VIDEO : le Colisée d'encore plus haut

C'est un événement important qui attend l'un des joyaux d'Italie, situé au cœur de la ville éternelle. Dès le 1er novembre, les quatrième et cinquième niveaux du Colisée seront à nouveau accessibles au public. Un événement de taille non seulement pour le "Colosseo", mais la fierté des romains... et de toute l'Italie.

C’est le plus grand amphithéâtre construit sous l'empire romain, il y a près de 2000 ans. Ce géant incontournable de la capitale italienne pouvait accueillir jusqu'à 70 000 spectateurs. La difficulté jusqu'à présent : seules les parties basses étaient accessibles aux touristes. Impossible donc pour les plus de six millions de curieux qui le visitent chaque année de l'admirer d'en haut, tel qu'il était vu par les spectateurs de l'époque venus assister aux combats de gladiateurs. A partir du 1er novembre, la fin des restaurations commencées il y a trois ans permettront de monter au sommet cet édifice de près de 50 mètres de haut.

Le Colisée mal mené

L'édifice, considéré comme l'une des "sept merveilles du monde moderne", revient de loin. Il a longtemps été malmené par les voitures et leur pollution. Depuis trois ans, l’amphithéâtre a fait l'objet d'une importante restauration. Ses murs ont été blanchis pour retrouver leurs couleurs d'origine. Des restaurations qui ont un coût, presque entièrement pris en charge par une entreprise privé. C'est un célèbre fabricant de chaussures italien qui a déboursé pas moins de 25 millions d'euros pour financer le plus gros des restaurations. Une pratique courante en Italie - la fontaine de Trevi avait déjà été restaurée grâce aux investissements de la maison de couture Fendi -, état qui peine à financer les restaurations de son patrimoine.

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article