Exposition : Charles Baudelaire, meilleur ennemi de Bruxelles

On connait surtout Baudelaire comme l’auteur des Fleurs du mal. Son séjour belge et ce qu’il en a écrit a moins marqué les esprits. Et cela mérite pourtant le détour !

C’est cette période (1864-1866) de la vie du poète dandy que le musée de la ville de Bruxelles a décidé d'évoquer dans une exposition. L’événement s’attache particulièrement au pamphlet « Pauvre Belgique ! », écrit par Charles Baudelaire dès son arrivée à Bruxelles en 1864. Dans ce document, jamais publié, le poète insulte les Belges et Bruxelles. Une capitale, que cet arrogant parisien considère comme une petite ville de province et un peuple qu’il méprise profondément : « Ici, il y a des femelles, il n’y a pas de femmes » ou encore, « Peuple siffleur, signe de crétinisme ».

Au-delà des mots violents qu’il contient, ce pamphlet fait également office de véritable objet historique. Inconsciemment, Charles Baudelaire se place comme un guide du Bruxelles des années 1860. Il y parle des Bruxelloises, de la ville avant les grands travaux, mais aussi des mœurs belges, que le poète ne semble pas grandement apprécier. Une exposition qui souhaite faire appel à l’autodérision bien connue du peuple belge.

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par vlerouge / Catégories : Belgique

A lire aussi

  • Aucun article