Migrants : l'Union européenne demande des comptes à la Turquie

Pour l'Union européenne, le flux migratoire est resté beaucoup trop élevé, malgré le plan d'action signé fin novembre entre Bruxelles et Ankara. Il prévoit une aide financière pour la Turquie en échange de leur engagement à mieux contrôler ses frontières et à coopérer dans la lutte contre les passeurs. Le vice-président de la Commission, Frans Timmermans, a déclaré que 2.000 à 3.000 personnes arrivent chaque jour sur les côtes grecques en provenance de Turquie. Selon l'Organisation internationale des migrations (OIM), plus d'un million de migrants sont entrés dans l'UE en 2015, dont près de 850.000 en traversant la mer Egée. Le ministre turc des Affaires européennes, Volkan Bozkir, se défend et relance l'idée d'accorder des permis de travail aux réfugiés syriens.


Migrants : l'Union européenne demande des comptes à la Turquie

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article