Le séjour italien d'Ahmed Hanachi

Selon la presse italienne, Ahmed Hanachi a passé 8 ans en Italie, de 2006 à 2014. Il s'est marié avec une Italienne en 2008, ils se sont se séparés en 2012, et le divorce a été prononcé en 2014, année de son retour en France.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-couteau-a-la-gare-de-marseille/attaque-de-marseille-l-enquete-avance-aussi-en-italie_2402708.html

L'auteur présumé de l'attentat de Marseille aurait été radicalisé par son frère, Anouar, toujours en liberté. Ce dernier pourrait encore se trouver dans la région du Latium, où Ahmed Hanachi avait vécu avec sa femme, Ramona.
Carte de crédits, numéros de téléphone, dépenses... Les services antiterroristes italiens passent au microscope les données d’Ahmed Hanachi pour découvrir si le tueur a eu des contacts avec une communauté radicalisée d’Aprilia. L'homme a vécu dans la ville à 40 km de Rome de 2006 à 2014. Il était connu de la police italienne pour des vols et trafic de drogue - et pour avoir présenté 7 identités différentes à la police, comme il l’avait fait en France.
Pour les enquêteurs, la question est de savoir s'il existe un lien le tueur de Marseille et celui de Berlin, Anis Mari. Le terroriste tunisien qui a commis l’attentat à Berlin le 19 décembre 2016 a lui aussi vécu à Aprilia pendant quelques mois en 2015. Autre piste d’une possible cellule radicalisée : quatre étrangers ont été expulsés ces derniers mois pour radicalisation.

Un permis de séjour italien

Ce que révèle aussi la presse italienne ce matin, c'est qu'Ahmed Hanachi était revenu à Aprilia en février 2017 pour renouveler son permis de séjour en Italie, document qui l'autorisait à voyager librement dans l'espace Schengen

Pendant son séjour dans le pays, le Tunisien travaillait notamment comme aide agricole. Il passait beaucoup de temps dans les bars. Il était apparemment très discret et inconnu de la plupart des habitants.

Le frère radicalisé toujours recherché

Le frère d’Ahmed, Anouar avait déjà été condamné pour des faits de terrorisme. Selon les services tunisiens qui collaborent avec la France et l’Italie, il avait pour cette raison été expulsé de « différents pays européens » et est toujours en liberté. C’est lui qui pourrait avoir radicalisé son frère et même peut-être organisé l'attentat de Marseille.

Début de polémique entre la France et l'Italie

Gérard Collomb a reproché hier à l'Italie d’avoir renouvelé le permis de séjour d’Ahmed Hanachi.. « Certains pays n’ont pas le niveau de surveillance de la France », a-t-il dit, visant directement Rome. « Il y a des règles pour étendre les contrôles en dehors des frontières également. Certains l’appellent liberticides, elles sont au contraire indispensables ».
De son côté, le quotidien Il Messaggero rappelle les fautes commises également du côté français : Ahmed Hanachi a été arrêté à Lyon pour vol, sans permis de séjour. Il a avoué pendant l’interrogatoire avoir consommé des drogues dures, assez pour être expulsé.

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article