L’Italie a sa première « mariée célibataire »

Robe de mariée, pièce montée, bouquets de fleurs, 70 convives sur leur 31… il ne manquait rien pour le grand jour de Laura, pas même le futur époux ! A Brianza, près de Milan, Laura Mesi, 40 ans, est la première « mariée célibataire » d’Italie.

 

152650331-4b758671-1aab-49eb-b517-74523c6a6dd1

 

Non pas un coup de folie, mais une décision mûrement réfléchie pour cette professeure de fitness. « Ca faisait deux ans que j’y pensais. J’avais dit à ma famille et mes amis que si je ne trouvais pas mon âme sœur avant mes 40 ans, je me marierais seule ».

Si quelques minutes auront suffi pour que ce mariage en solitaire fasse le buzz sur internet, Laura a expliqué à La Repubblica souhaiter avant tout être un exemple. « Je crois fermement que chacun de nous doit avant tout s’aimer lui-même. On peut vivre un conte de fée sans forcément trouver le prince charmant. Si demain je trouve un homme avec qui partager mon futur, je serai contente, mais mon bonheur ne dépendra pas de lui ».

Un discours plus sobre que celui du premier "marié célibataire" d’Italie qui avait déjà fait le tour de la toile il y a cinq mois. Napolitain cette fois, il avait expliqué son choix de se marier seul car il « n’aimerait jamais quelqu’un autant que lui-même ». Égocentrique, vous dites ? Il souhaitait plutôt lui aussi faire passer un message : « nous vivons dans une société qui a tendance à marginaliser les personnes célibataires à 40 ans. Je voulais lancer un message, et beaucoup l’ont reçu. Beaucoup de personnes m’ont téléphoné et m’ont dit vouloir eux aussi se marier seuls… même des personnes qui avaient déjà la bague au doigt ! ».

Alors, envie de vous dire « oui » à vous aussi ? Il vous suffira de trouver un ami pour orchestrer la cérémonie – le mariage n’a pas de valeur légale ni religieuse -, un seul anneau,… et un brin de folie.

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article