Naked Attraction : la nudité télévisée poussée à l'extrême

Crédit : Channel4.com

Sans vêtements, sans pudeur et surtout sans floutage, les candidats du jeu télévisé Naked Attraction se mettent (littéralement) à nu. Cette émission de rencontre pour le moins osée n'est pas diffusée au beau milieu de la nuit, quand les plus jeunes téléspectateurs dorment à poings fermés, mais en deuxième partie de soirée. Si les Britanniques sont habitués aux programmes télévisés où la nudité est à l'honneur, l'absence totale de floutage sur les parties intimes des participants est une première. Pire, les caméras scrutent de très près ce que l'on cherche généralement à masquer et les commentaires en plateau sont sans filtres.

Exposés dans des cabines individuelles tels des mannequins en vitrine, six individus entièrement nus dévoilent leur corps à un inconnu au fur et à mesure que la vitre qui les cachent se lève. Oui, se lève. C'est-à-dire que, la sensibilité d'un regard étant secondaire, c'est directement leurs parties intimes qui sont dévoilées au candidat célibataire, mais aussi à la présentatrice, au public et aux téléspectateurs, bien installés dans leur canapé. Bienvenue dans Naked Attraction, un jeu télévisé britannique apparu en 2016 et dont la deuxième saison est actuellement diffusée sur la chaîne Channel 4 à 22 heures.

Le principe est simple : une personne à la recherche d'un ou d'une partenaire rencontre six inconnus, se présentant à elle dans leur plus simple appareil. À mesure qu'il découvre leur corps (les organes génitaux, puis la poitrine, et finalement le visage), le candidat élimine certain(e)s de ses prétendant(e)s, pour n'en retenir que deux. À ce stade de l'émission, c'est au tour du candidat de se dévoiler aux yeux des deux heureux élus. Enfin, une fois la personne choisie, les deux individus sont filmés lors de leur premier rendez-vous, habillés cette fois-ci.

Couvrez ce sexe que je ne saurais voir. Crédit : c21media.net

S'ils ne portent aucun vêtement, les prétendants sont généreusement habillés par les commentaires du candidat face à eux. "Oh, ils sont très beaux, la taille idéale" et autres "Hum, bien épilé oui, mais je préfère quand c'est poilu" s’enchaînent. Sur le plateau, la gêne et l'embarras sont aux abonnés absents. "Alors, que pensez-vous de son vagin ?", questionne sans détour la présentatrice Anna Richardson dans le premier épisode de la nouvelle saison. "La taille de ce pénis vous convient ?" est une variante. Dans cette même logique d'impudeur et de voyeurisme assumés, les caméras ne lésinent pas sur le zoom, permettant aux téléspectateurs d'apprécier dans le détail des parties génitales fièrement exhibées.

Une loupe peut-être ? Crédit : Express. co.uk

Choqués, de nombreux Britanniques ont porté plainte contre l'émission après la diffusion de la première saison. Ofcom, l'équivalent du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel au Royaume-Uni, a reçu 248 plaintes l'an dernier. Lors du premier épisode de l'émission, diffusé en juillet 2016, 378 images de parties génitales sont apparues à l'écran en l'espace de 48 minutes. L'organisme de régulation britannique a toutefois annoncé qu'aucune sanction ne serait prise, d'où la réapparition du show jeudi dernier. À la suite de ce nouvel épisode, beaucoup d'internautes ont toutefois salué l'introduction de personnes transgenres dans l'émission, parmi les prétendants de la jeune Izzy, présentée comme pansexuelle (attirée par les hommes, les femmes et les transgenres).

"Je suis vraiment pas fan de l'émission Naked Attraction sur Channel 4 MAIS j'aime le fait qu'ils mettent en lumière les transgenres"

"Je suis vraiment pas fan de l'émission Naked Attraction sur Channel 4 MAIS j'aime le fait qu'ils normalisent les transgenres"

Au Royaume-Uni, les émissions autour du corps et voyeuristes à souhait se sont largement banalisées ces dernières années. La chaîne Channel 4 semblait avoir touché le fond avec son émission Embarrassing Bodies, diffusée de 2007 à 2015. Non seulement les participants étaient nus, mais leur anatomie était explorée en profondeur sans aucune censure. Sous prétexte médical, des individus aux anomalies corporelles allant d'un pénis tordu à l'apparition d'un deuxième anus étaient reçus par trois médecins. En acceptant de dévoiler leurs problèmes corporels en tout genre à plusieurs millions de Britanniques, la production offrait à ces patients une opération chirurgicale.

ogub6b9pcvwgkve8hogh

L'émission, très populaire, est restée huit ans à l'écran. Crédit : Channel4.com

En 2013, Channel 4 a remis une couche de voyeurisme sur sa grille de programmes avec Sex Box. L'émission invite des couples à avoir un rapport sexuel sur le plateau, cachés dans une grande boîte, pour ensuite discuter de leurs performances et de leurs préférences sous le regard attentif du public. La justification de cette curiosité malsaine ? La thérapie de couple. Bien sûr.

Capture d’écran 2017-07-05 à 11.55.11

Dans Sex Box, on vous applaudit après vos ébats. Crédit : Slate.com

La nudité télévisée pour "trouver l'amour" est monnaie courante en Europe. L'émission néerlandaise Adam Zoekt Eva (Adam recherche Eve) présente elle aussi des candidats nus, venus se rencontrer "naturellement" sur une plage de sable fin, sans qu'aucun sexe ne soit masqué. L'approche est toutefois plus subtile, puisque la nudité s'inscrit dans l'univers originel voulu par l'émission et il n'est pas question, comme dans Naked Attraction, de se focaliser sur les attributs des participants. La version française de l'émission de rencontre au naturel, Adam recherche Eve, avait elle opté pour le floutage des candidats mais n'est restée qu'un petit mois à l'antenne en 2015. On laisse volontiers Adam et Eve retourner à leur jardin, loin des écrans de nos télévisions.

Sophie Chevallereau avec Loïc de La Mornais

A lire aussi