L'Italie aujourd'hui : Le mouvement 5 étoiles, grand perdant des élections municipales italiennes

La Stampa

Le mouvement 5 étoiles, grand perdant des élections municipales italiennes

 
Il n'y a pas qu'en France où on a voté hier..
 
L'Italie organisait des municipales dans plus de 1000 communes de la péninsule, les principales villes (dont Rome, Milan ou Turin) ayant voté l'an dernier. Hier, plus de 9 millions de personnes se sont rendues aux urnes. Le taux de participation a atteint seulement 56,6% : c’est 12 points de moins par rapport aux précédentes élections
 
Le principal enseignement de ce scrutin est que le mouvement 5 étoiles sort grand perdant.
Le parti anti-système est éliminé dès le premier tour dans 7 villes principales du scrutin : Gênes (ville du fondateur du mouvement, Beppe Grillo), Palerme, Vérone, L’Aquila, Parme, Catanzaro (en Calabre) et Tarente (dans les Pouilles).
 
Un résultat qui met du baume au cœur de Matteo Renzi et de Silvio Berlusconi. Il marque le retour au traditionnel bipartisme en relançant le système des coalitions. Pour le second tour, organisé le 25 juin, des coalitions sont en effet pressenties pour gérer ces 7 villes.
 
Cette défaite du mouvement 5 étoiles (M5S) présage des difficultés du parti de Beppe Grillo en vue des élections législatives prévues d'ici mai 2018. Il témoigne de sa perte de vitesse, comme d'autres partis anti-système en Europe.
Ce premier tour des élections municipales signe un arrêt brutal de la progression du mouvement, que l'on croyait inarrêtable, après ses succès électoraux de l’année dernière, quand il avait remporté les villes de Rome et de Turin. Les polémiques entourant Virginia Raggi, la maire de Rome, semblent avoir rendu les électeurs plus méfiants.  
 
Si à l'échelle nationale, dans les sondages, le M5S est au coude-à-coude avec le Parti Démocrate (PD, centre gauche) de Matteo Renzi, il a donc du mal à concrétiser cette popularité au niveau local. Vraisemblablement en raison des faiblesses de son organisation et de l'absence de candidats de premier plan.
Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article