L'Italie aujourd'hui : Vivre un week-end à la romaine 

Après la fontaine de Trévi, le Colisée ou le Panthéon, pour échapper à la horde de touristes et découvrir la ville éternelle de manière authentique, il suffit de s’éloigner de quelques centaines de mètres seulement du centre historique bondé pour découvrir Rome sous son véritable visage.

Découvrez le quartier de Monti

FullSizeRender (1)

Entre les collines de l’Esquilin, Vinimal, Celio et Quirinale se trouve ce quartier romain appelé Monti. En vous y promenant, vous pourrez y découvrir l’histoire de la ville. En sortant du métro Cavour, vous trouverez la place de la Suburra. C'est le nom d’une des plus vieilles rues de la Rome antique. Vous pourrez ainsi découvrir le marché des créateurs de vêtements, bijoux, décoration venus de toute l’Italie : pièces uniques, cadeaux authentiques à offrir à votre retour en France. Pour déjeuner, n’oubliez pas de vous aventurer dans les petits restaurants adjacents : lieux authentiques, peu chers et vitrines de la gastronomie italienne.

A quelques pas, se trouve la place Madonna dei Monti. Vous trouverez un « nasone », une petite fontaine publique, comme il en existe des milliers à Rome, pour remplir votre bouteille d’eau et surtout sa grande sœur, un monument signé Giacomo della Porta, l’architecte de fontaines le plus connu au monde.

Poursuivez votre chemin en remontant la via dei Zingari, ainsi nommée en hommage aux Déportés tziganes de la seconde guerre mondiale. En haut de cette rue, se trouve l'un des meilleurs glaciers de la capitale : Fata Morgana.

Ce quartier - à 10 minutes à pieds seulement du Colisée - est connu pour sa vie nocturne, ses lieux authentiques. Et surtout parce qu'il a conservé son authenticité romaine.

Flâner dans une centrale électrique

Dans le quartier d’Ostiense, se trouve la plus ancienne centrale électrique de la capitale construite en 1912. Une partie des collections de sculptures romaines des musées du Capitole y a été stockée. En 2005, Cette installation, qui était provisoire, a finalement été transformée en musée. Grâce à son succès, cette collection de vestiges de la Rome antique est devenue un lieu incontournable au cœur du quartier d’Ostiense. Il fait partie du réseau des musées du Capitole.

A la fin de votre visite, baladez-vous dans le Testaccio. Ce quartier populaire qui a vu naître Totti, joueur mythique de l'AS Roma, est en voie de gentrification. Mais vous pourrez néanmoins découvrir des « trattoria » authentiques que fréquentent essentiellement les Romains, le long de la rive gauche du Tibre.

N’oubliez pas de prendre votre petit déjeuner au bar 

FullSizeRender

En Italie, il faut aller au bar le matin pour demander un "cornetto", équivalent d’un croissant, avec un cappucino ou un espresso ! Pour 2€ seulement, vous prendrez ainsi le pouls du quartier et découvrirez l’ambiance de la capitale.

Vivez la nuit romaine !

Les journées estivales sont tellement chaudes, que les Romains vivent surtout la nuit. Pour éviter les touristes à Campo dei Fiori, découvrez le quartier étudiant de San Lorenzo. Vous pourrez ainsi boire des cocktails à des prix défiants toute concurrence.

Puis, précipitez-vous à l’Ex Dogana, une ancienne gare désaffectée. D'une superficie de 23 000 m², c'est de cette gare d'où sont partis les convois de déportés pour Auschwitz pendant la seconde guerre mondiale.

Aujourd’hui, ce lieu chargé d’histoire est devenu un incontournable de la nuit romaine underground pour aller danser ou découvrir de nouveaux artistes.

Louez un scooter ou une antique Fiat 500

fiat

Re-jouez les « Vacanze romane » comme Audrey Hepburn et Gregory Peck en louant une Vespa. Explorez les recoins de la ville ou la plus ancienne rue de Rome « l’appia antica » pour un coût d’environ 20 € à la demi-journée. Il est même possible de louer pour la journée, pour 120 euros une Fiat 500 des années 60 et faire dans ce  "pot de yaourt" un tour dans les ruelles de la ville éternelle.

Une escapade à la plage 

Enfin, en une heure de train seulement, découvrez les belles plages du Latium, la région de Rome. Sable noir et eau transparente vous attendent. Prenez le train à la gare de Termini direction Santa Severa, (8€ aller-retour). Arrivés dans cette petite gare, à 10 minutes à pieds, puis suivez les vacanciers.

Surtout rejoignez par un petit chemin secret la plage de sable noir : après le dernier parking, le long du grillage, vous pouvez apercevoir un trou dans la végétation - tel un terrier de lapin à taille humaine - faufilez vous... Vous aurez droit à une plage sans touristes pour plus d’authenticité !

Carla Bucero Lanzi

 

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article