Fusillé pour trahison

L'information a été donnée par les services de renseignements sud coréens.

Le ministre des forces armées, Hyon Yong-chol, aurait été exécuté le 30 avril pour s'être "assoupi" lors d'un défilé militaire et devant le Maréchal Kim Jong-un. Crime de lèse majesté, il a été chatié pour "déloyauté et manque de respect". C'est du moins la version donnée par les autorités nord coréennes. Car le ministre de 65 ans nommé vice-maréchal il y a un an à la tête des armées est dans le collimateur de Kim Jong-un comme d'autres haut gradés de l'armée qui pourraient lui faire de l'ombre.

Selon Han Ki-beom, directeur adjoint de l’agence nationale de renseignement du pays, l’exécution a eu lieu le 30 avril au moyen d’un tir de canon antiaérien devant un parterre de personnalités du régime. La méthode serait réservée aux hauts dirigeants. Cette exécution montre des divergences importantes au sein du sommet de l'Etat.

Le régime n'en est pas à son première exécution de dirigeants de haut niveau.

Souvenez-vous, c'était il y a deux ans.

Voici dans cette vidéo la condamnation officielle à la télévision d'Etat de Jang Song-Thaek.

Condamné à mort le 12 décembre 2013 pour avoir trahi la Nation, l'oncle de Kim Jong-un, était considéré comme le numéro deux officieux du régime.

Pour les services de renseignements sud-coréens, les raisons de la chute de Jang Song-Thaek sont avant tout économiques. L'oncle du leader aurait tenté de prendre le contrôle des très lucratives exportations de charbon du pays.

Le pays possède de grandes ressources minérales et ses exportations de matières premières vers la Chine constituent sa principale activité économique. Une centaines de mines seraient exploitées par l'Etat central.

Les rumeurs les plus folles ont circulé à propos de son exécution dont celle rapportant qu'il avait été dévoré par 120 chiens devant Kim Jong-un. Il a été vraisemblablement fusillé comme c'est le cas des condamnés à mort en Corée du Nord. De nombreux proches de Jang Song-Thaek ont été arrêtés ou rappelés des ambassades étrangères avant d'être exécutés.

.Jang Song-thaek

Sur cette photo, Jang Song-Thaek est le premier sur la gauche.

 

 

Publié par michaelsztanke / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article
  • La Sardine

    Pour ceux qui avait encore un doute, Kim Jong-un est complètement cinglé.

    Mais l’exécution d'un cinglé au canon par un autre cinglé a quelque chose de comique, absurde voir poétique.

    Comment un minorité d'hommes peuvent ainsi affamer, emprisonner, assouvir, aliéner, assassiner un peuple... C'est absolument tragique. Y a t-il eu des tentatives (internes ou externes) pour le faire tomber ?

    Au départ, je pensait que Kim Jong-un était moins cinglé que son père, je me suis largement trompé.

  • calinet

    la Corée du nord a son KIM JONG -UN la FRANCE a son MELENCHON chaque pays a sa tare d'homme politique heureusement ici les cinglés comme dit la sardine ne pèsent que 5 % à part un coup d'état melenchoniste on ne risque pas de voir un cinglé de plus gouverner un pays sur notre terre ,des tarés communistes il y en a encore de trop hélas.!