion de plusieurs cultures et actions durant son histoire. Ce n'est pas un bout de papier qui dit qu'il y a une France ou que l'on est français.
      C'est typiquement de droite de dire çà, que l'on rentre ou non dans une caste, dan une boite.

    • berard

      Nous en sommes loin maintenant ! Quelle erreur criminelle d'avoir oublié ces références !

  • yvonman

    Les Gaulois étant un ensemble de peuples celtes, habitant ce que les Romains ( César) appelaient la Gaule ;

  • yvonman
  • La chèvre de M. Seguin

    Il y a de quoi être éberlué sur la multiplicité des moyens mis en œuvre pour rabaisser ce pays, pour le démolir à grands coups de french bashing. La France n'a pas besoin d'ennemis... elle a certains de ses propres citoyens.
    L'auteur veut faire le singe savant, il n'y aurait pas de Gaule inscrite dans le subconscient des Français mais des Gaules en veux-tu, en voilà... donc une de plus ou de moins, quelle importance ?
    Avant le "grand remplacement", il faut d'abord passer par la case du "grand renoncement" (autrefois appelé l'esprit de Munich). On y est en plein dedans.
    M. Piot joue sur les mots, sur les dates, les siècles mais tous les Français savent déjà qu'ils sont issus d'un "melting pot" national qui n'est en fait que le dénominateur commun de cultures aussi différentes que celles de la Gaule Belgique, la Lyonnaise, la Narbonnaise, l'Aquitaine, et toutes les Gaules de la terre...
    Pour tous les Français de souche ou greffés, le "melting pot" induit que tout nouveau candidat à la terre de France se doit d'en accepter les lois (ce que rappelle le député Grouard). C'est tout de même étonnant qu'un homme comme M. Piot, à qui on a donné le droit d'écrire sur ce site pour y être lu, ignore les fondements simples de l'esprit français, autrement dit cartésien.

    • Alex Mahoudeau

      Si vous vivez comme une blessure identitaire profonde le fait qu'on vous rappelle les faits empiriques, c'est que vous avez un problème avec la réalité et que vous vous sentez mal avec vous-même. Ca ne vous aidera à rien de blâmer la réalité, dans ce cas-là.

  • P.732

    Puisqu'on parle ici de la France : le nombre de Francais établis à l'étranger est passé (fin 2015) à 1.710.945, soit près de 2% de plus que fin 2014 (source: Union des Francais à l'Étranger, 25 Rue de Ponthieu, 75008 Paris, lettre/courriel du 10.04.2016). On peut laisser à chacun imaginer raisons et motifs de cette nette augmentation. On pourrait aussi comparer avec fin 2012, mais cela risquerait d'en inquiéter plus d'un.

  • virginie

    Clair, instructif; merci beaucoup pour cet article. Un leçon à bien des niveaux 😉

  • totor101

    et la guerre de 30 ans qui ou la France a dévasté les provinces de l'est avant de les récupérer un peu plus tard ?????

  • Jean-Paul Brethenoux

    Bonjour à tous. Je poste ici deux réponses à Padre_Pio sur Twitter.
    Le premier geste politique de Clovis a été de se faire reconnaître comme consul pour la Gaule par l'empereur à Byzance.
    Le premier texte français (roman) : Les serments de Strasbourg entre Charles le Chauve et Louis le Germanique date de 842.
    Je ne vois pas en quoi les propos de Jean-Christophe Piot relèveraient du french bashing. Je pense qu'il aime autant la France que la plupart d'entre vous, d'entre nous. Que la Gaule de Tibère soit devenue bien des siècles plus tard la France est un fait historique, politique et culturel, à étudier pour lui même sans y projeter des querelles idéologiques contemporaines.

    • Maxence

      Piot réalise une interprétation mensongère de l'histoire en résumant la France à un acte administratif.

      • JCP

        C'est très exactement l'inverse. C'est moi qui parle d'apparition de sentiment national aux environs du 15e siècle. Et d'autres qui se concentrent sur un baptême en 496 ou un traité en 843. Un acte administratif, donc.

        • Maxence

          Et Alésia, où une coalition de peuples Gaulois se regroupent pour tenter de mettre César en défaut? L'existence d'un peuple et d'une tradition commune n'est pas lié au "sentiment national", l'idée de nation étant arrivée fort tard.

          "[...] La conscience d'être français : ce n'est même pas de la conscience,
          d'ailleurs, tant c'est une adhésion immédiate de l'âme et de l'esprit à
          l'évidence des choses" R. Camus

  • Maxence

    La démographie de l'espace gaulois/français, en péninsule du continent eurasiatique et délimité par des barrières naturelles (Alpes, Rhin, Pyrénées, Mer) est tout de même stable depuis plus de 2000 ans. Idem pour l'Europe dans lequel il s'insère, dont le peuple présente une homogénéité forte tout le long du continent depuis au moins 3000 ans.

    La France n'est pas un acte administratif, comme vous semblez le croire. C'est un ensemble géographique Vous faites l'erreur de considérer uniquement les structures politiques, peu représentatives du pays réel. Vous omettez d'autre part des données importantes afin de prouver votre thèse.

    Par exemple, si Clovis a besoin de se baptiser pour s'assurer le soutien de l'église, c'est parce qu'elle est déjà puissante en France et compte un nombre croissant de fidèles. Idem, l'espace défini et conquis par César est très proche de la France actuelle. D'ailleurs, la bataille d'Alésia, qui voit une alliance de cités Gauloise se confronter aux Romains, révèle d'un premier "sentiment national", synonyme de la prise de conscience que ce peuple partageait une communauté de culture, de Tradition, et aussi et surtout de destin.

    Il n'est pas surprenant qu'une communauté d'individus voulant imposer une civilisation très différente et peu adaptée à l'Europe rencontre des résistances légitimes de la part des indigènes (nous).

  • Asianspyko

    Quelque soit la date, aussi intéressant soit-il, cela fait bien des années qu'elle n'est plus... Notre pauvre France, si divisée, si marquée... Et pourtant toujours aussi belle. Espérons que la prochaine civilisation saura apprécier notre bonne vieille France <3

    • benoît

      bien que je ne sois pas quelqu’un de très cultivé et pour être honnête nul en histoire de France, je me pose cette question: comment en arrive t'on là? et en lisant depuis tout à l'heure vos commentaire à tous, j'ai ma réponse... nous passons notre temps à nous quereller pour de la merde (excusez moi d'etre grossier)!! et toi t'es bête, et toi t'es inculte , et toi t'es musulman , et toi chrétien , et toi juif ... mais pourquoi regardez vous en arriere plutôt qu'en avant??? putain de bordel de merde (la je suis très grossier) c'est dans la nature humaine et c'est comme ça depuis... trop longtemps à mon gout !! j'écoute du "black métal" et j'oblige personne à aimer ça, j'entend par là que nous devrions avoir nos propre choix dans la vie sans avoir à les imposer à quiconque. quelque soit le sujet, croyance religieuse , politique ,idéologie... si nous voulons apporter un avenir un peu plus sympa à nos enfants , il va falloir leur apprendre à vivre avec les autres .... j'avoue c'est un peu hors sujet mais j'avais envie de réagir à ma façon... c'est gratuit et sans obligation lol

  • Balroth

    En effet les francs se sentent français depuis496 ... C'est peut être la date à retenir sans vouloir polémiquer où ce territoire est revendiqué par eux

  • yam

    chouette article M. Plot. Bon les imprécisions du député empêchent elles de valider le fait qu'une large partie de l'immigration maghrébines semblent tentée par un repli communautaire et une non intégration?

  • Alain Borer

    « DOUCE FRANCE » que chantait Charles Trenet, c'est cette formule même qui se repète à chaque strophe dans la Chanson de Roland, en l'an mil, et qui fait référence à des événements antérieurs de deux siècles : le sentiment national, et par conséquent sa réalité, sont attestés cinq siècles avant la Guerre de Cent ans ; or la France est aussi le plus ancien État d'Europe, dont le partage Verdun en 843 fut en quelque sorte l'acte notarial, un État certes à frontières variables, mais celui contre lequel ou grâce auquel se sont constitutés tous les autres, à commencer par l'Angleterre, bouture de la famille royale française avant Hastings ; et tous les rois de France, jusqu'aux présidents de la République (en tout cas Mitterrand) ont conçu dans le baptème de Clovis un acte de naissance, pas seulement par le christianisme, mais précisément de germination de cette IDÉE et de ce sentiment (mais aussi de faits de langue, et de représentations communes) que le député traite avec lyrisme en lui en accordant 2000 ans… mais dont c'est plutôt un FAIT qu'une opinion de dire qu'elle vit depuis environ aux mille cinq cents ans : vous vous gaussez, mais respectez-vous.

  • Maria Brown

    Mais, quelle culture? La culture du depute Grouard?

  • Jean-Yves

    " le Christ, en 16 après lui-même, est encore un adolescent de Galilée."
    C'est faux ! Pour la simple et bonne raison que, à l'époque, Jésus, comme tous les jeunes juifs, avait fait, à l'âge de 12 ou 13 ans, sa Bar Mizwa, ce qui faisait de lui un homme, et non plus un ado.

    • JCP

      Ce qu est surtout faux, c'est de penser que la Bar Mtizvah existait au temps de Jésus. Elle s'est formalisée au Moyen Age.

    • Denise

      Il était, de toutes façons, très loin du temps où il a commencé à prêcher.

  • ventrachoux

    Le manque de culture n'est pas un délit,même pour un député. Par contre l'incitation à la violence et à la haine oui.pourquoi ce"député " n'est il pas poursuivit ?

    • Clerc

      L'incitation à la haine ne viendrait-elle pas non plus de certaines communautés qui interdisent, par exemple, l'accès aux terrasses de cafés aux femmes sur une place de Toulouse (article de "La Dépêche du Midi"). Vous trouverez sans doute cela normal, moi je ne l'accepte pas, pas plus que les revendications incessantes de ces communautés (piscines, hôpitaux, transports, menus scolaires... etc). C'est de l'addition de tous ces faits que beaucoup de nos concitoyens souffrent.

  • alboran

    Alors ?
    Alors ,les Gaulois sont nos ancêtres chéris ( cf Astérix et cie ) ,et sont invoqués par d'autres ,style ..
    "les gaulois ,dans les bois ...
    Les rebeu sont chez eux ! "
    Cela ne suffirait-il pas ,? Comme il n'y a pas de date ,on peut s'en faire une ,non ?
    Car le problème de l'intégration est bien réel , aujourdhui ,pour une fraction de ce flux de populations .
    PS : des instruments gaulois pour l'agriculture ont perduré jusqu'au ...1ème siècle !
    les gauloiseries ,aussi ...

  • Dominique Debevec

    Effectivement il s'est un peu fourvoyé ^^

    Un extrait tiré d'un des plus grand livre sur le sujet :

    vers -1 800 000 : apparition de l’Homme en France
    de -1 800 000 à -300 000 : Paléolithique inférieur
    de -300 000 à -35 000 : Paléolithique moyen
    de -35 000 à -10 000 : Paléolithique supérieur
    Etc.

    Entre -1.800.000 et 2000 il y a une marge ^^

  • FS

    Ce qui est diablement français, c'est cette succession de commentaires !!! :) bonne journée chers compatriotes !!

  • Consolideur

    Sur le plan historique, tout cela est à peu près exact. Pour ma part, je considère le Traité de Verdun (843) comme l'acte fondateur de la France. Qu'importe, ce qui est vrai, c'est que l'immigration musulmane en France ne remonte qu'au 20ème siècle. C'est juste factuel.

  • egosum

    Actuellement il y a une tendance à nier nos origines et nos valeurs …Heureusement que notre patrimoine est là pour rappeler notre histoire .
    Nos « zélites » sont de moins en moins crédibles….et c’est avec ce genre de commentaires que nous suscitons au pire , ou laissons se développer l’impression que tout est offert gratuitement aux étrangers débrouillards , sans effort . Difficile d’assimiler des gens venus d’ailleurs ,en prétendant que nous n’existons pas….

    • JCP

      Il n'est pas question de nier, il est question de ne pas raconter n'importe quoi. La France existe depuis plusieurs siècles, 7 ou 8 au bas mot, il est hors de question de le nier. pas 20, en revanche.

  • Guy

    La France est un conglomérat que certains veulent unique et homogène, mais qui est constitué de pas mal de monde qui ne s'y reconnait pas et dont les ancêtres n'ont pas choisi d'en faire partie.

  • Consolideur

    Sur le plan historique, tout cela est à peu près exact. Pour ma part, je
    considère le Traité de Verdun (843) comme l'acte fondateur de la
    France. Qu'importe, ce qui est vrai, c'est que l'immigration musulmane
    en France ne remonte qu'au 20ème siècle. C'est juste factuel.

    • JCP

      C'est exact en termes d'importance de ces flux. C'est inexact sur le début : des communautés musulmanes se sont installées en France, notamment dans le sud, dès le 8e siècle. L'archéologie vient encore de le confirmer avec la découverte d'une série de tombes à Nîmes.

      • Consolideur

        Vous avez raison bien-sûr mais je ne parlais que de la période postérieure à l'émergence de la France que je situe au 9è siècle.

        En 711, les musulmans ont effectivement envahi l'Espagne qu'ils ont traversée en huit petites années. En 719, ils ont occupé le Languedoc actuel. Les nouveaux-venus ont été arrêtés à Toulouse en 721, par le duc Eudes d'Aquitaine. Ils tournent alors leurs regards vers l'est et prennent Nîmes et Arles en 725. La même année, ils lancent une fructueuse razzia sur la riche abbaye d'Autun, en Bourgogne.

        En 732, le gouverneur d'Espagne Abd er-Rahman marche vers Tours à la tête de ses troupes, composées d'Arabes et surtout de Berbères fraîchement convertis à l'islam.

        Eudes appelle Charles Martel à son secours qui est issu d'une puissante famille franque d'Austrasie (l'Est de la France), les Pippinides. Il exerce les fonctions de maire du palais (ou « majordome ») à la cour du roi mérovingien, un lointain descendant de Clovis. Quelques années plus tôt, il a refait l'unité des Francs en battant ses rivaux de Neustrie à Néry.

        Le 25 octobre 732, le chef des Francs, arrête l'armée
        arabe au nord de Poitiers. Les vaincus se retirent. C'en est fini des incursions musulmanes au nord des Pyrénées.

  • Munatius

    Comme je l'ai lu quelque part:" je suis un élu du peuple,donc je peux dire n'importe quoi.."

  • indien

    tout comme les juifs non pas 6000 ans car pendant 5000 ans ils etaient nomades manouches voyageurs , quant aux musolement sales geriens si la france ne leur avait pas donné vie par erreur, on ne serait pas emmerdé comme aujourd hui VIVE LA FRANCE DES VRAIES VRAIS FRANCAIS

  • wangqilin

    Les précisions historiques sont toujours intéressantes, mais dans ce cas ci, le but est -il juste de rafraichir la mémoire des gens, leur culture ou/et de dire autre chose? Qu'est est le message derrière tout ça? D'accord la France n'a pas 2000 ans.....ET?
    Pourquoi cet article est-il dans la partie "politique" et pas dans la partie "culture"?

    • JCP

      Il est dans la partie blog,pour commencer. EEnsuite, il répond à la prise de parole d'un député, pas d'un écrivain ou d'un cinéaste.

      • wangqilin

        Mais peu importe, il ne répond pas par rapport à un programme politique ou des réformes par exemple, mais bien d'une question historique...

        • JCP

          D'où le "pour commencer".

  • marcube

    A-t-on le droit de prétendre que la France n'a QUE 2000 ans?
    La France a beaucoup plus que cela!!!

    La France est le fruit du développement d'une civilisation qui a beaucoup PLUS de 2000 ans, une culture qui s'est frottée a de nombreux écueils, qui s'est forgée sur des guerres et des catastrophes mais aussi sur des avancées fondamentales dans l'esprit humain, y compris au contact de religions pas toujours bienveillantes.

    Alors dire que la France a 2000 ans, ce n'est pas exprimer qu'elle est apparue en 16 après JC, mais que la France n'est pas un avatar d'une tribu de bedoins dont l'horizon immédiat était la recherche d'une flaque d'eau.

    Ce député a raison et il est intolérable que des traitres a notre civilisation, a notre culture, a notre société solidaire et accueillante piétinent ces 2000 ans car il n'y a aucune justification, si ce n'est un égoïsme féroce, à revenir sur ce que d'autres ont bâti en y laissant leur peau pour que nous en profitions... la tolérance a des limites que sa propre survie ne peut laisser franchir.

  • docbro

    Je m'inscris totalement en faux contre cet article ! Si les faits historiques sont avérés, nous ne pouvons considérer l'auteur que comme un esprit petit, relativement borné : la date exacte, on s'en moque ! C'est bien d'avoir distingué les différentes acceptions du mot France, mais les " 2000 ans" de la France sont à rapprocher du mot de Napoléon à ses soldats au pied des pyramides: "40 siècles vous contemplent" ! Même si cela tord le nez de monsieur Plot, c'est le christianisme qui a façonné notre pays (et une bonne partie de l'Europe !). Les musulmans sont acceptés chez nous, bien sûr, mais à la stricte condition qu'ils s'adaptent à nos us et coutumes : essayez donc, monsieur Plot, de vivre "à la française" ou même "à l'européenne" dans un pays musulman !.... On vous les couperait aussi sec ! (si j'ose dire !). Discours électoraliste de Monsieur Grouard ? Sans doute. Mais ce genre de discours, non académique, est fait pour porter et réveiller les consciences, pas pour discuter du sexe des anges, ce qui serait un fantasme !

  • destartin

    Très bon article. Rien à ajouter, sinon ceci: pendant la guerre de cent ans, la population parisienne était du côté des Anglo-bourguignons, contre le roi de France.

  • addar

    les musulmans se sent battu a vos côte pour libérer la France et ont aider a la reconstruire. la France n'a jamais étè reconaissante envers ces bienfaiteurs qui ont donné leur vie pour elle. ( les harkis, les tirailleurs africains, les indigènes du magréb et j'en passe. sans ces braves soldats vous parlerais allemand ou anglais américain aujourd'hui. et toc.

  • AB

    Ok, il se plante de 12 bons siècles si on suit votre explication. La France aurait donc 800 ans, environ, selon vous. Et donc ? N'est-ce pas assez pour écrire « Vous êtes nouveaux sur la terre de France » ?

    Personnellement, moi qui pourtant vote à gauche, je suis d'accord avec cette affirmation. Oui, la France est de tradition chrétienne, oui la présence massive de musulmans en France est nouvelle. Pourquoi ce déni ? Où est le problème ? Ne croyez-vous pas que l'aveuglement de cette gauche que je ne comprends plus a assez duré ?

    • JCP

      Un député annonce une durée. Cette dernière est fausse. J'explique pourquoi. Point.

  • methodicalbear

    LOUIS ONZE a crée la FRANCE ,telle que nous la connaissons aujourd'hui :il a réuni en tout cohérent les duchés qui constituaient le pays ,tous sous la coupe de grands vassaux qui n'en faisaient qu'à leur tête et dont certains ,comme le Duc De BOURGOGNE étaient plus riches et plus puissants que lui .
    Les rois de FRANCE ont fait la grandeur du pays ,les Communisto/Socialistes comme FRANCOIS HOLLANDE et les matamores comme NICOLAS SARKOZY s'emploient à le défaire

  • François

    Pas de trace de "France", mais bien de "Gaule Belgique".

  • Manu Balafon

    l'auteur de cette article est très intéressant, il s'attache aux faits uniquement aux faits et non à l'Histoire romancée plutôt fantasmée de certains historiens du dimanche

  • Al

    C'est juste magnifique... Ca me servira d'argumentaire pour la prochaine fois !

  • missile

    Ce qu'on peut lire ici de la part des réactionnaires est stupéfiant!

    On réinvente l'histoire pour satisfaire à son idéologie tout comme ce député aussi retord que probablement inculte!

    Lisez ou relisez "1984" de Orwell, il démontre comment une société totalitaire modifie l'histoire pour rester crédible, comment elle remplace la langue par la "novlangue" en la vidant de sens!

    Je précise que Orwell qui a combattu le franquisme en 36, a toujours été contre tout les fascismes et le stalinisme.