Ahmad Joudeh, « le Billy Elliot syrien »

Ahmad Joudeh a trouvé refuge au Pays-Bas, après avoir fui la Syrie où il était menacé de mort. Adolescent, Ahmad était déjà persécuté par son père à cause de sa passion pour la danse.

Après la séparation de ses parents, il part à Palmyre avec sa mère. Mais après la pression familiale, c’est l’État Islamique qui le persécute, et le menace même de mort pour enseigner la danse, ce que l’EI considère comme «perversion». Il y a un an, un journaliste néerlandais l'a suivi et réalisé un documentaire intitulé "Danser ou mourir", qui a beaucoup ému les téléspectateur lors de sa diffusion en aout 2016. Plusieurs directeurs de ballet en Europe ont voulu l’aider, et l’ont invité à rejoindre leur centre. Ahmad a choisi l’École nationale du Ballet d’Amsterdam, où il peut désormais pleinement exprimer son art. A l’image de Billy Elliot, le jeune syrien s’est réconcilié avec son père, aujourd’hui installé à Berlin.

 

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par vlerouge / Catégories : Pays-Bas

A lire aussi

  • Aucun article