Une campagne de plus en plus violente pour Angela Merkel [revue de presse 08/09]

Angela Merkel ne ménage pas sa peine dans cette campagne et multiplie les déplacements pour convaincre les 46% d’électeurs indécis. Mais très souvent lors de ces meetings, la chancelière est accueillie par des contre-manifestants bruyants et violents. “Dégage, Dégage”, “Traîtresse de la patrie”, scandent ces militants d’extrême-droite. Sur leurs affiches:...

Polémique après le coup d'éclat en direct à la télévision de la candidate populiste [revue de presse 07/09]

Les réactions sont toujours vives après le coup d’éclat d’Alice Weidel, candidate de Alternative pour l’Allemagne, qui a quitté le plateau de la ZDF en plein direct. Lundi soir, la tête de liste du parti d’extrême droite participe à l’émission de la chaîne du service public ZDF “Comment va l’Allemagne”....

AirBnB n'a pas (encore) disparu de Berlin

Depuis plus d'un mois, une loi interdisant les sites comme Airbnb est appliquée dans la capitale allemande. Pourtant, on trouve encore beaucoup d'annonces sur ces plateformes de locations touristiques. Une résistance qui semble s'émousser... A Berlin, l'été commence doucement. Sur les bords de la Spree, les soirées open-air, avec musique...

Des demandeurs d'asile à Berlin : les patrons allemands souhaitent une ouverture du marché du travail - REUTERS/Axel Schmidt

Donner du travail aux réfugiés ? Le patronat allemand dit oui !

24 000 réfugiés en France au cours des deux prochaines années. Cette annonce, faite par François Hollande, peut faire sourire face aux plus de 800 000 réfugiés attendus rien que cette année en Allemagne. Un pays où les grands patrons appellent déjà à l’ouverture du marché du travail aux réfugiés....

Attractivité : pour les patrons allemands, la France doit mieux faire

François Hollande a annoncé lundi 17 février une série de mesures visant à augmenter les investissements étrangers dans l'hexagone. Des réformes jugées nécessaires par les chefs d'entreprise en Allemagne, premier partenaire économique de la France. Trop compliquée, trop administrative et trop taxée... L'économie française a besoin de redorer sa cote...