Belgique : le verre consigné toujours au goût du jour

Les Belges sont les champions de la récupération des emballages : 87% sont réutilisés, contre seulement 70% en France. La bouteille de bière consignée en est l’une des raisons. Alors que la consigne a disparu dans les années 1980 dans l’hexagone, elle est toujours en vigueur en Belgique. Les particuliers qui achètent de la bière en supermarché paient une consigne – appelée « vidange » – et récupèrent la somme en rapportant les récipients dans une machine automatisée. Les tapis roulants s’enclenchent : le verre remonte la filière en sens inverse.

À l’autre bout : les brasseries. À Chimay et dans beaucoup d’autres, 98% des bouteilles émises en Belgique sont rapportées, lavées à haute pression, et réutilisées. On ne casse pas le verre pour le recycler, on le réemploie entre 20 et 30 fois. L’objectif est d’éviter de faire chauffer des fours à haute température, plus énergivores et donc plus coûteux et moins écologiques. Face à ce succès, le système de consigne pourrait rapidement s’étendre aux canettes et bouteilles en plastique.

 

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par vlerouge / Catégories : Belgique

A lire aussi

  • Aucun article