Un petit goût d’Indonésie

Le rames mixte, assortiment de toutes les spécialités qu'offre la saison.

Si vous avez une envie d’exotisme, et si vous habitez Paris, alors il y a un moyen très simple de s’évader. Dans le quartier latin, Indonesia est un restaurant tombé du ciel. Improbable adresse à deux pas d’Odéon, dépaysement garanti.

Indonesia est un voyage, une escapade comme toute capitale cosmopolite en offre. L’endroit n’est pas jeune, il a été créé en 1982 par quatre français et quatre indonésiens, dans le but d’offrir des emplois pour les réfugiés politiques venus d'Indonésie, dont les diplômes n’étaient pas valides en France, et, bien sûr, de faire découvrir une gastronomie alors connue par les seuls voyageurs au long cours. Toutes les spécialités servies viennent en effet des îles indonésiennes : Bornéo, Java, Sumatra... De quoi rêver.
A la lecture de la carte on est charmé par des mots dont on imagine la sonorité, comment prononcer Lumpia Semarang, Gulai Sayur Sawi, Semur Betawi ? Julien Laville, qui assure avec une grande gentillesse le service en salle, se fera un plaisir de vous renseigner et de préciser les ingrédients qui entrent dans chacune des recettes.
Les Lumpia Semarang sont ainsi des sortes de pâtés impériaux faits de cœur de bambou, de poulet émincé, roulés dans une fine feuille de pâte de blé croustillante, c’est une des trois entrées proposées. En plus des Lumpia Semarang, vous pourrez hésiter entre un Uap Sayuran, qui est une salade de pousses de soja, d’épinards, de carottes et de coco râpée sautée, et un Ketroprak autre salade, cette fois de vermicelles de riz, de soja, de tofu, le tout parfumé d’une sauce au beurre de cacahuètes et de tamarin vinaigrée. Toutes ces entrées sont facturées à 8 euros.
Précision importante, la carte change toutes les deux semaines pour coller aux produits de saison, par ailleurs, il est spécifié que nuls glutamates n’entrent dans la réalisation des recettes. Bons points !
Cette cuisine est un jeu de saveurs où entrent des épices douces -les plats sont rarement fortement pimentés- le curcuma, la coriandre, le curry, mais également le tamarin, la noix de coco, les cacahuètes, l’huile de sésame. Ces notes accompagnent aussi bien la viande de bœuf mijotée comme le Semur betawi, embaumé d’une sauce soja parfumée de muscade et de coriandre moulue, servie avec un riz blanc et des dés de tomates fraîches, ou le rendang padang préparé dans une sauce au lait de coco relevée de trois épices.
Le plat emblématique de l’Indonésie, le fameux nasi goreng, un riz sauté au wok dans lequel on casse un œuf et que l’on parfume d’une sauce au poisson est ici accompagné de brochettes de poulet. Certaines recettes sont bien évidemment végétariennes comme le gulai sayur sawi, un chou chinois, assorti de carottes et de poivrons rouges le tout mijoté au curry, lait de coco et curcuma.
Côté poisson, vous pourrez commander un bar entier, dont le chef a pris soin de retirer les arrêtes, frit, farci au riz, coco et curcuma, servi avec sa sauce soja aux échalotes et piments doux. Tous les plats sont à 16,50 euros, et pour les accompagner le mieux est de choisir une bière indonésienne, une Bintang, par exemple.
Et pourquoi ne pas opter pour un rames mixte qui propose en une seule et gargantuesque assiette l’assortiment de tous les plats que la saison propose. Vous ne finirez pas, c’est certain, tant l’ensemble est copieux, mais ce n’est pas bien grave, Julien vous proposera un doggy bag, car rien ne l’agace plus que le gaspillage. Il a bien raison.
Alors comment savoir si la cuisine de l’Indonésia est fidèle aux principes ancestraux de cette gastronomie tropicale ? J’étais accompagné d’une personne qui a passé de longues années à Djakarta et qui, le sourire aux lèvres et le regard perdu dans ses souvenirs, m’assurait retrouver toutes les sensations de sa jeunesse. Visa validé !

L'adresse : Indonésia - 12, rue de Vaugirard - 75006 Paris - Tél : 01 73 20 21 63.

Articles similaires

  • Aucun article similaire