L'Italie aujourd'hui : Soirée d'angoisse pour plus de 1000 passagers à Ladispoli

Les pompiers italiens ont lutté toute la journée de dimanche contre 120 incendies, rien que pour la région du Latium.

A Ladispoli, au nord de Rome, un incendie a ravagé une partie du bois de la ville. Connue pour sa station balnéaire, cette ville est également un lieu de passage pour rejoindre d'autres plages de la région. A partir de 16 heures tous les trains à destination de Rome sont à l’arrêt. La dernière gare ouverte pour rejoindre la capitale est celle de Ladispoli. Des bus sont mis à disposition des voyageurs, par la compagnie ferroviaire Trenitalia, pour pallier au manque de trains.

Seulement 5 bus pour plus de 1000 passagers : de nombreuses familles, des personnes âgées et des touristes se retrouvent bloqués.

Il faudra attendre 20h30 pour que la mairie prenne en main la situation et tente de négocier avec la compagnie ferroviaire : plus de bus, une prise en charge des passagers prioritaires, une traduction en anglais pour les touristes et des solutions de secours.

Les autorités débordées

Un désordre complet où la police quitte les lieux pour aller gérer un accident sur la route, des voyageurs se jettent sur les bus, la Croix Rouge est obligée d'intervenir pour évacuer les personnes fragiles. Des habitants s'organisent pour la distribution d'eau et de vêtements chauds pour les enfants. Les nouvelles vagues de bus promises arrivent après plus de deux heures d'attente. Les esprits s'échauffent et la mairie, débordée, demande à Trenitalia d'intervenir. Enfin, aux alentours de 23h30 un train est affrété pour Rome. Le conducteur annonce avec un peu d’humour "Merci pour les 568 minutes d'attente, arrivée prévue à Rome à 00h15".

Aujourd’hui les pompiers luttent encore contre plus d’une dizaine d’incendies dans la région.

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article