L'Italie aujourd'hui : Il n'y aura pas d'élections législatives anticipées

Controcampus

 

Il n'y aura pas d'élections législatives anticipées, La Gay Pride à Rome : "Corps sans limites", Renvoyé pour avoir fait une sieste pendant son travail

Il n'y aura pas d'élections législatives anticipées

Des élections anticipées, prévues pour l’automne, n’auront finalement pas lieu. L’accord de principe entre les quatre partis italiens (Parti démocrate, Mouvement 5 étoiles, Forza Italia, Ligue du Nord) a volé en éclats.

Les représentants étaient parvenus en commission à un accord sur un projet de loi. Mais en session plénière, à bulletin secret, l’adoption d’un amendement auquel le PD était opposé, a fait sauter cette entente.

La direction du PD se réunit cet après-midi pour décider de ce qu’il fera, mais le chef des députés du PD, Ettore Rosato, a déjà annoncé qu’il demanderait le renvoi du projet en commission.

La Gay Pride à Rome : « Corps sans limites »

Crédit : Spetteguless

Crédit : Spetteguless

« Corps sans limites » est le slogan de cette nouvelle édition 2017 de la Roma Pride. Près de 20 000 personnes sont attendues dans les rues de Rome, samedi, pour défiler. Les manifestants partiront de la place de la République à 16h et rejoindront la place de la vierge de Lorette aux alentours de 19h30.

« Une manifestation joyeuse, colorée, et pacifique qui depuis plus de 20 ans est au centre de l’agenda politique des valeurs de démocratie, laïcité, droit, parité, santé et liberté et qui ont contribué à changer radicalement la culture et la société de notre pays » promettent les organisateurs.

Ces milliers d’homosexuels hommes et femmes se rejoindront pour revendiquer leurs droits, eux qui luttent depuis des années pour la reconnaissance de leurs différences.

Le 11 mai dernier, l’Italie a adopté l’union civile homosexuelle. Après des mois d’opposition parlementaire et de manifestations dans les rues. Mais le souhait de ces manifestants est de parvenir un jour au mariage gay. Malgré ses limites, cette nouvelle loi et le succès de la parade de la Gay Pride constituent des nouveautés marquantes en Italie, traditionnellement très conservatrice sur ce sujet.

Renvoyé pour avoir fait une sieste pendant son travail

La Cour suprême italienne vient de donner le droit à une entreprise de renvoyer son employé. Le motif : il faisait une sieste dans sa voiture alors qu’il devait travailler.

Il devra aussi payer 3000 euros d’amende.

L’homme de 51 ans était agent de sécurité pour l’agence italienne des autoroutes, dans les Abruzzes. Il aurait conclu un accord avec un collègue pour prendre son tour pendant la nuit plutôt que de patrouiller ensemble dans la journée.

Dans un premier temps, le tribunal d’appel de l’Aquila a annulé la décision de l’entreprise, les juges ayant déclaré que la sanction était « disproportionnée » et que l’employé devait seulement payer une amende. Mais la Cour suprême italienne, est revenue sur cette décision et a déclaré que la sieste constituait un « échec total de la performance professionnelle ». Les juges ont ajouté que son comportement présentait une « opposition totale aux tâches fondamentales du travailleur » et que cela justifiait de perdre son travail, d'autant plus que son rôle impliquait de fournir un service « d’une importance vitale ». Enfin, le fait que la sieste était « organisée plutôt que soudaine ou inattendue » a ajouté à sa gravité, ont expliqué les juges.

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article