Parlement européen : vers un siège unique ?

Le parlement européen de Strasbourg vit-il ses derniers moments?

La transhumance mensuelle des eurodéputés de Bruxelles vers Strasbourg fait débat depuis de longues années. Raison invoquée : le coût exorbitant. Les partisans d'un siège unique à Bruxelles voient une opportunité pour parvenir à leurs fins avec la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Dans le camp adverse, plusieurs députés français ont défendu Strasbourg lors de la session plénière. Pour Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes, la France n'a "aucune intention" de renoncer à ce que Strasbourg soit le siège du Parlement européen. D'autant plus que la capitale alsacienne est un symbole de la réconciliation franco-allemande. Cette "bataille du siège" est un feuilleton régulièrement relancé. Mais les partisans d'un siège unique à Bruxelles se heurtent à la nécessité de modifier les Traités, qui suppose l'unanimité des 28, et donc le consentement de Paris.

 

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article