Show devant, l’aubaine de Villejuif

Oeuf poché crème de truffe.

Chercher une table en grande banlieue, cela vous est-il déjà arrivé ? Ce sentiment d’errance vous a-t-il étreint à l’heure du déjeuner, ou pire du dîner, quand la nuit commence à tomber ? Lost in Villejuif ? Chance, dans ce sud parisien, aux rues sans grande identité, une belle et inespérée adresse vient d’ouvrir. Visitons !
Il s’appelle le “Show devant”, allusion à son emplacement face au théâtre municipal. “Le lieu m’a tout de suite enchanté, explique Olivier Chaput, chef et propriétaire de l’établissement. Avec la mairie toute proche et le théâtre, il y a ici un petit air de place de village qui m’a séduit.”
Ouvert depuis décembre 2013, le “Show devant” propose une jolie cuisine bien dans le goût de l’époque : une bonne tradition bourgeoise revisitée par un esprit inventif et pimentée ici et là de saveurs exotiques. Une cuisine à l’image des expériences accumulées par Olivier Chaput, formé à l’école française, mais enrichie de ses séjours au Brésil et au Pakistan, notamment.
L’espace du restaurant est agréable, vaste et lumineux, les cuisines largement ouvertes sur la salle ne laissent rien perdre des gestes et du ballet de ceux qui mitonnent pour vous les plats du moment. D’ailleurs, si vous allez au Show devant en famille, vos “kids” de moins de quinze ans reconnaitront peut-être le chef… Olivier Chaput a été pendant plusieurs années le chef des émissions culinaires de la chaine Gulli. “Travailler avec les enfants, confie Olivier, m’a appris à ne pas tricher.”
Et c’est effectivement une cuisine de sincérité qu’il développe au fil des saisons à Villejuif. Lors de notre passage un délicieux œuf poché parfumé d’une crème de truffe accompagné d’une salade d’herbes (9€) ouvrait joliment le dîner, de même qu’une ballottine de foie gras (10,50€) dont il faut saluer la très grande qualité. Le fournisseur du “Show devant” est un fidèle d’Olivier, ils ont par le passé déjà travaillé ensemble, ses foies et ses magrets sont de tout premier rang. Pour le regard exotique, une brochette de gambas à la citronnelle (10€) pouvait également séduire les amateurs.
A la carte, un gigot de sept heures (18€) était bien alléchant et confirmait une des volontés du chef : “Je veux offrir une cuisine que les gens ne font plus chez eux.” De fait, sept heures de cuisson dans notre monde moderne à part le week-end… Le filet de bar rôti (19,50€) était servi avec une embeurrée de trois choux, le suprême de volaille (16,50€) poché au sésame et au soja, wok de légumes, représentait l’éclectisme des saveurs voulu par Olivier et une cote de veau Périgueux (19€) achevait de constituer l’éventail des plats.
Les desserts, gros chou à la chiboust de tonka ou ananas rôti au Sechuan, pour ne citer que ceux là, restaient dans le même esprit bourgeois et voyageur. Ajoutez à cela une formule du midi à 13,50€, une jolie carte des vins qui fait la part belle aux vins naturels, et vous verrez que déjeuner ou dîner à Villejuif n’est pas une punition.

L’adresse : Show devant - 38 Rue Georges Lebigot - 94800 Villejuif
M° Villejuif - Paul Vaillant Couturier -Tél : 01.49.60.61.70 - www.showdevant.fr

Articles similaires

  • Aucun article similaire
  • Albane Gaillot

    Il faut réserver pour espérer manger au show devant le week-end. Pas un resto de quartier. Si vous en cherchez un, descendez la côte. Et entrez au Barbaresco, un italien, pas une pizzeria, avec des produits frais, des recettes ingénieuses, un cadre chaleureux, une terrasse sympa, et un personnel au petit soin. C'est mon repaire.

  • provinciale paris-intrametros

    Oh vous êtes allé en "grande banlieue" ! Mince alors, vous êtes grand reporter ? J'espère que vos vaccins sont à jour... dans le métro on n'est jamais trop pudent ! Merci de vous aventurer dans "les rues sans grande identité" de notre petite province.
    (Cela dit sans agressivité aucune mais juste pour pointer le sensationalisme un peu ridicule de votre introduction)
    En effet une bonne adresse, juste à côté du théâtre Romain-Rolland qui attire de nombreux parisiens, abonnés réguliers aux belles têtes d'affiches qui y sont programmées.

    • menardjp

      C'était rien de sérieux cette introduction, simplement un peu d'humour, vous auriez dû le sentir vous qui n'en manquez pas, en revanche oui, pas beaucoup d'identité dans rues là...

  • Exparisienne villejuifoise

    Merci pour cet article qui rend hommage au chef Olivier Chaput qui se décarcasse pour nous faire une cuisine fine et savoureuse. C'est le restaurant "branché" de chez nous. Je voudrais dire aussi que Villejuif n'est pas la "Grande Banlieue". Située entre la porte d'italie et Orly, à 30 mn de toute gare parisienne, et reliée par la ligne 7 du métro, Villejuif, c'est plutôt un quartier dans le Grand Paris de demain.

  • Tulius Detritus

    C'est ça. Et Argenteuil c'est Saint-Germain-des-Prés.