Parlement européen : enquête après les propos sexistes d'un eurodéputé polonais

Le président du Parlement européen Antonio Tajani a annoncé l'ouverture d'une enquête pouvant mener à des sanctions contre l'eurodéputé polonais d'extrême droite Janusz Korwin-Mikke, pour des propos sexistes tenus dans l'hémicycle.

Le député polonais âgé de 74 ans, coutumier des dérapages racistes, a tenu le 1er mars dernier des propos insultants à l'égard des femmes, qu'il a qualifiées d'inférieures aux hommes. "Bien entendu, les femmes doivent gagner moins que les hommes, parce qu'elle sont plus faibles, elle sont plus petites et elles sont moins intelligentes", a-t-il lancé en séance plénière du Parlement européen à Bruxelles. Plusieurs eurodéputés ont déposé plainte suite à ces propos inacceptables et le président du Parlement européen Antonio Tajani (PPE, droite) a annoncé qu'il avait ouvert une enquête pour "des remarques sexistes", une procédure qui pourrait mener à des sanctions. L'élu polonais d'extrême droite avait déjà été épinglé et sanctionné pour d'autres déclarations condamnables.

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article
  • volgareich

    Le niveau d'un tel discours est digne d'un cours de récréation , le petit garcon méchant et la petite fille toute rose dans ses noeuds papillons.
    Les médiats ont du job , c'est bien !! hein !!