Psychomaton : la série dédiée aux parents qui craquent

Pychomaton

« Psychomaton, quand les parents craquent ! » est le titre d’une nouvelle websérie humoristique dont la première saison est déjà en ligne (visible notamment sur le site france tv eduation).

Le pitch :

« Que ce soit une crainte ou un ras-le-bol, le psychomaton permet enfin à papa et maman de se lâcher sur leurs enfants (…) ».

Plusieurs épisodes sont déjà disponibles : Mon enfant joue trop aux jeux vidéos ; Mon enfant est hyperactif ; Mon enfant n’est pas bête mais dyslexique ; Mon enfant est surdoué , etc.

« À l'abri d'une cabine photo, seuls face à eux-mêmes, les parents peuvent enfin se lâcher. Dans Psychomaton, il n'y a plus, ni pudeur, ni honte, ni aucune inquiétude d'être jugé : fini la langue de bois (…) ».

Voici la bande-annonce :

Plus sérieusement, apprendre que son enfant est différent, qu’il souffre d’un trouble plus ou moins grave est loin d’être une chose facile à accepter. La Fondation les petits trésors a donc eu aussi l’idée de donner la parole à des parents, mais des vrais cette fois, pour qu’ils puissent partager leur quotidien avec leurs enfants. Voici donc l’épisode que l’on pourrait intituler « mon enfant est atteint d’autisme », sauf qu’ici, tout est réel et sans second degré. Dans cette version, pas de ras-le-bol des parents, mais des craintes et surtout beaucoup d’amour :

A lire aussi

  • lyseam

    " À l'abri d'une cabine photo, seuls face à eux-mêmes, les parents peuvent enfin se lâcher. Dans Psychomaton, il n'y a plus, ni pudeur, ni honte, ni aucune inquiétude d'être jugé : fini la langue de bois (…) ».

    heu vu la toute fin du psychomaton : la langue de bois n'est pas finie.
    Il ne s'agit pas semble-t-il de parler de maladie mentale (troubles psys) mais de gamins difficiles -a priori pas qu'une fois -: capricieux, paresseux, démotivés ... (là on frôle la crainte) mais pour conclure par le sourire (oui mais on l'aime comme il/elle est : c'est notre chair )
    sauf que finalement ce n'est que pour plaire au spectateur, avec légèreté, le faire rire même éventuellement de lui-même en tant que parent (ça mettons) ,le faire "relativiser " et conclure que tout est normal et que tout va bien, tout est banal, pas la peine de s'en occuper, "faut être relax quoi" face aux comportements de "jeunes" qui les définiraient donc, "let it be" mais en traduction démissionnaire mot à mot, (!)....(quelle bonne idée !-ironique-)

    pratiquement l'opposé des petits trésors canadiens

  • Pingback: Psychomaton : la série dédi&eacut...()