VIDEO : l’étonnant clip du MI6 pour recruter ses nouveaux agents secrets… anti-James Bond

Skynews

Un bel homme blanc aux capacités physiques hors-normes, diplômé des prestigieuses universités d’Oxford ou de Cambridge, capable de sauter des avions, intraitable tireur équipé de gadgets fantaisistes… Voilà l’exact opposé des profils que recherche désormais le MI6 ! Plus de diversité culturelle et intellectuelle, plus de femmes, tels sont les nouveaux objectifs de sa campagne de recrutement.

L’agence des services de renseignements extérieurs britannique veut attirer des candidats aux profils divers et multiculturels, l’objectif étant de s’éloigner du stéréotype de l’agent 007.

Le clip publicitaire, diffusé dans les cinémas, met en scène une jeune femme métisse dans différentes situations quotidiennes, qui mettent chacune en avant des compétences requises pour travailler au MI6. Règlement de situations délicates (lorsqu'elle parvient à apaiser un conflit), esprit d’équipe et sociabilité (lorsqu'elle motive sa partenaire de course), capacité à décrypter les émotions et les besoins d'autrui (lorsqu'elle offre un bouquet de fleurs à un de ses clients)… tout autant de qualités replacées au premier plan dans le futur recrutement. La vidéo se termine en affirmant « cette personne ne travaille pour le MI6, mais elle pourrait. »

La chaîne britannique Skynews rapporte que l’agence se focaliserait particulièrement sur des « recrues asiatiques et de couleur de peau noire afin que personne ne puisse les écarter d’une carrière au MI6, seulement parce qu’ils ne correspondent pas à l’image de James Bond. »

L’initiative vient du chef de l’agence britannique, Alex Younger, qui a déclaré au journal britannique The Guardian « qu’un différent type de recrutement était vital pour faire face aux menaces contemporaines », parmi lesquelles le terrorisme, la cybercriminalité ou l’espionnage industriel qui se développe particulièrement en Asie.

En septembre dernier, il avait déclaré : « Nos adversaires, qui opèrent en toute illégalité, ont désormais les moyens de rendre nos activités lisibles. Ainsi, nous devons complètement changer la façon dont nous faisons les choses. » 1000 nouvelles embauches d’ici 2020 avaient alors été annoncées par l’agence (Libération).

Pour s’éloigner des stéréotypes, il est également nécessaire d’encourager les femmes à postuler. A sa création, les femmes n’étaient pas autorisées à servir comme agents de renseignement ou espions. Elles sont désormais 20% au sein du MI6, mais l’agence considère qu’elles doivent être de plus en plus nombreuses. Selon une ancienne espionne et actuelle cheffe du recrutement, « les femmes tendent à voir les choses différemment, elles sont très empathiques, et dans certaines circonstances, vous pouvez obtenir de meilleurs résultats grâce à elles », rapporte The Guardian.

Le message de cette campagne est donc clair : aller vers des personnes qui n’auraient pas pensé pouvoir être recrutées au MI6. A termes, l’objectif est, selon Alex Younger, de « refléter la société dans laquelle nous vivons et d’attirer les meilleurs éléments d’une Grande-Bretagne moderne et multiculturelle. »

Marine Clerc avec Loïc De la Mornais

A lire aussi