Puce sous-cutanée : l'expérimentation dans une entreprise belge

Le patron d'une entreprise belge a choisi de remplacer les badges et les mots de passe par une puce électronique implantée dans le corps de ses salariés. La puce en question est de la taille d'un grain de riz. Huit salariés de la société NewFusion à Malines, en Belgique, ont accepté de se faire placer sous la peau un implant électronique permettant d'ouvrir la porte de leur bureau ou de démarrer une session sur leur ordinateur. Ils vivent et travaillent à l'heure de la géolocalisation, mais ces employés ont décidé volontairement d'aller plus loin dans la transparence. La démarche interpelle néanmoins la Ligue belge des Droits de l'Homme. Caméras de surveillance dans notre vie quotidienne, big data et petits implants dans le corps humain, le progrès technologique surprend autant qu'il fait polémique.

Publié par Pascal Verdeau / Catégories : Belgique

Billets sur le même sujet :

  • Aucun billets associés