Une petite faim? Un gâteau vieux de 100 ans vient d'être retrouvé en Antarctique

Un gâteau de plus de 100 ans a été découvert en Antarctique

Un gâteau apporté en Antarctique il y a plus de cent ans lors d'une expédition britannique vient d'être retrouvé dans un état remarquable. 

Encore enveloppé dans son papier sulfurisé et confiné dans les restes d'une boite en fer rouillée, un gâteau aux fruits de plus de cent ans a été retrouvé dans une cabane en Antarctique qui abritait des explorateurs au siècle dernier. Les scientifiques de l'Antarctic Heritage Trust, responsables de cette découverte dans le plus vieux bâtiment du continent, au Cap Adare, ont estimé que la confiserie en très bonnes conditions "avait l'air et sentait (presque) mangeable."

Le gâteau était encore enveloppé dans du papier sulfurisé et est en très bonnes conditions ©Antarctic Heritage Trust

Le gâteau était encore enveloppé dans du papier sulfurisé et est en très bonnes conditions ©Antarctic Heritage Trust

Ce gâteau, confectionné par l'entreprise Huntley and Palmers - créée en 1822 et toujours en existence - aurait été apporté par l'explorateur britannique Robert Falcon Scott lors de sa seconde expédition au Pôle Sud de 1910 à 1913.
"C'est une nourriture hautement énergétique qui est idéale pour les conditions de l'Antarctique. Elle est d'ailleurs aujourd'hui encore privilégiée dans les voyages aux pôles", explique Lizzie Meek, directrice de la conservation des objets à l'Antarctic Heritage Trust.

La boîte en fer qui renfermait le gâteau a été découvert à Cap Adare par l'Antarctic Heritage Trust ©Antarctic Heritage Trust

La boîte en fer qui renfermait le gâteau a été découverte à Cap Adare par l'Antarctic Heritage Trust ©Antarctic Heritage Trust

Robert Falcon Scott et son équipe étaient parvenus à atteindre le Pôle Sud à pied en 1912, avant de se rendre compte que le Norvégien Roald Amundsen avait réussi l'exploit avant eux. Lors de leur retour vers Terra Nova, les conditions météorologiques les mettent en grande difficulté et Scott et ses coéquipiers meurent tous d'épuisement, de faim et de froid.

"Eussions-nous survécu, j'aurais eu à narrer la hardiesse, l'endurance et le courage de mes compagnons, et mon récit aurait ému le cœur de tous les Anglais" a--t-il écrit peu de temps avant sa mort, dans une note retrouvée plus tard sur son corps.

Robert Falcon Scott dans à Cap Evans en Octobre 1911, lors de l'expédition Terra Nova

Robert Falcon Scott dans à Cap Evans en Octobre 1911, lors de l'expédition Terra Nova

Basé en Nouvelle-Zélande, l'organisme caritatif Antarctic Heritage Trust s'est donné pour mission d'inspirer de nouvelles générations d'explorateurs. Pour cela, il restaure les cabanes présentes sur le continent, ainsi que les objets qu'elles contiennent: les bâtiments sont renforcés et chaque objet trouvé reçoit des traitements conservatifs avant d'être renvoyé sur place et réinstallé.

Depuis mai 2016, une équipe de quatre conservateurs a restauré plus de 1 500 objets trouvés dans la cabane du Cap Adare, où était présent le gâteau. Celui-ci a reçu d'un traitement chimique stabilisateur et sa boîte a été nettoyée de la rouille. Les travaux vont bientôt commencer sur le bâtiment, construit en 1899 lors de l'expédition du Norvégien Carsten Borchgrevink.

Tout ce travail a pour ambition d'attirer plus de visiteurs en Antarctique, une destination touristique qui prend de l'ampleur.

Clara Charles avec Anne-Claire Poignard

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article