« 68 choses à savoir à propos des enfants autistes »

Shanell Mouland

Pourquoi 68 ? Parce que ce nombre fait référence à la dernière estimation annoncée par les autorités sanitaires aux Etats-Unis : un enfant sur 68 serait atteint d’un trouble du spectre autistique. Un taux vertigineux expliqué en partie par un meilleur dépistage et une modification des critères de diagnostic.

Quelle que soit l’exactitude de ces chiffres, toutes les occasions sont bonnes pour toujours mieux informer le grand public sur les réalités de l’autisme et pour lutter un peu plus contre la stigmatisation. C’est ce qu’a fait ce mois-ci, le Huffington Post en publiant un article intitulé « 68 Things To Know About Children With Autism ».

Ces « 68 choses à savoir sur les enfants atteints d’autisme » sont issues de témoignages de parents dont les enfants sont touchés par ce trouble. Chacun de ces témoignages est unique car il correspond à une expérience propre à chaque famille. Chacun de ces témoignages ne ressemble à aucun autre car il n’y a pas UN autisme, mais un ensemble de manifestations symptomatiques qui est propre à chaque personne.

 Quelques extraits :

 « L’autisme, ce n’est pas de votre faute » (Shanell Mouland).

« L’autisme, ce n’est pas la pire chose qui soit arrivée à mon fils. La pire chose, c’est le manque de ressources pour lui venir en aide et l’incompréhension des autres » (Lisa Quinones-Fontanez).

« L’autisme, ce n’est pas contagieux, ce n’est pas l’unique caractéristique d’une personne, ni quoi que ce soit dont vous devriez avoir honte » (Beth Durbin Gotwalt).

« L’autisme, c’est frustrant, éprouvant, fascinant, effrayant, c’est une autre façon de voir le monde, c’est de l’amour inconditionnel, innocent, pur, affectueux et bien plus encore » (Beth Durbin Gotwalt).

« L’autisme, c’est notre norme. Élever un enfant avec autisme, c’est la seule chose que je connaisse et j’ai les mêmes rêves et attentes que n’importe quelle autre mère » Lisa Quinones-Fontanez).

« L’autisme est un trouble qui affecte la communication et la capacité à participer aux interactions sociales » (Alycia Halladay, Ph. D. Autism Speaks).

« L’autisme, c’est une composante de ce qui rend nos enfants uniques » (Becca Blanks Ratliff).

« L’autisme, c’est la plus belle leçon qui m’ait enseignée à quel point je suis une femme et une mère fortes ». « L’autisme ne fait pas de mon fils une personne moins humaine. » (Amanda Nelson-Van Wagenen).

« L’autisme, c’est déchirant, frustrant, joyeux et excitant, tout cela à la fois » (Flo Halter).

« L’autisme, ce n’est ni la faute des parents, ni de l’enfant. Ce n’est pas mal, ce n’est pas le résultat d’une mauvaise éducation ou d’une surprotection de l’enfant. Ce que vous voyez, ce sont des parents et leurs enfants essayant de faire tout leur possible dans un monde qui peut s’avérer être chaotique » (Flo Halter).

« L’autisme, ce n’est pas facile, ni patient et ce n’est pas toujours aimable. L’autisme, ce n’est pas être un mauvais parent. » (Allie Smith).

Pour lire l’article dans son intégralité et découvrir tous les témoignages, cliquez ici.

A lire aussi