Belgique : jeunes et politique, une histoire compliquée…

En Belgique, et c’est quasi unique en Europe (au Luxembourg aussi), le vote est obligatoire. Les jeunes n’ont donc pas vraiment le choix : ils doivent voter, ou c’est l’amende assurée.

Les amendes vont de 30 à 60 €, et jusqu'à 150 € en cas de récidive… Les jeunes sont-ils plus sensibles à la politique pour autant ? Paradoxalement, non, les jeunes s’y intéressent moins qu’en France. Car ils sont nombreux à ne pas comprendre comment fonctionne la politique dans le royaume : 7 gouvernements aux compétences variées, 3 régions avec des langues et des cultures différentes, et autant d’hommes politiques souvent peu connus. Un éclatement de la politique qui s’accentue par les coalitions et qui donne l’impression que peut importe pour qui on vote, ce sont toujours les mêmes qui sont au pouvoir, sans trop comprendre pourquoi. Résultat : les jeunes belges se passionnent bien souvent plus pour la politique…française! Elle leur paraît plus claire.

 

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article